Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

15 signes qui montrent que vous allez décrocher le job que vous convoitez

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

15 signes qui montrent que vous allez décrocher le job que vous convoitez
Si le RH a déjà appelé vos anciens employeurs ou vous a proposé une date de début, vous pouvez d'ores et déjà sabrer le champagne. © Eric Audras/Getty Images

Une promesse d'embauche peut être un tremplin idéal vers de meilleures opportunités et un avenir plus radieux. Néanmoins, attendre qu'elle arrive peut être assez stressant. Vous pouvez être relativement sûr d'avoir réussi un entretien, mais les heures semblent des jours et les jours des semaines quand vous attendez qu'on vous recontacte.

Lynn Taylor est coach d'entreprise et auteure de "Tame Your Terrible Office Tyrant" : How to Manage Childish Boss Behavior and Thrive in Your Job" (que l'on peut traduire par "Domptez un terrible tyran au boulot : comment gérer le comportement puéril de votre patron et s'épanouir au travail"). Selon elle, "vous pouvez assembler certaines des pièces du puzzle pour décider de votre ligne de conduite pendant ce jeu d'attente incertain".

Même constat pour Michael Kerr, conférencier international spécialisé dans les affaires et auteur de "The Humor Advantage" ("L'avantage de l'humour"). "Bien que vous ne puissiez jamais en être certain, et que vous ne souhaitiez pas vous faire de faux espoirs, certains indices pourraient être des indicateurs de bonnes nouvelles", a-t-il assuré. Voici les signes qui prêtent à penser que vous allez décrocher un job.

A lire aussi — 15 choses à ne pas dire lors d'un entretien d'embauche

Vous accédez à une seconde série d'entretiens

Strelka Institute/Flickr

Vous faites peut-être partie des derniers finalistes. "Si on vous invite à passer une nouvelle série d'entretiens, c'est que vous êtes un bon candidat. L'entreprise a besoin d'établir un consensus parmi les managers pour prendre sa décision", selon Lynn Taylor.

Le responsable des ressources humaines essaie de vous 'vendre' l'entreprise

Delmaine Donson/Getty Images

Si le flot de questions que vous pose le responsable RH laisse place à un ton plus "marketing", c'est un signe qu'on veut vous embaucher, ajoute la coach entreprise.

On vous pose une palanquée de questions personnelles sur votre famille, vos objectifs et vos hobbies

David Spinks/Flickr

"Quand les recruteurs vous témoignent un intérêt particulier au-delà de votre CV, en vous demandant des détails sur votre vie perso, c'est qu'ils pensent sérieusement à vous engager", rappelle Michael Kerr. "Mais n'oubliez pas : vous n'êtes pas obligé de répondre à toutes ces questions. Certaines peuvent être illégales".

Votre interlocuteur acquiesce et sourit beaucoup durant vos entretiens

Jouez avec votre langage corporel Getty images

Votre recruteur pourrait simplement être amical, mais ces manières chaleureuses pourraient également être bon signe. "Cela peut vouloir dire que votre interlocuteur se sent à l'aise en votre compagnie et qu'il apprécie ce moment", complète Lynn Taylor. Acquiescer peut témoigner d'un réel intérêt porté aux propos du candidat.

Votre entretien dure plus longtemps que prévu

Getty Images

Votre conversation a-t-elle dépassé le délai qui vous était imparti ? Le responsable du recrutement vous a-t-il invité à poursuivre la discussion autour d'un déjeuner ou d'un café?

Si c'est le cas, c'est peut-être dans la poche. "La plupart des RH se décident, qu'ils l'admettent ou non, dans les premières minutes de l'entretien. Les candidats qu'ils pensent (éliminer) auront donc certainement une entrevue plus rapide", a expliqué Michael Kerr.

Le responsable RH commence à négocier votre salaire

shutterstock

Selon Lynn Taylor, c'est un indice qu'on va vous faire une offre d'embauche. "Les discussions autour du salaire et des avantages ne sont amorcées qu'avec les bons candidats".

L'employeur vous demande des lettres de recommandation, vous indique qu'il va vérifier vos antécédents

CandyraiN/Shutterstock

"C'est un signe évident que vous êtes au moins toujours en lice, car les RH ne lisent que les lettres de recommandation des recrues potentielles", relate Michael Kerr.

Lynn Taylor explique que toutes les entreprises ne vous informeront pas qu'elles vont contacter vos ex-employeurs ou entamer la vérification de vos antécédents, mais que d'autres employés le feront à leur place. Et c'est bon signe. "Ce sont les dernières étapes avant de vous présenter une offre", a-t-elle déclaré.

En vous parlant, les recruteurs ont tendance à employer le futur plutôt que le conditionnel

Wikimédia commons

"Sont-ils passés d'un ton hypothétique à un ton plus assuré ?" questionne Lynn Taylor. "Si oui, alors cela signifie qu'ils pourraient déjà vous envisager dans l'entreprise."

On vous parle déjà de la date à laquelle vous commencerez à travailler

getty images

"C'est déjà une formalité qui sera probablement accompagnée d'une autre discussion finale", a déclaré Lynn Taylor. "Et c'est de bonne augure pour votre futur emploi".

Si vous avez entendu : "Nous voulons qu'une personne travaille à partir de telle date", c'est une bonne nouvelle. "La plupart des employeurs ne divulgueront pas cette information, à moins qu'ils ne soient très intéressés, car ils ne veulent pas être submergés d'appels de candidats par la suite" ajoute-t-elle.

A lire aussi Alternance : 9 conseils pour trouver une entreprise d’accueil 'malgré tout'

L'employeur vos présente à d'autres confrères et managers

Tom Werner/Getty Images

"Ce n'est certainement pas le genre de d'accueil qu'on réserve à tout le monde", opine Michael Kerr.

"Les employeurs ne vous présenteraient probablement pas à d'autres personnes s'ils ne pensaient pas que vous puissiez faire l'affaire", confirme Lynn Taylor. "Ils ont probablement demandé à certaines personnes de partager leurs expériences positives dans l'entreprise."

On vous pose des questions sur vos autres entretiens

Dan Dalton/Getty Images

Le responsable du recrutement vous a-t-il interrogé sur d'autres entreprises avec lesquelles vous avez un entretien, ou a-t-il essayé de vous convaincre que son entreprise est le meilleur choix ? Ce sont de bons indicateurs qu'ils comptent vous choisir, explique Lynn Taylor.

"Cela peut signifier que non seulement ils vous considèrent sérieusement, mais qu'ils craignent de vous perdre au profit de quelqu'un d'autre et qu'ils devront faire une offre le plus tôt possible", ajoute Michael Kerr.

Vous constatez que l'entreprise a déjà appelé vos anciens employeurs

Monkey Business Images/Shutterstock

"Si l'employeur a fait en sorte de se renseigner sur vous auprès de vos anciens patrons, vous pourriez avoir la chance d'avoir un retour de ces derniers", a déclaré Lynn Taylor. "Dans ce cas, vous êtes très proche du but".

On vous demande comment on peut vous joindre

getty images

"Si le responsable du recrutement vous le demande, cela peut signifier qu'il vous appellera. Cela pourrait aussi être une formalité, alors ne vous faites pas trop d'illusions", tempère Lynn Taylor.

A lire aussi — Les recruteurs devraient arrêter de se comporter comme des briseurs de couple

Vous êtes stagiaire, et on vous confie plus de responsabilités

tanleimages/Shutterstock

Amanda Augustine, spécialiste carrière chez TopResume, explique qu'il est important pour les stagiaires à la recherche d'une offre à temps plein de démontrer qu'ils sont capables de travailler plus. Si vous avez déjà fait cela, c'est de bon augure.

"Si votre rôle a évolué et que vous assumez de plus grandes responsabilités, c'est le signe que vous avez prouvé votre valeur à votre patron et que vous êtes capable de gérer des projets plus importants", ajoute Amanda Augustine. "Bien que cela ne garantisse pas une promesse d'embauche à la fin de vos études, c'est certainement un pas dans la bonne direction".

Vous avez un bon pressentiment

getty images

L'entretien s'est bien passé et vous avez un bon pressentiment ? Peut-être que vous êtes simplement trop confiant, mais il est possible que vous anticipiez le verdict : il se pourrait que vous décrochiez vraiment ce job !

Version originale: Áine Cain &Allana Akhtar/Business Insider

A lire aussi — Voici 7 métiers très recherchés en cette période de crise