Le groupe Virgin a investi dans la startup Hyperloop One, qui travaille sur le projet de tunnel à grande vitesse impulsé par Elon Musk, a annoncé Virgin Group dans un communiqué ce jeudi 12 octobre 2017. 

Si on ne connaît pas les termes exacts du contrat, le partenariat est assez poussé pour que Hyperloop One ait été rebaptisé "Virgin Hyperloop", "le service ferroviaire le plus révolutionnaire du monde", a tweeté son PDG Richard Branson, avec une photo du tunnel à basse pression dans lequel sont censées être propulsées à plus de 1200 km/h des petites capsules capables de transporter des passagers.

D'après Elon Musk, ce système permettrait à terme de relier des villes comme New York et Washington en 29 minutes au lieu de 4 heures en voiture. Le DG de Tesla et SpaceX a lancé ce projet de tunnel en 2013 en open-source, invitant les entreprises qui le souhaitent à le développer.

Richard Branson entre également au conseil d'administration d'Hyperloop One. 

"[Hyperloop One] présente une manière innovante et passionnante de déplacer des personnes et des objets sur la terre ferme, à vitesse aérienne", a déclaré le DG de Virgin dans son communiqué.

Il a toutefois précisé que la technologie développée sur Hyperloop One était encore dans "le tout début de sa phase de commercialisation" après une "phase de test réussie" à Las Vegas.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk affirme qu'il a reçu l'autorisation pour lancer son train du futur Hyperloop entre New York et Washington