Marissa Mayer, ex-DG de Yahoo. Brian Ach/Getty Images for TechCrunch

  • Mozilla répond à Yahoo et Oath en les poursuivant à son tour en justice, après le procès intenté par Mozilla le 1er décembre dernier. 
  • Les entreprises sont en conflit au sujet de la décision de Mozilla de remplacer Yahoo par Google comme moteur de recherche par défaut dans son navigateur Firefox.
  • Le partenariat entre Mozilla et Yahoo devait normalement continuer jusqu'en 2019.

Yahoo et Mozilla, à l'origine du navigateur Firefox, sont pris dans une bataille juridique concernant un partenariat datant de 2014 qui a fait que Yahoo était le moteur de recherche par défaut pour les utilisateurs de Firefox aux Etats-Unis. 

Ce partenariat, qui valait des centaines de millions de dollars par an et qui était censé continuer jusqu'en 2019, a été l'un des plus gros contrats conclus par l'ex-DG de Yahoo Marissa Mayer. Il a fait naître l'espoir que le portail pionnier du web serait capable de relancer ses activités. 

Mais Yahoo a depuis été rachetée par Verizon. Et pour Mozilla, ce fut un argument suffisant pour mettre fin au contrat. Mozilla a laissé tomber Yahoo comme moteur de recherche par défaut sur son nouveau navigateur Firefox en novembre dernier et l'a remplacé par Google. 

Désormais, les deux entreprises se poursuivent en justice mutuellement. 

"Nous avons récemment exercé notre droit contractuel de mettre fin à notre accord avec Yahoo, en raison d'un nombre de facteurs qui sont notamment de faire de notre mieux pour l'intérêt de notre marque, nos efforts pour fournir la meilleure qualité de recherches sur internet et une expérience de contenus plus grande pour nos utilisateurs", a écrit Mozilla dans un post de blog publié mardi soir

Le manque d'innovation de Yahoo a "contribué" au déclin des utilisateurs de Firefox

Mozilla a dit que Yahoo et Oath, le nom donné à la filiale de Verizon sous laquelle Yahoo opère désormais, a poursuivi Mozilla le 1er décembre dernier parce qu'il a mis fin à l'accord de façon irrégulière. Mozilla a contre-attaqué ce mardi 5 décembre avec une plainte en disant qu'elle protégeait ses droits pour faire respecter le contrat. 

Mozilla a présumé que Yahoo n'avait jamais tenu sa promesse d'investir et de continuer à améliorer son moteur de recherche. 

"Par conséquent, ce fut l'un des facteurs majeurs qui ont contribué au déclin de l'utilisation de Firefox. Les recettes de Mozilla via Yahoo n'ont jamais répondu à nos attentes", a écrit Mozilla. 

Même si Yahoo et Mozilla n'ont jamais divulgué les termes financiers de leur partenariat, le site Recode a affirmé que le contrat stipule que Yahoo devait payer 375 millions de dollars par an à Mozilla. 

Mozilla dit dans sa plainte que Yahoo a cessé de faire ses versements. 

Ce conflit est le dernier revers qui menace l'héritage laissé par Marissa Mayer chez Yahoo. Au cours de l'année passée, Yahoo a progressivement révélé les détails d'un piratage massif de ses systèmes, qui aurait affecté en tout trois milliards de ses utilisateurs, a déclaré Yahoo. 

Marissa Mayer a quitté Yahoo en juin dernier quand Verizon a racheté l'entreprise pour 4,48 milliards de dollars. Yahoo fait désormais partie d'Oath de Verizon, qui comprend également AOL et est dirigé par Tim Armstrong.

Pour lire le post de blog de Mozilla dans son intégralité, c'est par ici

Version originale: Alexei Oreskovic/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On connaît désormais les 2 entreprises couronnées par le prix de l'innovation remporté avant elles par Devialet et BlaBlaCar