Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

14 séries emblématiques des années 2010 à voir sur les plateformes de streaming

14 séries emblématiques des années 2010 à voir sur les plateformes de streaming
© AMC

La décennie qui s'achève a été celle d'un profond changement dans notre façon de regarder des séries. Les années 2010 ont vu l'émergence des grandes plateformes de vidéo à la demande par abonnement, Netflix en tête, qui se sont mises à produire leurs propres programmes à un rythme effréné. Résultat : le nombre de séries diffusées chaque année a explosé. Et nous, téléspectateurs, avons à accès à une quantité énorme de programmes, si bien qu'il est difficile de s'y retrouver.

La fin de cette décennie est l'occasion de se replonger dans les programmes qui ont marqué la période, chacun dans leur style. De la petite comédie dramatique à l'énorme saga de fantasy, Business Insider France a sélectionné 15 séries emblématiques des années 2010, actuellement disponibles sur une des plateformes de vidéo à la demande par abonnement (exit "Parks and Recreation" ou encore "Twin Peaks: The Return"). Il s'agit d'une liste subjective, classée par ordre alphabétique, et non d'un top 15 définitif des meilleures séries de la décennie.

Voici les 15 séries emblématiques de la décennie à voir sur les plateformes de streaming :

'Atlanta' (2016-) sur MyCanal

FX Networks

En seulement deux saisons, soit 21 épisodes, cette série a fait de Donald Glover, son créateur et acteur principal, un des auteurs de télévisions les plus en vue aux Etats-Unis. Il a d'ailleurs remporté deux Golden Globes et deux Emmy Awards pour la première saison d'"Atlanta".

La série suit le quotidien d'Earn, un jeune homme perdu qui a abandonné l'université et cherche à montrer une bonne image de lui à son ex petite-amie, également mère de sa fille. Lorsque son cousin, le rappeur Paper Boi (joué par Brian Tyree Henry) gagne en notoriété, il devient son manager.

Cette comédie à l'humour pince-sans-rire et parfois absurde n'a pas peur de traiter de sujets sérieux (la place des Noirs dans la société, la dépression, les conséquences de la célébrité...), avec des personnages complexes et une réalisation toujours superbe.

La série est disponible au sein du catalogue Fox Play, distribué par MyCanal.

'Black Mirror' (2011-) sur Netflix

Netflix

Cette série sous forme d'anthologie — chaque épisode raconte une histoire différente, avec son propre univers et ses propres acteurs — est née sur la chaîne britannique Channel 4, avant de devenir un véritable phénomène mondial lorsqu'elle a été reprise par Netflix.

Chaque épisode est un récit édifiant sur les conséquences de la technologie sur notre monde. Parfois jugés exagérés ou moralisateurs, certains épisodes ont pourtant vu des éléments de leur intrigue se produire dans la vraie vie. Netflix a même joué sur ces étranges coïncidences pour faire la promotion de la cinquième saison de la série.

'BoJack Horseman' (2014-2020) sur Netflix

Netflix

Première série animée de Netflix, "BoJack Horseman" a construit son univers unique au cours de six excellentes saisons. Dans un monde où les animaux cohabitent avec les humains, BoJack, ancienne star d'une sitcom des années 90, âgé de la cinquantaine, essaie de raviver sa carrière.

Alcoolique, dépressif, avec une vie remplie d'expériences traumatisantes, BoJack est un anti-héros complexe, et les personnages secondaires sont tout aussi fascinants. La série couvre des sujets aussi sombres que l'addiction, la dépression, et la maltraitante parentale, tout en dépeignant de façon cynique et hilarante l'industrie hollywoodienne. De nombreuses célébrités jouent d'ailleurs leur propre rôle, ou prêtent leur voix à des personnages fictifs.

A lire aussi — Voici les 30 nouvelles séries originales attendues sur Netflix en 2020

'Breaking Bad' (2008-2013) sur Netflix

AMC

Anti-héros ultime de la décennie, Walter White, le professeur de chimie devenu baron de la drogue de "Breaking Bad", est le symbole de cet archétype qui a dominé la télévision dans les années 2000 (des "Sopranos" à "Dexter", en passant par "Mad Men" et "The Shield"). La série a remporté 16 Emmy Awards, et est considéré comme l'une des meilleures de la décennie par les critiques.

En six saisons, on suit la spirale infernale dans laquelle fonce Walter White, entrainant son entourage avec lui. Thriller à la tension permanente, "Breaking Bad" prend le temps de développer la psychologie de ses personnages, mais l'intrigue s'accélère au fur et à mesure que Walter White passe de bon père de famille à criminel sanguinaire.

'Fleabag' (2016, 2019) sur Amazon Prime Video

BBC

Cette courte comédie dramatique de la BBC, seulement deux saisons de six épisodes, a fait de sa créatrice et actrice principale Phoebe Waller-Bridge une scénariste star. Elle a ensuite créé la série d'espionnage "Killing Eve", prêté sa voix à un droïde dans "Solo: A Star Wars Story", et participé au scénario du prochain James Bond, "Mourir peut attendre".

Dans "Fleabag", la britannique joue un personnage provocateur et sans filtre, qui raconte les péripéties de sa vie personnelle à la première personne, s'adressant parfois au téléspectateur en regardant vers la caméra.

Une série au ton unique, considérée comme l'une des meilleures de la décennie par la critique, et lauréate de l'Emmy Award de la meilleure série comique en 2019.

'Game of Thrones' (2011-2019) sur OCS

HBO

Difficile de passer à côté, "Game of Thrones" est probablement la série la plus populaire de la décennie, au vu de la quantité de conversations qu'elle a générées sur internet et dans la vraie vie, du nombre de téléchargements, et de ses audiences records lors de sa diffusion sur HBO.

Cette saga hors normes suit la guerre entre les différentes familles nobles de Westeros pour conquérir le Trône de fer, alors qu'une menace surnaturelle plane sur ce continent. "Game of Thrones" mélange les ingrédients de la série de fantasy, avec ceux du drame familial, de la série politique et du récit initiatique. On peut même y trouver une métaphore sur le réchauffement climatique.

Si la fin de la série est loin d'avoir satisfait les fans, elle reste néanmoins un divertissement de haute qualité qui a marqué l'histoire de la télévision.

A lire aussi — 'Game of Thrones' : HBO officialise sa nouvelle série centrée sur la maison Targaryen, 'House of the Dragon'

'Les Revenants' (2012, 2015) sur MyCanal

Canal

Les créations originales de Canal+ réputées pour leur qualité sont nombreuses ("Engrenages", "Le Bureau des légendes", "Platane"...) mais peu ont créé autant d'engouement que la première saison des "Revenants" en 2012. Diffusée dans de nombreux pays étrangers, la série a même eu droit à son remake à la télévision américaine.

Située dans une petite ville des Alpes, "Les Revenants" raconte le retour à la vie de plusieurs habitants décédés depuis des années. Ces zombies n'ont rien à voir avec ceux des films américains : ils parlent et tentent de reprendre une vie normale. La sobriété de la mise en scène et l'ambiance glaciale de la série en font un objet télévisuel unique.

'Mad Men' (2007-2015) sur Netflix

AMC

Diffusée entre 2007 et 2015 sur la chaîne américaine AMC, comme "Breaking Bad", "Mad Men" a autant marqué son époque. Lauréate quatre années de suite de l'Emmy Award de la meilleure série dramatique, cette plongée dans le quotidien d'une agence de publicité new-yorkaise dans les années 60 a été saluée pour la qualité de sa reconstitution historique, de l'interprétation de ses acteurs — Jon Hamm en tête —, et la façon dont la série dépeint les travers de la société des Trente Glorieuses.

'Orange is the New Black' (2013-2019) sur Netflix

Netflix

Une des toutes premières séries originales de Netflix, lancée dès 2013, "Orange is the New Black" a permis à la plateforme de streaming de montrer qu'elle prenait son nouveau rôle de diffuseur au sérieux. Et ce fut un énorme succès. En juillet 2019, Variety révélait que la série était la production Netflix la plus regardée de l'histoire de la plateforme. 105 millions d'utilisateurs en ont visionné au moins un épisode.

Adaptée du livre autobiographique de Piper Kerman sur son séjour en prison, cette comédie dramatique imaginée par Jenji Kohan, créatrice de "Weeds", met en scène un casting quasi-exclusivement féminin et d'une diversité jamais vue à la télévision. La série a notamment révélé Laverne Cox, qui est devenue la première actrice transgenre nommée aux Emmy Awards.

'Succession' (2018-) sur OCS

HBO

Inspirée par la famille de Rupert Murdoch, qui possède Fox News, "Succession" dépeint la lutte fratricide entre les héritiers de Logan Roy, richissime magnat des médias. Cette production d'HBO n'est arrivée sur nos écrans qu'en 2018, mais cette chronique grinçante sur la vie des ultra-riches est déjà la série symbole des années Trump, où les inégalités sont au cœur des débats.

Avec son rythme effréné, ses répliques (et insultes) qui fusent, "Succession" est en plus de cela un excellent divertissement.

'The Leftovers' (2014-2017) sur OCS

HBO

Avant "Watchmen", il y avait "The Leftovers", la précédente création de Damon Lindelof. Cette série inclassable, aux frontières du fantastique, du drame familial, et du récit philosophique, a impressionné ceux, peu nombreux, qui l'ont suivie.

Annulée au bout de trois saisons, soit seulement 28 épisodes, "The Leftovers" nous plonge dans un monde où 2% de la population a disparu du jour au lendemain. Plutôt que de s'intéresser aux causes de cette disparition, Damon Lindelof montre les conséquences de ces départs pour les proches de ceux qui sont partis. Une métaphore puissante sur le deuil, et sur la façon de trouver la force de continuer à vivre après un drame.

'The Office' (2005-2013) sur Amazon Prime Video

Justin Lubin/NBCUniversal via Getty Images

Cette comédie, remake de la série britannique du même nom, s'est terminé en 2013, mais ses plus belles années se situent plutôt à la fin des années 2000. On y suit le quotidien des employés de l'entreprise Dunder Mifflin, raconté façon faux documentaire. Le directeur régional Michael Scott, interprété par Steve Carell, est devenu un personnage culte.

En une décennie, de nombreux extraits de la série sont devenus des memes, et "The Office" reste un très gros succès sur les plateformes de streaming. Ce qui permet aux nouvelles générations de découvrir cette vision décalée de la vie en entreprise.

'Transparent' (2014-2019) sur Amazon Prime Video

Amazon Studios

Novatrice à son lancement en 2014, "Transparent" parait presque rétrograde aujourd'hui. Les histoires mettant en scène des personnes transgenres restent rare à la télévision, mais leur visibilité s'améliore d'année en année. Et surtout : des acteurs et actrices transgenres émergent à la télévision (Laverne Cox dans "Orange is the New Black", Hunter Schafer dans "Euphoria", et une grande partie du casting de "Pose"). Ce qui rend le choix de Jeffrey Tambor pour interpréter le personnage de Maura Pfefferman difficile à comprendre en 2019.

En plus de cela, Jeffrey Tambor a dû quitté la série à la fin de la saison 4 après avoir été accusé d'inconduite sexuelle sur le tournage.

Toujours est-il que la série est une superbe comédie dramatique sur une famille dysfonctionnelle. On y voit comment une famille de la classe moyenne supérieure californienne réagit lorsque le père commence à s'assumer comme femme transgenre. Malgré son titre, "Transparent" passe plus de temps à s'intéresser aux problèmes des enfants de Maura qu'aux siens, son coming-out ne servant que de déclencheur.

'Veep' (2012-2019) sur OCS

HBO

De l'aveu de ceux qui travaillent dans le milieu de la politique à Washington, le quotidien ressemble plus à "Veep" qu'à "House of Cards". Trahisons, manœuvres électoralistes, ententes secrètes avec des dirigeants étrangers... tous les coups bas sont bons pour conquérir le pouvoir dans cette comédie à l'humour noir ravageur.

Julia Louis-Dreyfus excelle dans le rôle la vice-présidente Selina Meyer. Elle a d'ailleurs remporté 6 Emmy Awards de la meilleure actrice dans une comédie.

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :