Le DG d'Apple Tim Cook à San Jose, le 4 juin 2018, un mois avant qu'un ancien employé se fasse arrêter à l'aéroport de la ville pour vols de secrets industriels. REUTERS/Elijah Nouvelage

Un ex-employé d'Apple a été arrêté et inculpé pour vol de secrets industriels sur la voiture autonome, révèle le quotidien de San José, en Californie, The Mercury News. La plainte a été déposée lundi 9 juillet mais l'affaire remonte déjà à quelques jours.

Xiaolang Zhang, ex-ingénieur d'Apple, a été arrêté à l'aéroport de San José samedi 7 juillet, juste avant de s'envoler pour Pékin, en Chine, où un emploi chez XMotors l'attendait, une startup spécialisée dans les voitures électriques et la technologie de conduite sans chauffeur.

Il travaillait depuis décembre 2015 pour l'entreprise à la pomme en tant qu'ingénieur hardware dans une équipe chargé de développée des voitures autonomes. Il aurait eu un large accès aux bases de données internes confidentielles.

Interrogé par les agents du FBI le 27 juin dernier, Xiaolang Zhang aurait reconnu avoir pris des fichiers d'Apple.

Selon la plainte consultée par The Mercury News, Xiaolang Zhang serait parti en avril en Chine pour un congé paternité. Mais avant son retour, il a prévenu Apple qu'il retournerait finalement dans son pays car sa mère était malade.

C'est après avoir récupéré les deux iPhones et son ordinateur qu'Apple aurait remarqué le vol de secrets industriels. En consultant l'historique de ces appareils, l'équipe de sécurité technique du géant américain a constaté que son activité de téléchargement augmentait considérablement et incluait des informations provenant de fichiers confidentiels, ont indiqué les autorités.

Zhang aurait généré 581 lignes d'activité le 28 avril alors que pour tout le mois précédent, il avait généré 610 lignes. Les autorités ont déclaré que Zhang a également admis avoir transféré par Air Drop — la technologie de partage de fichier par Wifi direct entre deux appareils d'Apple — des informations de ses appareils sur l'ordinateur portable personnel de sa femme. L'examen de ce dernier aurait laissé apparaître "qu'environ 60% des données étaient très problématiques", écrit le journal, citant la plainte.

Les caméras de sécurité du campus d'Apple ont également enregistré Zhang dans les laboratoires de software et de hardware pendant son congé paternité, contrairement à la politique de l'entreprise, ont indiqué les autorités. Zhang aurait reconnu sa présence et le vol d'éléments.

La flotte de voitures Apple augmente rapidement — à 55 véhicules et c'est plus que Tesla, Uber et Waymo. Cette progression suggère que l'entreprise prend le développement des véhicules autonomes très au sérieux. Tim Cook, le DG d'Apple, a dit des véhicules autonomes qu'ils étaient "une technologie essentielle que nous considérons très importante."

Le programme de conduite autonome d'Apple est toujours un mystère mais il semble être centré sur les tests et la récupération de données pour le logiciel de conduite autonome, plutôt que sur un véhicule entier.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Apple fait équipe avec Volkswagen pour créer une flotte de minibus autonomes

VIDEO: Pour commander un cocktail dans ce bar vous devez déchiffrez des codes comme un espion pendant la guerre