• L'ancien assistant du co-président de Goldman Sachs David Solomon est accusé d'avoir volé plus de 1,2 million de dollars de vin appartenant à son employeur.
  • Le vin volé inclut notamment sept bouteilles de Domaine de la Romanée-Conti, un vin de Bourgogne considéré parmi "les meilleurs, les plus chers, et les plus rares au monde" d'après l'accusation.

Le co-président de Goldman Sachs David Solomon se serait fait voler plus de 1,2 million de dollars par son propre assistant personnel, d'après Chris Dolmetsch de Bloomberg News.

Nicolas De-Meyer est nommé comme étant la personne accusée du vol dans l'acte d'accusation rendu public mercredi 17 janvier. Le document indique que De-Meyer a travaillé "pour un individu qui collectionne le vin rare et cher". Bloomberg rapporte que cet individu est David Solomon.

De-Meyer est accusé d'avoir volé des centaines de bouteilles de l'énorme collection de Solomon. Le butin inclut sept bouteilles de Domaine de la Romanée-Conti, un vin de Bourgogne considéré parmi "les meilleurs, les plus chers, et les plus rares au monde" d'après l'acte d'accusation consulté par Bloomberg.

L'auteur présumé des faits a travaillé pour Solomon de 2008 à novembre 2016, et les vols ont eu lieu de 2014 à octobre 2016, selon les procureurs.

Le transport du vin livré dans la résidence de Solomon à Manhattan vers sa cave à East Hampton faisait partie des responsabilités de De-Meyer. Il est accusé d'avoir utilisé le pseudo "Mark Miller" pour vendre les bouteilles à un marchand de vin situé en Caroline du Nord.

Retrouvez l'enquête complète sur le site de Bloomberg (en anglais).

Version originale: Joe Ciolli/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Molly Bloom a inspiré le film 'Le Grand Jeu' — elle raconte comment elle organisait ses parties de poker à plusieurs millions de dollars

VIDEO: Voici l’ultime sandwich pour vos barbecues entre amis — c’est le mélange parfait entre un hotdog et un hamburger