Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

11 choses à savoir sur le coronavirus

11 choses à savoir sur le coronavirus
© Ezra Acayan/Getty Images

Le nouveau coronavirus, le 2019-nCoV, est inédit, mortel et se propage rapidement. Il n'existe aucun traitement ni vaccin pour le virus dont les scientifiques soupçonnent qu'il provient de chauves-souris et qu'il a pu se propager à un animal hôte intermédiaire avant d'infecter des humains. Pourtant, certains colportent de fausses informations sur l'origine du virus et sur la manière de le "soigner". Et ce, alors même que dans le monde entier, les gens sont avides de réponses claires pour combattre la propagation de ce nouveau virus relativement inconnu.

Voici quelques-unes des allégations que nous avons pu entendre jusqu'à présent, ainsi que certains des meilleurs conseils d'experts sur la manière de rester réellement en bonne santé et sans maladie.

Tout d'abord, il est important de savoir qu'il n'existe aucun traitement ou médicament contre le virus. De plus, la prise d'antibiotiques n'aidera pas, car il ne s'agit pas d'une bactérie.

Getty Images/Joe Raedle

Le traitement du coronavirus de Wuhan ressemble beaucoup à celui de la grippe. Il est conseillé aux patients de se reposer et de beaucoup s'hydrater. Dans les cas les plus graves, les personnes qui ont du mal à respirer peuvent avoir besoin d'une aide en oxygène. Jusqu'à présent, les personnes âgées sont plus sensibles que les jeunes de moins de 15 ans. La plupart des cas mortels ont été enregistrés parmi des personnes âgées et des patients ayant des problèmes de santé préexistants. Il n'existe pas encore de vaccin contre le coronavirus.

Bien que l'on pense que le virus provienne des chauves-souris, rien ne prouve que la consommation de viande soit liée au coronavirus. En outre, vous ne pouvez pas l'attraper via vos animaux domestiques.

Miguel Candela/SOPA Images/LightRocket via Getty Images

Les gens peuvent se transmettre le coronavirus par contact étroit (les particules virales se propagent généralement dans un rayon d'un mètre autour d'une personne infectée), mais rien ne prouve que les chats et les chiens puissent être infectés. Il est vrai que les scientifiques soupçonnent le virus de venir d'un marché chinois. Des lieux dans lesquels les gens coexistent de façon étroite aux côtés d'animaux vivants ou morts. En revanche, il n'est pas exact de dire que le virus est lié à la consommation de viande, comme l'a fait Peta UK.

"Nous recevons de nouveaux virus tout le temps", a déclaré à Business Insider US, le Dr Robert Amler, doyen de l'École des sciences et pratiques de la santé au New York Medical College et ancien médecin en chef des Centers for Disease Control and Prevention (CDC). "Il y a tellement de commerce et d'échanges entre les gens qu'on peut s'attendre à ce que certains de ces cas se répandent".

Le virus est très fragile en dehors du corps humain, ce qui signifie que vous ne pouvez pas l'attraper à partir d'un paquet ou d'une enveloppe.

Getty Images/Matt Cardy

Certaines personnes ont exprimé la crainte de pouvoir contracter le coronavirus à partir de marchandises importées et emballées par des personnes d'autres pays qui pourraient être malades. Les experts en santé publique soulignent que le virus ne peut vivre que quelques heures sur des surfaces dures et que seul un contact étroit permet de le transmettre d'une personne à l'autre. Par exemple, le premier cas de transmission entre humain aux États-Unis s'est produit entre un mari et sa femme qui vivent ensemble. D'autres cas ont également été transmis entre des patients et des médecins dans des hôpitaux chinois.

Les particules de coronavirus sont très lourdes et tombent généralement au sol plutôt que de s'attarder dans l'air. Cela rend le virus beaucoup moins contagieux que certains autres, comme la rougeole. Les épidémiologistes qui étudient le nouveau coronavirus ont découvert qu'une seule personne infectée a tendance à transmettre sa maladie à une à trois autres personnes, un peu comme la grippe saisonnière. Jusqu'à présent, les enfants se sont montrés plutôt résistants à ce virus, comme pour le SRAS. Une mère, porteuse du nouveau coronavirus, aurait donné naissance à un bébé en parfaite santé. Selon une étude récente du Lancet, l'âge moyen des patients atteints de coronavirus était d'environ 55 ans.

N'utilisez pas de "solution minérale miracle" pour combattre le virus. C'est de l'eau de Javel industrielle, et c'est dangereux et inutile.

Shutterstock

Comme le journaliste de Business Insider US, Gabby Landsverk, l'a déjà signalé, "la 'solution minérale miracle', comme on l'appelle en ligne (MMS en abrégé), est une solution composée à 28% de chlorite de sodium dans de l'eau distillée". Cette substance n'est pas un remède contre le coronavirus, mais elle est dangereuse pour la santé humaine et peut provoquer de graves vomissements, des diarrhées, de l'hypotension et une insuffisance hépatique aiguë. Cependant, certains produits d'entretien à base d'eau de Javel sont utiles pour nettoyer les surfaces. L'Organisation Mondiale de la Santé a déclaré que "les désinfectants à base d'eau de Javel ou de chlore, les solvants à base d'éther, l'éthanol à 75 %, l'acide peracétique et le chloroforme" sont tous d'excellents moyens de tuer le 2019-nCoV sur les surfaces.

Mais ces produits chimiques sont dangereux lorsque les gens les mettent sur leur peau, sous leur nez ou dans leur bouche. Utilisés de cette façon, ils n'ont alors "pas ou peu d'impact sur le virus", a déclaré l'OMS.

De même, les algues ne constituent pas un traitement contre le nouveau coronavirus.

ChinaFotoPress/Getty Images

Il existe des preuves que les algues marines rouges peuvent rendre certains virus inactifs, comme ceux qui causent les boutons de fièvre (herpès). Mais cela n'a pas été démontré en ce qui concerne le nouveau coronavirus."Le problème est qu'il existe quelque 4 000 espèces de ces algues, dont certaines peuvent agir contre des infections virales mais pas contre d'autres", a écrit en ligne le "Bureau pour la science et la société" de l'Université McGill. "Sans aucune réglementation sur l'étiquetage approprié et sans aucune exigence de vérification du contenu, c'est un coup de poker". Néanmoins, au moins un guérisseur "holistique", Gabriel Cousins, a dit à ses disciples dans un récent mail qu'ils devraient utiliser des algues rouges pour prévenir et éventuellement traiter le coronavirus, même si aucun scientifique n'a jamais étudié l'effet des algues rouges sur ce virus."Je ne peux pas affirmer l'efficacité des algues rouges contre le coronavirus", a déclaré l'intéressé.

Manger de l'ail ou de l'huile de sésame ne vous servira pas à grand chose non plus.

Shutterstock/Amarita

Il est vrai que l'ail contient des composés organosulfurés qui peuvent aider à maintenir le bon fonctionnement de notre cœur, de notre tête et de nos intestins, et qui peuvent même aider à prévenir ou à combattre le cancer. L'OMS a également déclaré que l'ail "peut avoir certaines propriétés antimicrobiennes", mais il n'y a aucune raison de croire qu'il puisse éloigner le coronavirus. Et l'huile de sésame (appliquée localement ou ingérée) ne le tuera pas non plus.

Se rincer le nez avec une solution saline ou faire des bains de bouche et des gargarismes n'empêchera pas la propagation du coronavirus.

Shutterstock

Oui, certaines techniques de rince-bouche peuvent tuer les microbes présent dans la bouche. De même, le fait de se rincer les narines peut être très agréable si vous avez le nez bouché. Mais aucune de ces deux méthodes n'empêchera la propagation des coronavirus.

Il existe quelques mesures de base, appuyées par la science, que chacun peut prendre pour empêcher la propagation du nouveau coronavirus de Wuhan. Premièrement, lavez-vous les mains.

Fox Photos/Getty Images

Souvent, et avec de l'eau et du savon. "Si je pouvais enseigner une chose au public qui permettrait de prévenir la plupart des maladies auxquelles je dois faire face, ce serait de se laver les mains et d'apprendre à ses enfants comment se laver les mains", a déclaré vendredi le Dr Sherlita Amler, professeur adjoint de santé publique au New York Medical College et commissaire à la santé du comté de Westchester. "Croyez-le ou non, la plupart des gens n'ont pas vraiment d'idée sur la façon dont ils devraient se laver les mains, et en fait, je pense que certaines personnes essaient de le faire sans se mouiller les mains". Le Dr Sherlita Amler insiste sur l'importance d'utiliser du savon. Elle explique notamment que "c'est le mouvement de friction de vos mains qui fait que les bactéries se détachent de vos mains". Le désinfectant pour les mains est utile à la rigueur, mais rien ne vaut le savon et l'eau suivis d'un séchage avec une serviette en papier.

Se faire vacciner contre la grippe (si ce n'est pas déjà fait) est également un excellent moyen de se protéger des maladies virales cette saison.

Keith Srakocic/AP

Selon le Dr Sherlita Amler, c'est un excellent moyen de vous aider à rester calme durant cette épidémie. "Il est beaucoup moins probable que vous ayez la grippe, ce qui signifie que vous êtes moins susceptible d'avoir des symptômes respiratoires, et ce qui signifie également que vous serez moins susceptible de vous sentir anxieux en vous disant 'Oh mon Dieu, est-ce que j'ai cette nouvelle maladie dont tout le monde parle ?'. Probablement pas. Vous avez certainement eu la grippe."

Restez loin des personnes malades et n'allez pas au travail ou à l'école si vous êtes malade.

RubberBall Productions/Getty

"Si vous êtes malade, les membres de votre famille sont malades, restez chez vous, ne propagez pas ces maladies", conseille la doctoresse. "En gros, c'est ce qu'ils ont fait en Chine, ils ont isolé tout le monde".

Et n'oubliez pas que les masques ne sont pas vraiment utiles, sauf si vous les mettez sur des personnes déjà malades et qui toussent.

GREG BAKER/AFP/Getty Images

Selon le Dr Sherlita Amler, la raison pour laquelle la population s'arrache actuellement les masques faciaux dans le monde entier relèverait plus de la psychologie que de la prévention."Je pense que le problème est qu'ils ne savent pas quoi faire d'autre", avance-t-elle, à propos des personnes qui portent des masques. "Ils essaient juste de faire tout ce qu'ils peuvent pour éviter de tomber malade. Son mari, le Dr. Amler (également), rejoint ce point de vue. "Les masques en papier de type chirurgical que vous voyez dans les salles d'opération... sont conçus pour empêcher votre propre toux et vos excréments d'atteindre d'autres personnes", a-t-il dit. "Ils ne sont pas vraiment destinés à protéger celui qui les porte, ils sont conçus pour protéger les personnes qui vous entourent."

Version originale : Hilary Brueck / Business Insider US. Traduit de l'anglais par Mégan Bourdon.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :