Le mathématicien Cédric Villani. Wikimedia Commons/Marie-Lan Nguyen

Que ce soit dans le sport, les ressources humaines ou encore la santé, l'exploitation du big data est en plein essor.

Par exemple, des chercheurs de Google ont récemment conçu un algorithme capable de détecter une maladie de l'œil qui touche environ 50% des diabétiques. Et cela grâce à des milliers de données —plus précisément des photos de rétine — appartenant à des sujets sains et à des sujets malades.

Selon le mathématicien Cédric Villani, les algorithmes ne remplaceront pas pour autant les médecins à l'avenir. Dimanche 5 février 2017, il confie au JDD croire davantage à une alliance homme-machine qui permettra de faire de meilleurs diagnostics médicaux:

"Bientôt les médecins auront leur assistant algorithmique qui leur fournira des probabilités pour telle ou telle pathologie. Il n'y a aucun doute que l'algorithme permettra au toubib, en moyenne, de se tromper encore moins qu'aujourd'hui."

Dans cette même interview, le directeur de l'Institut Henri-Poincaré explique que l'humain, seul, est incapable de "se dépatouiller" d'une masse de données pour en ressortir des informations pertinentes:

"Imaginez que dans une base de données de 100.000 individus, vous devriez identifier dans le patrimoine génétique les facteurs de risque de développer tel ou tel type de cancer... et trouver une corrélation entre telle ou telle case, perdues dans le tableau! L'humain, seul, est impuissant face à une question si complexe; il nous faut le secours de la machine."

Le mathématicien estime que le big data sera particulièrement utile dans la recherche contre le cancer, en citant notamment le projet Epidemium, lancé en 2015 par le laboratoire Roche et le labo ouvert et communautaire La Paillasse.

Ce programme de recherche scientifique repose sur le big data pour "réinventer l'épidémiologie du cancer". Son premier bilan devrait être publié ce jeudi et Cédric Villani en a écrit la préface.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Des scientifiques de Google ont développé une intelligence artificielle capable de faire des diagnostics aussi fiables qu’un ophtalmologiste