Le PDG d'Uber, Travis Kalanick. Chris Ratcliffe/Bloomberg via Getty Images

Un chauffeur de VTC "normalement efficace" gagnerait en net, toutes charges payées, "environ 1700 euros par mois pour 60 heures d’activité à la semaine", affirme le médiateur français Jacques Rapoport.

Chargé en décembre par le Secrétaire d’Etat chargé des Transports d'une "mission de médiation entre les plateformes et les représentants de chauffeurs VTC", Jacques Rapoport a publié ses premières conclusions mercredi 1er février.

Sa nomination faisait suite aux manifestations de chauffeurs de véhicules de transport avec chauffeur (VTC) fin 2016 qui reprochaient notamment à Uber une hausse du pourcentage de commission prélevée par la plateforme sur leurs revenus.

Selon les premières conclusions du médiateur, qu'il a postées sur son blog, un conducteur de VTC devrait, en moyenne, réunir sept conditions pour gagner ces 1700 euros par mois. 

Voici les pré-requis qu'il liste pour atteindre ce salaire mensuel net:

  • Indépendant
  • 60 heures d’activité par semaine
  • Pas malade
  • Pas de congés
  • Bon gestionnaire
  • Professionnalisme
  • De préférence multiplateformes (travailler pour plusieurs plateformes de réservation, ndlr)

A la suite de ces conclusions, le médiateur a "invité" Uber à "une mesure financière de redressement du revenu" des conducteurs. La plateforme a annoncé la création d'un "dispositif financier, technique et humain d'envergure pour accompagner les chauffeurs en difficulté à améliorer leur rentabilité".

"Seule Uber est concernée. Les cinq plateformes françaises ne sont pas citées. Elles ne sont pas parties au conflit, centré sur Uber. Est-ce la seule raison du conflit ? Non, c’est le déclencheur", précisent les conclusions de Jacques Rapoport.

Contacté par Business Insider France, Uber renvoie vers une étude de novembre 2016 que la société de conseil Boston Consulting Group (BCG) avait réalisée en collaboration avec Uber. Elle indique que le revenu moyen des chauffeurs mentionné oscille entre "1400 et 1600 euros nets", mais sans préciser de durée de travail — il n'est fait mention que d'une activité "à temps plein".

"Cela peut paraître peu, mais c’est mieux, par exemple, que les personnes qui travaillent dans les services à la personne, rémunérées, en moyenne, 1300 euros par mois", justifiait Joël Hazan, un des deux auteurs du rapport, auprès du Monde.fr.

Enfin, il a une différence fondamentale entre les chauffeurs de taxi et de VTC: les premiers sont limités dans leur durée de travail à 11 heures par jour. En revanche, le temps de travail d'un chauffeur VTC n'est pas limité. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les chauffeurs de VTC peuvent faire des semaines de 80 heures — voici pourquoi c’est impossible pour un taxi

VIDEO: Cette baignoire en forme de hamac est recouverte de feuille d'or 24 carats