VIDEO: Deliveroo vient d'ouvrir ses premières cuisines partagées pour proposer plus de choix à ses clients de banlieue parisienne — voici à quoi elles ressemblent

 

Deliveroo vient d'ouvrir Editions, son premier espace de cuisines partagées en France. Situé à Saint-Ouen, au nord de Paris, le lieu accueille huit restaurants, qui y préparent des plats spécialement pour les clients du service de livraison. Il permet à Deliveroo de proposer plus de choix aux personnes qui vivent ou travaillent dans cette partie de la banlieue parisienne.

On y trouve des noms familiers des parisiens comme Le Petit Cambodge et les hamburgers Blend, ainsi que des marques spécialisées dans la livraison à domiciles comme Miss Saigon.

Ci-dessous, une transcription de la vidéo.

Situé à Saint-Ouen, au nord de Paris, il accueille 8 restaurants dans un ancien garage automobile.

Ici, les cuisiniers préparent des plats spécialement pour les utilisateurs de Deliveroo.

L'objectif, pour le spécialiste de la livraison de repas, est de proposer plus de choix à ceux qui vivent ou travaillent dans cette zone périphérique.

Will Shu, fondateur et PDG de Deliveroo: "Nous avons ouverts des centaines de cuisines réservées à la livraison dans le monde. Nous aidons les restaurants à étendre leur zone de couverture et dans de nombreux cas, les restaurants ont ouvert des emplacements physiques après."

Pour les restaurateurs, cela permet de s'implanter dans une nouvelle zone avec moins de contraintes. 

Anton Soulier, fondateur de Mission Saigon: "Pour nous ça a vraiment un intérêt de toucher des villes comme Clichy, Saint-Ouen ou le nord du 18ème. Ca nous permet de nous développer sans beaucoup d'investissement puisque la cuisine est toute équipée. C'est une commission fixe qui est payée. Et on a pas de frais en plus. On s'occupe uniquement de l'aspect achat des matières, de la formation, des salaires. Et toute la partie livraison, loyer, et équipement est "sous-traitée" à Deliveroo."

Victor Garnier, fondateur de Blend: "Saint-Ouen et le haut du 18ème n'étaient pas dans notre liste de priorité à Paris. Il y a plein d'actifs à Saint-Ouen, plein de résidents. C'est une façon de capter plus de gens qui aiment Blend. On a recruté 4 cuisiniers et on a un responsable opérationnel qui est maintenant dédié aux emplacements qui ne reçoivent pas de public."

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Alors que les hypermarchés perdent des clients, il y en a un qui mise sur un vieux système pour les faire revenir

Contenu Sponsorisé

3 questions aux vainqueurs du concours d'innovation L’Oréal Brandstorm 2019

  1. Mehdi

    Bonjour,

    Article très intéressant et bien documenté. Est-il possible, avec votre permission, d'utiliser votre vidéo dans le but d'un travail étudiant sur Deliveroo Editions?

    Merci d'avance pour votre réponse.

Laisser un commentaire