Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

17 résidences royales à travers le monde

17 résidences royales à travers le monde
© Ralf Siemieniec/Shutterstock

Vous connaissez sûrement le palais de Buckingham à Londres, mais la famille royale britannique n'est pas la seule à posséder un empire immobilier. Les palais royaux du monde entier accueillent des cérémonies, des dignitaires et attirent les touristes qui espèrent une brève rencontre avec la royauté. Certains, comme le palais royal de Drottningholm en Suède, sont ouverts aux visiteurs toute l'année. D'autres, comme le palais impérial du Japon, sont rarement accessibles au grand public.

Voici 17 résidences ou palais royaux dans le monde qui n'appartiennent pas à monarchie britannique :

Le palais royal suédois de Drottningholm, à Stockholm, compte 600 pièces

BUSS/Contributor/Getty Images

Le château de Drottningholm est la résidence permanente de la famille royale suédoise depuis 1981. Il comprend cinq musées et le Théâtre du Palais de Drottningholm, le seul théâtre du XVIIIe siècle qui utilise encore ses machines d'origine. Les salles du sud sont réservées à la famille royale, mais le reste du parc du château est ouvert toute l'année.

Faites le test — Quelle ville devriez-vous visiter cette année ?

Le palais du Prince à Monaco a été construit comme une forteresse en 1162

Eric Gaillard/Reuters

Le prince Albert II et la princesse Charlene vivent dans le palais du Prince avec leurs enfants. Des visites du palais sont organisées cette année du 2 avril au 15 octobre, mais la relève de la garde a lieu quotidiennement à 11h55.

A lire aussi — Voilà comment vit la famille princière de Monaco

Avec ses 3 000 pièces, le palais royal de Madrid est l'un des plus grands d'Europe de l'ouest

Shutterstock

Le Palais royal est la résidence officielle du roi et de la reine, où ils mènent leurs affaires et accueillent leurs invités. Des visites du palais sont proposées toute l'année, avec des horaires d'été et d'hiver variables.

Mais la famille royale n'y vit plus, lui ayant depuis préféré le Palais Zarzuela

Sergio Perez/Reuters

Le palais de la Zarzuela date des années 1600. Le roi Juan Carlos Ier et la reine Sofía s'y sont installés en 1962 et y vivent depuis lors. Les souverains actuels d'Espagne, le roi Felipe VI et la reine Letizia Ortiz Rocasolano, vivent dans une demeure adjacente sur le terrain du palais, appelée le Pavillon du Prince.

Le palais royal d'Oslo, en Norvège, est la résidence officielle et le bureau principal de la famille royale depuis que le roi Oscar I s'y est installé en 1849

NTB Scanpix/Terje Bendiksby/via Reuters

Le palais royal possède 173 pièces, notamment la "Bird Room", la salle de banquet et la salle du Conseil où le roi préside le Conseil d'État. Le palais est ouvert au public pendant les mois d'été.

Dar al-Makhzen, le palais royal marocain, n'est ouvert qu'aux invités

Artur Widak/NurPhoto via Getty Images

Les portes d'entrée du palais et les portes en bronze doré sont malgré tout visibles. Le palais a été construit en 1864 pour remplacer un ancien palais construit par le sultan Mohamed IV. L'actuel monarque du Maroc, le roi Mohammed VI, utilise Dar al-Makhzen comme sa résidence officielle principale. De nombreuses rumeurs courent sur son prétendu divorce avec la princesse Lalla Salma, qu'il a épousée en 2002, bien qu'il n'y ait pas eu de confirmation officielle du palais jusqu'ici.

Les empereurs japonais résident au palais impérial de Tokyo depuis 1868

Soe Zeya Tun/Reuters

Le terrain du Palais impérial s'étend sur un peu plus de 3 kilomètres carrés. L'intérieur du palais n'est ouvert au public que deux fois par an, pour les vœux du Nouvel An le 2 janvier et l'anniversaire de l'empereur le 23 février. Les jardins de l'Est sont accessibles toute l'année, et les visiteurs peuvent monter sur les fondations de ce qui était autrefois la plus haute tour de château du Japon, construite en 1638, et admirer les cerisiers en fleurs.

En Inde, le palais Mysore est le deuxième plus visité après le Taj Mahal

saiko3p/shutterstock

L'Inde possède pléthore de palais royaux, et le palais Mysore est le deuxième plus visité après le Taj Mahal, avec 6 millions de visiteurs chaque année. La dynastie Wadiyar l'a utilisé comme résidence officielle lorsqu'elle régnait sur le royaume de Mysore de 1399 à 1950. Il a depuis été converti en musée, avec un spectacle son et lumière qui illumine le palais chaque nuit.

A lire aussi — 29 lieux à visiter absolument avant qu'ils ne disparaissent à jamais

Le Palais Royal de Bruxelles, en Belgique, ouvre ses portes au public chaque été

skyfish/Shutterstock

Le palais royal actuel a été construit en 1900, mais ses racines à cet endroit remontent jusqu'au XIe siècle.

Le roi Philippe et la reine Mathilde de Belgique utilisent le palais royal de Bruxelles pour exercer leurs fonctions officielles, mais vivent au château royal de Laeken

PhotoLondonUK/Shutterstock

Les Serres Royales de Laeken, conçues par l'architecte Alphonse Balat, sont ouvertes au public du 17 avril au 8 mai 2020.

Le palais d'Amalienborg à Copenhague, au Danemark, sert de résidence d'hiver à la famille royale

JPF/Shutterstock

Le palais d'Amalienborg a été conçu par Nicolai Eigtved dans les années 1750. La cour du palais comporte une statue du roi Frédéric V datant de 1771. Le palais n'est pas ouvert au public, mais la relève de la garde peut être observée tous les jours à midi.

La plus grande partie du palais royal de Phnom Penh, au Cambodge, n'est pas ouverte aux visiteurs

Ralf Siemieniec/Shutterstock

Le Palais Royal a été construit en 1866 par Preah Bat Norodom. Le résident actuel du palais, le roi Norodom Sihamoni, était un danseur de ballet classique avant de monter sur le trône à l'abdication de son père, en 2004. Seule la salle du trône est ouverte au public. La Pagode d'argent, qui se trouve à côté du palais, est également ouverte aux touristes. Le code vestimentaire exige que les jambes soient couvertes jusqu'au genou et les bras jusqu'au coude.

Le palais de Raghadan à Amman, en Jordanie, fait partie de l'enceinte royale d'Al-Maquar

Kayhan Ozer/Anadolu Agency/Getty Images

Le palais de Raghadan a été construit en 1926. Ses fenêtres ont été conçues pour ressembler à celles de la mosquée Al-Aqsa de Jérusalem. La salle du trône, qui est généralement réservée à l'accueil des dignitaires, est ouverte aux visiteurs pendant les fêtes de l'Aïd al-Fitr et de l'Aïd al-Adha.

Le palais royal d'Amsterdam remonte à l'âge d'or néerlandais du XVIIe siècle

Travelerpix/Shutterstock

Le palais, conçu par Jan van Campen, servait à l'origine d'hôtel de ville à Amsterdam. Aujourd'hui, c'est là que le roi Willem-Alexander et la reine Máxima accueillent leurs invités et organisent des réceptions. Il sert également de salle de réception pour les mariages royaux, dont celui du roi et de la reine en 2002.

Depuis 1981, la famille royale néerlandaise a élu domicile au palais Huis ten Bosch, à La Haye

zz/KGC-178/STAR MAX/IPx/AP

Le roi Willem-Alexander et la reine Máxima des Pays-Bas ont emménagé dans le palais de Huis ten Bosch en 2019. Le roi et la reine ont trois filles : la princesse héritière Catharina-Amalia, la princesse Alexia et la princesse Ariane.

Construit en 1782, le Grand Palais de Bangkok, en Thaïlande, a été la résidence officielle du roi jusqu'en 1925

Sharad Raval/Shutterstock

L'une des principales attractions du palais est le temple du Bouddha d'Émeraude qui abrite une statue du XIVe siècle. Deux salles du trône dans la Cour centrale sont également ouvertes au public. L'entrée est gratuite pour les résidents de Thaïlande, et s'élève à 500 bhat (14,45 euros) pour les visiteurs.

A lire aussi — Les 10 familles royales les plus riches dans le monde aujourd'hui

Datant du XIIIe siècle, le palais royal de Budapest, en Hongrie, a été détruit et reconstruit à plusieurs reprises au cours de l'histoire

V_E/Shutterstock

Béla IV de Hongrie a été le premier souverain à s'installer au palais royal au XIIIe siècle. La monarchie hongroise a pris fin en 1918, mais le palais est toujours un site historique et une destination touristique. Les attractions comprennent la galerie nationale hongroise, la bibliothèque nationale széchenyi et le Musée du château.

Version originale : Talia Lakritz/Business Insider US

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :