13 photos qui illustrent la première révolution automobile aux Etats-Unis

La Ford T a révolutionné la conduite aux États-Unis. Bettmann/Getty

Avant Elon Musk et Tesla, il y avait Henry Ford et sa Model T. Avec les voitures électriques  de Tesla et l'émergence des véhicules autonomes, il est difficile de se remémorer tout le chemin parcouru depuis les premières voitures construites en Europe à la fin du XIXe siècle. En commercialisant la Ford T en 1908, Henry Ford a déclenché un mouvement automobile à travers tous les États-Unis, dont nous ressentons encore les effets aujourd'hui.

Voici 13 photos de l'ère Ford T, qui a révolutionné la conduite en Amérique.

Bien que la première voiture ait été fabriquée en Europe, les États-Unis ont ensuite rapidement dominé l'industrie au début du XXème siècle. Henry Ford en fut la figure de proue après avoir mis en place la première chaîne de montage.

Une ligne de montage dans une usine Ford. Bettmann/Getty

Au début du XXème siècle, Henry Ford a introduit la ligne de montage dans son usine, qui permettait à une personne de travailler à répétition sur une même tâche avant de passer le produit à une autre personne pour accomplir une opération différente. Ce modèle de fabrication révolutionnaire a aidé Ford à développer la Ford T en 1908.

Il a démarré la chaîne de montage dans la célèbre usine Ford de Détroit, dans le Michigan.

Un chaîne de montage dans une usine Ford. Bettmann/Getty

La fabrication de la Ford T nécessitait 84 étapes en usine.

Comme chaque ouvrier devait se spécialiser dans une seule étape de la fabrication, Ford pouvait recruter des personnes non-qualifiées, qui n'avaient jamais travaillé dans l'industrie automobile auparavant.

La chaîne de montage dans l'usine Ford de Détroit. Heritage Images/Getty

Face à la menace de la concurrence, Henry Ford payait ses ouvriers au-delà du salaire normal car il ne voulait pas qu'ils aillent chercher du travail dans d'autres usines.

Avant la révolution portée par la Ford T, la voiture était un produit de luxe, réservé à l'élite.

Une famille posant dans une Ford T. Universal History Archive/Getty

Avant la commercialisation de la Ford T, on dénombrait moins de 200 000 voitures sur les routes américaines.

La Ford T était abordable et conçue pour tous.

Une Ford T sur la route. Three Lions/Getty

Il n'y avait pas de droits de douane appliqués aux voitures car elles étaient fabriquées aux États-Unis, ce qui maintenait les prix bas. Henry Ford utilisait également des matériaux moins chers pour construire ses véhicules. À son apogée, la Ford T ne coûtait que 575 dollars (514 euros), un prix inférieur au salaire annuel moyen de la plupart des Américains.

Elle était équipée d'un moteur de 22 chevaux et de quatre cylindres.

Un homme nettoyant sa Ford T. Kirn Vintage Stock/Getty

La Ford T pouvait atteindre une vitesse dépassant les 65 km/h. Elle fonctionnait à l'essence et au carburant à base de chanvre.

Le modèle n'avait cependant rien de tape-à-l'oeil. 

Intérieur de la Ford T. Nina Leen/Getty

Contrairement aux voitures au design léché d'aujourd'hui, l'intérieur de la Ford T se résumait à un volant et des sièges. La voiture était démarrée à l'aide d'une manivelle et le conducteur utilisait des pédales pour conduire. Le réservoir d'essence se trouvait en réalité sous le siège du conducteur. 

La voiture s'est rapidement répandue à travers les États-Unis, devenant un véritable phénomène culturel.

Un embouteillage de Ford T dans les rues de Chicago. Bettmann/Getty

Pour la première fois dans l'histoire, la population a pu voyager de manière autonome, sans avoir à prendre le train. Plus important encore, la Ford T a rapproché les gens.

À cette époque, les femmes venaient d'obtenir le droit de vote et voyaient dans la voiture une autre forme de liberté.

Des femmes dans une Ford T. Heritage Images/ Getty

"En possédant une Ford, une femme peut facilement élargir sa sphère d'intérêt sans temps ni effort supplémentaires", pouvait-on lire dans une publicité de l'époque. "Elle peut en faire plus quotidiennement, tout en respectant ses obligations domestiques habituelles."

Certains chiens ont même profité d'une promenade dans la célèbre voiture.

Un chien dans une Ford T. Vintage Images/Getty

La Ford T était populaire chez la plupart des espèces.

D'autres ont transformé le célèbre modèle en motoneige pour se déplacer dans des climats plus rudes.

Une Ford T transformée en motoneige. AP

Virgil D. White a transformé sa Ford T en motoneige en 1913. A l'époque, les routes étaient encore peu développées et le labourage se faisait rarement au milieu de nulle part. La voiture, équipée de skis de traîneau, a aidé les gens des contrées reculées à se déplacer.

À la fin des années 1920, il y avait des millions de Ford T en circulation.

Heritage Images/ Getty

La dernière Ford T a été produite le 26 mai 1927, après que les Américains aient jeté leur dévolu sur des voitures plus élégantes, et davantage en adéquation avec la décadence des années 1920.

Le 26 mai 1927 marqua non seulement le jour où la dernière Ford T fut produite, mais aussi celui où le 15 millionième modèle fut fabriqué.

Le 15 millionième modèle de Ford T. Bettmann/Getty

Ce jour-là, Henry Ford, accompagné de son fils, a lui-même conduit la voiture hors de l'usine.

Version originale : Frank Olito/Business Insider US

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Tesla, Renault, Toyota... Les 13 constructeurs automobiles les plus écoresponsables selon les Français

VIDEO: Airbus veut vous faire voyager dans la soute d'un avion dès 2020 — voici à quoi ça pourrait ressembler