Il y a bientôt dix ans, Satoshi Nakamoto aurait créé le Bitcoin. À cette occasion, l'artiste Pascal Boyart a organisé une exposition autour du phénomène des crypto-monnaies dans une ancienne galerie d'Art située au 15 avenue de Messine, dans le 8ème arrondissement de Paris. Elle réunissait plusieurs artistes internationaux issus de divers horizons qui ont créé des oeuvres symboliques et pratiques, mêlant art et numérique pour s'interroger sur le système et les nouveaux idéaux de décentralisation. 

Ci-dessous une transcription de la vidéo

"Bitcoin (r)evolution art" a eu lieu fin septembre dans une petite galerie du 8e arrondissement. L'exposition réunit une dizaine d'artistes français et internationaux autour d'un thème: la rencontre de l'art et la crypto-monnaie. 

Pascal Boyart: Voici des oeuvres de street-art faites ces derniers mois avec un QR code qui menait à mon adresse Bitcoin ce qui permettait aux gens qui aimaient ce travail de me donner de l'argent directement. Là on a la Troll Box d'Andy Bauch, avec des messages de "trolls" dans les forums de crypto-monnaies qui sont écrits au fur et à mesure. C'est une série faite à l'acrylique sur des toiles et une des cinq toiles cache de la crypto-monnaie. Ça représente les principales crypto-monnaies. On a aussi une oeuvre d'Andy Bauch faite en lego qui cache aussi des Bitcoin entre son code couleur.

On a une autre artiste américaine au fond, Coin Artist, alias Maguerite deCourcelle qui avait fait des jeux en insérant des codes dans des puzzles. 'est la première à avoir caché de la crypto-monnaie dans ses oeuvres. C'est un exemple un peu fun d'utilisation de Bitcoin et de crypto-monnaies. Certaines oeuvres montrent la différence entre les monnaies fiduciaires et les crypto-monnaies. On accuse souvent le Bitcoin d'être un moyen d'acheter des drogues, des armes, de blanchir l'argent du terrorisme... Mais la première monnaie utilisée pour ces circuits là, c'est le cash... La corruption passe toujours par des valises.

Ils n'utilisent pas le Bitcoin car tout le réseau peut voir les transactions réalisées. Nous avons décidé d'organiser cette exposition pour réunir des artistes du monde entier autour d'un projet commun. C'est une thématique novatrice pour nous, et c'est peut-être même le futur de l'art. Tous les artistes représentent différents styles: de l'art contemporain, du street-art, de l'illustration... Le but de cette exposition c'est de proposer l'ensemble des oeuvres à la vente en différentes crypto-monnaies.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Il y a 2 freins à l'adoption de la blockchain par les entreprises — mais les moins numérisées pourraient basculer plus facilement