13 photos du monde microscopique qui vous donneront des frissons

13 photos du monde microscopique qui vous donneront des frissons

Une image en "focus stacking" d'une petite araignée. Javier Rupérez/Nikon Small World

La plupart du temps, nous ne pensons pas au petit monde qui s'agite sous notre nez. Les petits organismes vivent leur vie, chassent des proies, pondent des œufs et font de leur mieux pour survivre. D'habitude, on ne voit rien de tout ça. Mais des photographes expérimentés peuvent utiliser des microscopes pour révéler ce monde caché — et parfois dérangeant — au-delà de ce que l'on peut voir à l'oeil nu. Pour mettre en avant cette maîtrise du microscope, le concours Nikon Small World récompense chaque année depuis des dizaines d'années les meilleures photographies prises au microscope.

Pour la 45e année du concours, quatre juges ont examiné plus de 2 000 photos provenant de près de 100 pays. Un peu plus de 100 photos sont sorties du lot. Certaines d'entre elles capturent la beauté de minuscules fleurs ou révèlent des motifs complexes et éblouissants derrière des choses aussi simples qu'une goutte d'eau par exemple. D'autres révèlent de près les bestioles qui se cachent sous la surface des lacs et dans les coins de votre maison.

Voici les 13 photos microscopiques les plus flippantes de 2019.

Les araignées font peur à beaucoup de gens  lorsqu'ils les voient à l'œil nu. Mais sous un microscope, l'effet est encore plus spectaculaire.

Une photo en focus stacking d'une araignée lynx femelle (Oxyopes dumonti). Antoine Franck/Nikon Small World

Sur cette photo, on peut apercevoir une araignée lynx femelle, qui a obtenu la 14e place au concours Nikon.

Les gens sont encore moins cool avec les poux — surtout lorsqu'ils s'accrochent à leurs cheveux, comme celui-ci.

Une photo en focus stacking d'un pou accroché à un cheveu. Walter Ferrari/Nikon Small World

Les poux de tête se nourrissent du sang du cuir chevelu humain. Alors, ça vous démange ?

Photo au microscope d'un pou de tête (Pediculus humanus capitis). Outi Paloheimo/Nikon Small World

Voici un autre nuisible que l'on connaît bien — la mouche charbonneuse de maison — qui a l'air d'un alien sous microscope.

Photo au microscope d'une mouche charbonneuse (Stomoxys calcitrans). Özgür Kerem Bulur/Nikon Small World

Un jour, ces chambres à œufs en forme de globe produiront des mouches entièrement formées, prêtes à venir hanter votre cuisine et vos rêves.

Photo en "focus stacking" de chambres d'œufs de mouches, disposées des plus jeunes aux plus vielles, chacune comprenant un amas de cellules (grises) reliées par des canaux annulaires (rouges). Jasmin Imran Alsous et Stanislav Y. Shvartsman/Nikon Small World

Voici à quoi ressemblent de près les poissons d'argent, que vous pouvez trouver dans votre salle de bain. Si l'une de ses antennes tombe, l'insecte peut la faire repousser.

Une photo en "focus stacking" d'un poisson d'argent (Lepisma saccharina). Marco Jongsma/Nikon Small World

Les créatures sous-marines peuvent être encore plus effrayantes sous microscope. Ce ver Bobbit marin possède 5 antennes.

Une photo au microscope d'un ver Bobbit. Ekin Tilic/Nikon Small World

Ce squelette fluorescent de poisson-ogre est un véritable cauchemar.

Un squelette fluorescent de poisson-ogre, un poisson qui vit en eau profonde. Leo Smith/Nikon Small World

Ce crâne de poisson à long nez semble tout droit sorti du film 'Beetlejuice'.

Crâne fluorescent de lépisosté osseux. Leo Smith/Nikon Small World

Cette créature, le cécidomyie (dont on peut voir la larve ci-dessous), une sorte de moucheron, vit dans les lacs du monde entier. Son membre en forme de griffe se déploie pour attraper de minuscules proies.

Une photo en "focus stacking" d'une larve de cécidomyie fantôme. Christopher Algar/Nikon Small World

Les petits scarabées du bousier ne sont pas si mignons. Un jour, les plis compactes de cet embryon deviendront des pattes noires pointues et une paire de longues antennes.

Une photo fluorescente d'un embryon de coléoptère à tête de taureau. Eduardo E. Zattara/Nikon Petit Monde

Les pattes d'araignée, quant à elles, ont l'air assez poilues de près. On peut apercevoir des poils blancs sur cette minuscule araignée qui entourent plusieurs paires d'yeux noirs.

Une image en "focus stacking" d'une petite araignée. Javier Rupérez/Nikon Small World

Cette photo a obtenu la sixième place au concours Nikon.

Mais les insectes et autres créatures microscopiques ne sont pas les seuls êtres vivants qui ont l'air effrayant sous microscope. Ces fibres emmêlées sont des neurones humains ; vous en avez des milliards dans votre cerveau.

Photo au microscope fluorescent de neurones humains, dérivés de cellules souches neurales. Jianqun Gao/Nikon Small World

Version originale : Morgan McFall-Johnsen/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : VIDEO: Voici à quoi ressemble le cannabis sous un microscope

VIDEO: Découvrez l'école maternelle norvégienne où les enfants font classe en extérieur quel que soit le temps

  1. awesome nice. amazing pics .....

Laisser un commentaire