13 espèces animales fascinantes découvertes ces 10 dernières années

Cette image montre le seul spécimen vivant de Zospeum tholussum de l'étude, photographié dans le gouffre de Lukina Jama-Trojama, en Croatie. Jana Bedek, HBSD

La Terre grouille de formes de vie et la plupart d'entre elles nous sont inconnues. Une étude réalisée en 2011 estimait que les scientifiques n'avaient pas encore identifié 86 % des espèces sur Terre et 91 % des espèces marines. Les chercheurs réduisent ce nombre chaque année, en se déplaçant dans les forêts de montagnes reculées et dans les profondeurs des océans pour cataloguer de nouveaux animaux. Ils ont découvert des créatures bizarres dans des environnements extrêmes et des mammifères inconnus qui vivent à l'abri des regards.

Voici 13 animaux fascinants que les scientifiques ont découvert au cours de la dernière décennie.

La Terre abrite environ 8,7 millions d'espèces différentes, bien que la grande majorité reste inconnue à ce jour. Durant la dernière décennie, les scientifiques ont découvert des créatures surprenantes.

Un grand banc de Fusiliers-banane nage au-dessus d'un champ de coraux colorés dans le récif de Hin Khao près de Satun, en Thaïlande, dans la mer d'Andaman. Sirachai Arunrugstichai/Greenpeace

A lire aussi — 5 animaux qui pourraient survivre à l'apocalypse

En 2017, les chercheurs ont annoncé que l'orang-outan Tapanuli, récemment découvert, était la septième espèce connue de grands singes — et la plus rare au monde.

L'orang-outan Tapanuli. Maxime Aliaga

Il ne reste plus qu'environ 800 orangs-outans Tapanuli et ces derniers sont menacés par la chasse et la disparition de leur habitat naturel. "Les grands singes sont parmi les espèces les mieux étudiées au monde", a déclaré Erik Meijaard, spécialiste de la conservation, dans un communiqué de presse. "Si après deux cents ans de recherches biologiques sérieuses, nous pouvons encore trouver de nouvelles espèces dans ce groupe, qu'est-ce que cela nous dit sur toutes les autres choses que nous ignorons ?"

L'olinguito est le premier carnivore découvert dans l'hémisphère ouest depuis les années 1970.

Un olinguito (Bassaricyon neblina) photographié de nuit, en avril 2014, dans un arbre près de Mindo, en Équateur. Nature Picture Library / Getty Images Plus

En 2013, un chercheur a découvert des spécimens vieux de plusieurs décennies du petit carnivore au Chicago Field Museum. Ils avaient été identifiés comme des olingos, une espèce similaire, mais les olinguitos vivent, eux, à une altitude beaucoup plus élevée. Une équipe s'est par la suite rendue dans les forêts de nuages de l'Équateur pour trouver cet animal — le plus petit membre connu de la famille des ratons laveurs. "L'âge de la découverte n'est pas révolu", avait déclaré Kristofer Helgen, conservateur des mammifères au Musée national d'histoire naturelle du Smithsonian (Washington D.C.), au National Geographic à l'époque. "En 2013, nous avons trouvé cet animal magnifique et spectaculaire, et beaucoup reste à venir."

En 2017, un rat géant est tombé d'un arbre, directement entre les mains d'un mammologiste qui savait qu'il avait trouvé quelque chose de nouveau.

Une illustration de la nouvelle espèce, Uromys vika. Velizar Simeonovski/The Field Museum

Les habitants des Îles Salomon parlaient depuis longtemps du rat géant Vangunu de près d'un kilo qui se nourrit de noix de coco, mais aucun scientifique n'avait jamais confirmé son existence... avant qu'un garde forestier en attrape un qui s'échappait d'un arbre que des bûcherons venaient d'abattre. "C'est le premier rat découvert en 80 ans dans les Salomon, et ce n'est pas comme si les gens n'avaient pas essayé — il était simplement trop difficile à trouver", a indiqué Tyrone Lavery, le mammologiste qui a confirmé l'espèce pour la première fois par une analyse ADN, dans un communiqué de presse.

Les scientifiques considèrent que le rat géant est en danger critique d'extinction du fait de l'exploitation forestière. Le rat que Tyrone Lavery a trouvé dans l'arbre abattu est mort peu après. "Nous sommes arrivés au point où, si nous ne l'avions pas découvert maintenant, il ne l'aurait peut-être jamais été. La zone où il a été trouvé est l'un des derniers endroits où la forêt n'a pas encore été exploitée", a-t-il expliqué.

A lire aussi — Ces rats ont appris à conduire de minuscules voitures pour pouvoir manger des céréales

Le lémurien nain est plus petit qu'un écureuil.

Un lémurien nain à grosse queue (Cheirogaleus medius) sur une branche, captif au Duke University Primate Center. David Haring/DUPC/Oxford Scientific/Getty Images Plus

Le lémurien nain à grosse queue est le seul primate connu qui hiberne pendant une période prolongée. Pour se préparer à leur sommeil de sept mois, ces animaux se gorgent de fruits et de fleurs pour stocker la graisse dans leur queue —laquelle peut peser jusqu'à 40% de leur poids corporel.

D'autres créatures arborescentes récemment découvertes ne sont pas aussi mignonnes et câlines. Cet Agamidae de l'arbre à cornes de Phuket a été trouvé en Thaïlande.

Un mâle adulte Agamidae de l'arbre à cornes de Phuket (Acanthosaura phuketensis). Montri Sumontha/WWF

Le lézard à épis est menacé par la disparition de son habitat ainsi que par la volonté de certains de le capturer pour le transformer un animal de compagnie.

Cette grenouille plus petite qu'une pièce de monnaie, découverte en 2012 dans les forêts tropicales de Nouvelle-Guinée, est le plus petit vertébré du monde.

Paedophryne amauensis, la plus petite grenouille au monde, photographiée dans la paume d'une main. iStock / Getty Images Plus

D'une longueur moyenne de seulement 7,7 millimètres, la petite grenouille habite le sud de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et mange de petits invertébrés comme des acariens. "Je trouve incroyable qu'ils continuent à trouver des grenouilles de plus en plus petites", a déclaré Robin Moore, un expert en amphibiens qui n'a pas participé à la découverte, au National Geographic. "Ils s'adaptent pour remplir un créneau que rien d'autre ne remplit."

Grâce à des tests d'ADN, les scientifiques ont découvert une nouvelle espèce de dauphin rose de rivière dans le bassin de l'Araguaia, en Amazonie.

Un dauphin rose de rivière "Boto Cor-de-Rosa", un proche parent du dauphin de rivière aragonais récemment découvert, nage dans la rivière Negro au nord du Brésil, le 26 juillet 2010.

Le dauphin aragonais est la première nouvelle espèce de dauphin d'eau douce découverte depuis un siècle, selon le National Geographic.

Le singe titi à queue de feu et une raie pastenague à motifs en nid d'abeille ont fait partie d'un même lot de 381 nouvelles espèces découvertes dans la forêt tropicale amazonienne.

Vue aérienne de la rivière Tiputini, dans la forêt tropicale équatorienne, le 7 septembre 2016. REUTERS/Guillermo Granja

"Nous sommes en 2017, nous vérifions l'existence de nouvelles espèces, et même si les ressources sont rares, nous constatons une immense variété et richesse de la biodiversité", a déclaré Ricardo Mello, qui coordonne le programme Brazilian Amazon du Fonds mondial pour la nature (WWF), dans un communiqué de presse publié après cette découverte. "C'est un signal montrant que nous avons encore beaucoup à apprendre sur l'Amazonie."

A l'autre bout du monde, dans les forêts du Vietnam, des caméras ont repéré en novembre dernier ce cerf-souris qu'on croyait disparu depuis longtemps.

Image du chevrotain à dos argenté captée au Vietnam.Southern Institute of Ecology/Global Wildlife Conservation/Leibniz Institute for Zoo and Wildlife Research/NCNP

Bien qu'il ne s'agisse techniquement pas d'une espèce nouvellement découverte, les écologistes craignaient que le chevrotain à dos argenté ne soit éteint.

A lire aussi —Voici 23 animaux qui risquent de disparaître à jamais

Les chercheurs qui ont découvert ce poisson africain aux écailles luisantes violettes l'ont nommé d'après le Wakanda, le royaume fictif du film Black Panther de Marvel.

Une femelle Cirrhilabrus wakanda (ou "Vibranium Fairy Wrasse"). Luiz Rocha/California Academy of Sciences

Ses écailles d'un pourpre profond, disposées en chaînons, rappelaient aux scientifiques le costume high-tech porté par le super-héros de Black Panther. Ils ont donc nommé le nouveau poisson de 5 centimètres de long "Cirrhilabrus wakanda". Même son nom commun, "vibranium fairy wrasse", est un clin d'œil au métal presque indestructible dont est composé le costume du super-héros.

Les profondeurs de l'océan abritent toutes sortes de créatures étranges et inconnues. La dernière décennie d'exploration en haute mer en a révélé plusieurs.

Five Deeps Expedition

Cet animal a des airs de méduse, mais l'équipe d'explorateurs des grands fonds qui l'a découvert n'a pas encore réussi à déterminer sa nature. Ces résidents des eaux profondes peuvent appartenir à une nouvelle espèce, mais cela reste encore à confirmer. L'équipe qui l'a repéré a découvert trois ou quatre nouvelles espèces à chaque plongée profonde, mais le leader de la troupe, Victor Vescovo, a noté que cet animal était "très, très unique" par rapport aux autres.

A lire aussi — 13 photos du monde microscopique qui vous donneront des frissons

Dans l'une des grottes les plus profondes du monde, les scientifiques ont repéré un nouvel escargot translucide.

Un escargot Zospeum tholussum, photographié dans le gouffre de Lukina Jama-Trojama, en Croatie. Jana Bedek, HBSD

La nouvelle espèce, appelée Zospeum tholussum, vit à 980 mètres sous terre dans le réseau de grottes Lukina Jama-Trojama en Croatie. Aucune lumière ne parvient à atteindre cette profondeur. Le petit escargot n'a donc pas besoin de voir.

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici ce qui se passerait si tous les insectes disparaissaient soudainement

VIDEO: Cette entreprise a transformé ses locaux en une gigantesque piscine à boules le temps d'une journée