Publicité

15 faits que vous ignorez peut-être sur 'La Chronique des Bridgerton'

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte


La série Netflix "La Chronique des Bridgerton" a été lancée le 25 décembre. © Netflix
Publicité

Dans "La Chronique des Bridgerton", disponible sur Netflix, Lady Whistledown (jouée par la voix de Julie Andrews dans la version originale) raconte et expose la vie et les secrets des familles de l'élite londonienne, alors que les débutantes se présentent en société pour trouver l'homme qui leur correspondra.

Basée sur les romans de Julia Quinn, la série a su conquérir le cœur des téléspectateurs du monde entier qui sont tombés sous le charme de l'époque de la Régence — dans la première moitié du XIXe siècle — et de l'alchimie intense entre Daphne Bridgerton (Phoebe Dynevor) et Simon, Duc de Hastings (Regé-Jean Page). Mais même les fans les plus convaincus ne savent pas tout sur la série.

A lire aussi — 'Dix pour cent', 'Lupin'... les films et séries à voir sur Netflix en janvier

Découvrez 15 faits concernant "Bridgerton" qui pourraient même choquer Lady Whistledown elle-même :

Attention : Cet article contient des spoilers de la saison 1 de "Bridgerton".

Même si elle se déroule dans le cadre de la Régence, "Bridgerton" est loin d'être historiquement exacte.

Netflix

Bien que de nombreux drames d'époque fassent appel à des experts culturels pendant la production afin de garantir l'authenticité historique, "Bridgerton" a adopté une approche entièrement différente, optant pour une "réimagination" plus diverse de la haute société londonienne.

"Il est important de se rappeler que 'Bridgerton' n'est pas une leçon d'histoire", a déclaré Julia Quinn à Entertainment Weekly en décembre 2020. "La série est destinée à un public moderne."

Dans une autre interview accordée en décembre au magazine Town and Country, Chris Van Dusen, le créateur de la série et collaborateur de longue date de Shonda Rhimes, a exprimé une opinion similaire. "Nous savions que nous voulions que la série reflète le monde dans lequel nous vivons aujourd'hui, et même si elle se déroule au XIXe siècle, nous voulions que le public moderne s'y reconnaisse et se voit à l'écran", a-t-il déclaré.

L'autrice de la série de livres 'Bridgerton' est consultante pour l'adaptation télévisée.

Netflix

Julia Quinn est restée impliquée dans la réinterprétaion de ses histoires par Netflix en tant que consultante, mais elle a également apporté son soutien aux producteurs Chris Van Dusen et Shonda Rhimes en prenant des libertés créatives avec le contenu de ses romans.

En décembre 2020, Julia Quinn a déclaré au magazine d'Oprah Winfrey : "Je n'allais pas apprendre à Shonda Rhimes comment faire de la télévision".

"Ce n'est pas une adaptation mot à mot, et cela ne devrait pas l'être", a-t-elle ajouté. "Je ne m'attendais pas à cela. Je ne voulais pas cela. Ce n'est pas ce que la télévision devrait être."

Bien que 'Bridgerton' soit une fiction, la Reine Charlotte est un véritable personnage historique.

Netflix

Bien que la diversité du casting soit un élément important de la série, elle n'évite pas les conversations sur la race et les privilèges.

La reine Charlotte (Golda Rosheuvel) est le fer de lance de la chasse active pour démasquer Lady Whistledown dans "Bridgerton", mais historiquement, on pense qu'elle a été la première monarque métisse d'Angleterre.

"C'est quelque chose qui m'a vraiment touché", a déclaré Chris Van Dusen à Entertainment Tonight en décembre 2020. "J'ai commencé à me demander à quoi cela pouvait ressembler. Qu'aurait pu faire cette reine ? Aurait-elle pu utiliser son pouvoir pour élever d'autres personnes de couleur dans la société ?"

Les fans de la série de livres 'Bridgerton' ont eu un impact sur la performance de Nicola Coughlan.

Netflix

Nicola Coughlan, qui s'est rendue célèbre dans la série britannique "Derry Girls", joue Penelope Featherington dans "Bridgerton".

Et selon une interview accordée au Guardian en décembre 2020, elle s'est tournée vers les pages de fans pour avoir une idée de ce que les gens attendaient de son personnage.

"J'ai passé beaucoup de temps à rôder sur les forums de lecteurs pour voir ce que les fans en pensaient, a déclaré Nicola Coughlan. J'ai réalisé que Pénélope est un personnage très aimé, car elle n'est pas la fille parfaite que tous les garçons aiment."

"C'est une véritable tapisserie, a-t-elle ajouté. Alors j'ai pensé, 'OK, je veux vraiment, vraiment rendre justice à cette fille'."

Phoebe Dynevor a joué dans la série télévisée 'Snatch' aux côtés de l'acteur d''Harry Potter' Rupert Grint.

"Snatch". Crackle

"Bridgerton" n'est pas la première incursion de Phoebe Dynevor à la télévision.

L'actrice originaire de Manchester a joué Lotti Mott dans "Snatch", diffusée sur la plateforme Crackle, une adaptation de la comédie du même nom réalisée par Guy Ritchie, qui a connu un grand succès en 2000.

La série comptait également au casting Ed Westwick, populaire pour son rôle de Chuck Bass dans "Gossip Girl", Luke Pasqualino, plus connu pour son rôle de Freddie McClair dans "Skins", et Rupert Grint, qui a joué le célèbre Ron Weasley dans les films "Harry Potter".

Jonathan Bailey a joué un rôle principal dans une série de Phoebe Waller-Bridge.

Jonathan Bailey dans "Crashing". Channel 4

Avant que Phoebe Waller-Bridge n'obtienne une reconnaissance internationale pour ses séries BBC primées "Fleabag" et "Killing Eve", elle a écrit et créé "Crashing".

Cette série de Channel 4 se concentre sur un groupe de personnes d'une vingtaine d'années qui vivent dans un hôpital désaffecté transformé en logements sociaux.

Jonathan Bailey — le vicomte Bridgerton lui-même — a joué l'un des rôles principaux de cette comédie.

Julie Andrews joue le rôle de Lady Whistledown.

Eugene Gologursky/Getty Images for Hamptons International Film Festival

Vous avez peut-être reconnu le ton chic de la narratrice Lady Whistledown dans "Mary Poppins" (1964) ou "Princesse malgré elle", car c'est l'actrice Julie Andrews qui prête sa voix dans la version originale.

Dans une interview accordée au magazine d'Oprah en décembre 2020, Julia Quinn a déclaré qu'elle était ravie quand elle a appris la présence de l'actrice au casting.

"Quand ils me l'ont dit, j'ai légitimement arrêté de respirer, a-t-elle déclaré. A tel point que je devrais être morte."

Et tandis que les autres acteurs tournaient dans différents endroits du Royaume-Uni, Julie Andrews a enregistré sa narration en voix off dans un studio de New York.

"C'était tellement agréable de travailler avec elle, a déclaré Chris Van Dusen dans la même interview. Tout ce que vous pensez que Julie Andrews est, elle l'est réellement."

"J'ai eu beaucoup de plaisir à écrire la voix off de Lady Whistledown parce qu'elle dit les choses les plus cinglantes, parfois insultantes, a-t-il ajouté. Et ce ne sont pas des choses typiques que l'on pourrait penser qui sortent de la bouche de Julie Andrews."

Shonda Rhimes était déterminée à obtenir les droits d'adaptation des livres.

Evan Agostini/Invision/AP

Créatrice des séries à succès d'ABC "Grey's Anatomy" et "Scandal", Shonda Rhimes sait reconnaître un succès potentiel quand elle en voit un — et c'était le cas avec les romans "Bridgerton".

Shonda Rhimes était passionnée par l'idée de porter les histoires de la Régence sur le petit écran.

"Je me souviens, je faisais presque peur aux gens", a-t-elle déclaré au Hollywood Reporter en octobre 2020. "Il faut qu'on ait ces romans d'amour fous — ils sont chauds et sexy, et ils sont vraiment intéressants !"

La scène du tee-shirt trempé de 'Orgueil et préjugés' a inspiré certains des moments les plus chauds de la série.

BBC

Le monde de Jane Austen peut sembler réservé comparé à la société scandaleuse de "Bridgerton", mais certaines parties de la série Netflix ont en fait été inspirées par l'adaptation télévisée d'"Orgueil et préjugés" réalisée en 1995 par la BBC.

Plus précisément, le moment entre Elizabeth Bennet et Monsieur Darcy, lorsqu'il porte une chemise mouillée, a inspiré certaines des scènes les plus sexy de la série.

"Il est évident que le fait que Colin Firth sorte de ce lac avec la chemise blanche est gravé dans mon esprit", a déclaré Chris Van Dusen au Los Angeles Times en décembre 2020. "Mais je voulais voir une série d'époque qui allait plus loin que ça."

Les scènes de sexe de la série ont été soigneusement coordonnées sous l'œil attentif d'une coordinatrice d'intimité.

Netflix

Dans "Bridgerton", les débutantes de la haute société sont censées se présenter comme vertueuses et intactes, mais la série n'hésite pas à explorer les cachotteries des personnages dans leur chambre.

Afin de créer un espace professionnel plus sûr pour les acteurs pendant leurs moments les plus vulnérables à l'écran, la série a engagé une coordinatrice d'intimité, Lizzy Talbot, pour diriger les plans sexuels et romantiques.

"Nous avons répété toutes les scènes d'intimité des semaines et des semaines avant de commencer à faire les choses, a déclaré Phoebe Dynevor à Harper's Bazaar en janvier 2021. Je pense que cela nous a été très bénéfique aussi, parce qu'au moment où nous avons commencé à tourner, nous savions ce que nous faisions. Nous nous sommes sentis vraiment à l'aise."

Les fans ne sont pas les seuls à avoir comparé la série à 'Gossip Girl'.

Netflix

Lady Whistledown dévoile les secrets de la classe supérieure londonienne, comme le fait Gossip Girl dans l'Upper East Side dans la série éponyme de The CW.

Les téléspectateurs ont largement commenté les similitudes sur Internet ,et l'acteur principal Regé-Jean Page a lui-même fait la comparaison.

Dans une interview accordée à Variety en décembre 2020, il a déclaré que "Bridgerton" est "un peu comme si Jane Austen rencontrait 'Gossip Girl' et peut-être même, vous savez, '50 Nuances de Gray'".

"Nous nous amusons beaucoup en costumes d'époque et cela se passe à l'époque de la Régence en 1813, ajoute Regé-Jean Page. C'est une romance et une fantaisie, et c'est une reconstitution chaleureuse de la Régence."

Chris Van Dusen a eu l'idée d'utiliser des chansons pop modernes avec pour toile de fond l'époque de la Régence.

Netflix

Les téléspectateurs ont eu droit à une combinaison de reprises orchestrales de "Wildest Dreams" de Taylor Swift et de "Bad Guy" de Billie Eilish, parmi d'autres disques pop bien connus, et de chefs-d'œuvre classiques, comme "Les Quatres saisons" d'Antonio Vivaldi.

En décembre 2020, Alexandra Patsavas, responsable de la musique de la série, qui a travaillé en étroite collaboration avec le compositeur de la bande originale Kris Bowers, a déclaré à Entertainment Tonight que c'était l'idée de Chris Van Dusen de mélanger les genres.

"La familiarité de ces chansons pop interprétées par un quatuor ou un orchestre semblait être la manière la plus simple de créer une signature musicale 'Bridgerton' et de soutenir la magnifique partition de Bowers", a déclaré Alexandra Patsavas.

La créatrice des costumes de la série s'est attachée à créer un look "Shonda".

Netflix

Les costumes — en particulier les robes des dames — jouent un grand rôle dans "Bridgerton", car de nombreux personnages passent d'innombrables heures dans la boutique de la couturière, à essayer de nouvelles robes pour divers événements sociaux.

Dans une interview accordée à Slate en novembre 2020, la costumière de "Bridgerton", Ellen Mirojnick, a déclaré qu'elle ne privilégiait pas la précision historique lors de la conception des tenues de la série.

"Il faut qu'il y ait un élément dans lequel les gens qui regardent la série aujourd'hui peuvent vraiment se plonger et ne pas être ramenés à une époque de l'histoire à laquelle ils ne peuvent pas s'identifier — quelque chose dans tout cela qui les fait immédiatement entrer dans l'histoire", a déclaré Ellen Mirojnick.

"Et puis il y a Shonda. Et cela signifie que Shonda a une esthétique particulière", a-t-elle ajouté. "Et si vous pensez à toutes les séries de Shonda, il est évident que, qu'elles soient d'époque ou actuelles, elles sont très à la mode d'un point de vue vestimentaire."

L'identité de Lady Whistledown n'a pas toujours été gravée dans le marbre.

Netflix

Le dernier épisode de la saison révèle que Penelope Featherington était Lady Whistledown tout ce temps, ce qui reste fidèle aux livres.

Mais selon Stacy Lambe d'Entertainment Tonight, les créateurs de la série ont envisagé différentes pistes, et des personnages comme Daphne, Lady Danbury, Eloise et Brimsley étaient tous des prétendants au titre de l'autrice controversée.

Tout comme les fans de "Bridgerton", les acteurs spéculent déjà sur ce qui se passera dans la deuxième saison.

Netflix

Une deuxième saison de la série n'a pas encore été confirmée, mais étant donné qu'il y a huit livres dans la saga "Bridgerton", les fans sont pleins d'espoir.

Chaque roman se concentre sur un membre différent de la famille homonyme, le second suit Anthony, ce qui permet à Phoebe Dynevor d'avoir une idée de ce que son personnage va faire ensuite.

"Je veux voir Daphné s'impliquer un peu dans la vie amoureuse d'Anthony, car il s'est en quelque sorte beaucoup mêlé de la sienne", a-t-elle déclaré à Elle en janvier 2021. "Je pense que ce sera amusant."

Version originale : Olivia-Anne Cleary/INSIDER

A lire aussi — Les 10 films et séries les plus populaires sur Netflix en France en décembre

Découvrir plus d'articles sur :