Passer l'été à travailler peut sembler très pénible pour certains, voire déprimant. Le temps paraît plus long, la chaleur rend la productivité plus compliquée, il y a moins de clients, moins de mails, et par conséquent moins de tâches à effectuer. On cherche donc souvent à passer le temps le plus intelligemment possible... sans vraiment y parvenir. Pourtant l'été peut également être une opportunité pour s'épanouir et tenter de nouvelles choses dans son travail. Travailler l'été nécessite une certaine discipline et peut entraîner de nettes améliorations dans votre quotidien au bureau pendant le reste de l'année. Nous avons contacté deux coachs de carrière pour avoir un aperçu de la façon dont vous pouvez optimisez votre temps si vous passez l'été au bureau.

Voici 11 choses que vous pouvez faire pour tirer profit de la période estivale : 

Vous donner une image de contributeur.

"Il y a un côté anglo-saxon à cela en disant 'maintenant que j'y suis, autant en profiter'. Il faut se dire que c'est une chance d'être au bureau de mi-juillet jusqu'à fin août", précise Laurent Tylski, coach de dirigeants pour Acteo Consulting. L'idée est de ne pas se plaindre et de se dire que vous faites cela pour les autres, puisqu'en restant au bureau pendant les vacances, vos collègues reconnaîtront vos efforts, qui seront aussi appréciés par votre chef . 

Découvrir l'entreprise en développant son réseau en interne.

Passer deux mois au bureau alors que la plupart de vos collègues sont en vacances peut aussi être le moyen d'en savoir un peu plus sur votre entreprise et rencontrer les autres managers et/ou collaborateurs présents au même moment que vous. N'hésitez pas à profiter du calme du bureau pour prendre des pauses ou organiser des déjeuners avec eux. 

Profiter de conditions de travail d'exception.

Qui dit été, dit moins de collègues, moins de sollicitations, moins de mails et donc plus de libertés. Vous gagnez du temps et vous pouvez ainsi vous permettre de prendre des pauses plus longues. "Il y a moins de pression donc une possibilité de retrouver plus de plaisir au travail", précise Laurent Tylski. "Il y a beaucoup moins de réunions, donc on a au moins 4 voire 5 heures d'économisées par semaine, ajoute François Chauvin, coach en carrière à Forces Vives. Même chose pour les mails, vous gagnez environ un quart de votre temps habituel."

A lire aussi : Ces 10 habitudes que vous avez avec votre smartphone et qui sapent votre productivité

Avancer les tâches que vous remettez toujours à plus tard.

Notes de frais, présentations PowerPoint... certaines tâches secondaires peuvent sembler pénibles à effectuer lorsque l'on est débordé. Laurent Tylski conseille de profiter du calme de l'été pour s'occuper enfin de ces tâches ingrates. "Mais le but n'est pas non plus de s'inventer du travail supplémentaire", prévient François Chauvin. 

Sonder vos clients pour voir si leurs attentes sont satisfaites.

Le fait de nouer d'autres relations au sein de l'entreprise pendant l'été est également valable pour les clients et/ou les fournisseurs. Selon François Chauvin, c'est le bon moment pour avoir un retour d'expérience et prendre le temps d'appeler vos clients pour les sonder et voir si leurs attentes sont satisfaites. 

Ranger votre bureau.

Un bureau désordonné a forcément un impact sur votre productivité, ce qui peut vous mettre en retard dans votre planning. Il est important de réaménager son espace pour soi "mais aussi pour les autres", précise François Chauvin. "L'été peut aussi être propice aux déménagements", ajoute-t-il.

A lire aussi : 6 raisons scientifiques pour lesquelles vous procrastinez, et ce que vous pouvez faire pour arrêter une fois pour toutes

Actualiser et alimenter vos réseaux sociaux professionnels.

"Il faut penser à faire son propre marketing", explique Laurent Tylski. Et cela passe par la mise à jour de ses réseaux sociaux professionnels et de sa présence en ligne. "Il ne faut pas hésiter non plus à demander des recommandations à ses contacts", précise le coach. 

Profiter de l'été pour prendre du recul.

Profitez de votre emploi du temps moins soutenu pour faire un point sur votre situation. A la fin de l'été, beaucoup de personnes souhaitent évoluer vers un autre poste. Avec le calme de l'été, vous êtes moins pris par votre quotidien et vous pouvez ainsi "voir les avantages et les inconvénients de votre collaboration", précise François Chauvin.  

Chercher un autre emploi (ou prospecter).

L'été peut aussi être le moment pour commencer à regarder vers d'autres horizons. Inutile de chercher vraiment un nouvel emploi pendant l'été puisqu'il n'y a personne. Mais il est tout de même conseillé de commencer à faire votre benchmark. "Il y a peu d'offres l'été mais vous pouvez vous renseigner sur les actualités des autres entreprises, sur les salaires, les offres de postes etc.", explique Laurent Tylski. 

A lire aussi : 7 conseils précieux sur la vie et le travail partagés cette année par des personnalités

Gagner en autonomie en prenant des responsabilités.

L'été n'est pas le moment de se reposer sur ses acquis, au contraire : "L'été est le moment idéal pour prendre des initiatives, des responsabilités puis les valoriser à la rentrée", explique Laurent Tilsky. Vous pouvez par exemple réorganiser les présentations PowerPoint ou revoir le business plan. 

Mais attention, travailler l'été ne veut pas forcément dire travailler moins.

Faire des pauses plus longues, ralentir le rythme, on pourrait penser que l'été est un moment plus calme mais "ça n'est pas dit qu'il n'y ait rien à faire", assure François Chauvin. "Il y a beaucoup de choses qui remontent lorsqu'il y a moins de monde, il faut faire des tâches à la place des absents, donc on peut aussi être encore plus occupé." Attention donc au calme apparent de l'été.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : 13 conseils pour ne pas devenir fou si vous faites du télétravail