Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

19 avantages et privilèges financiers exclusivement réservés au président des États-Unis

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

19 avantages et privilèges financiers exclusivement réservés au président des États-Unis
Joe Biden prête serment en tant que 46e président des États-Unis le 20 janvier 2021. © Kevin Lamarque/Reuters

Le président Joe Biden, qui a prêté serment mercredi en tant que 46e président des États-Unis, pourra profiter des avantages liés à sa fonction : vivre à la Maison Blanche, avoir un personnel de maison 24 heures sur 24 et un salaire assez important. Mais il y a un avantage dont ils ne bénéficient pas : les jours de vacances. "Les présidents n'ont pas de vacances, ils changent simplement de décor", racontait Nancy Reagan.

Si les présidents peuvent se rendre sur un terrain de golf ou dans des résidences secondaires, ils sont accompagnés d'assistants, de conseillers et d'une sécurité renforcée, et le travail se fait toujours en dehors de la Maison Blanche. Même s'ils doivent travailler depuis la plage, les présidents disposent de plusieurs avantages qui leur permettent de se décharger d'un fardeau financier.

A lire aussi — Joe Biden sera le premier président à utiliser le nouvel Air Force One, l'avion à 5,3Mds$

La loi américaine exige que le président des États-Unis reçoive un salaire pendant son mandat. Selon le titre 3 du code américain, le président perçoit un salaire de 400 000 dollars (329 000 euros) et est toujours rémunéré après avoir quitté ses fonctions. Il se voit également accorder un compte de dépenses annuel de 50 000 dollars (41 000 euros), un compte de voyage non imposable de 100 000 dollars (82 000 euros) et 19 000 dollars (15 600 euros) pour les divertissements.

Si les présidents en exercice et les anciens présidents bénéficient de plusieurs avantages qui durent au-delà de leur mandat, comme la sécurité et l'assurance maladie, les budgets vestimentaires ne sont pas inclus. Les présidents et leurs familles ne reçoivent ou n'acceptent généralement pas de vêtements comme "cadeau" de la part de designers, comme les célébrités sur le tapis rouge. Si une pièce est acceptée comme cadeau, elle est immédiatement conservée aux Archives nationales américaine après avoir été portée.

Mais Joe Biden et la vice-présidente Kamala Harris pourront tous deux profiter de divers avantages et bénéfices pendant leur mandat. Outre un titre prestigieux et une reconnaissance mondiale, jetez un coup d'œil aux avantages financiers liés à la fonction de président.

Les présidents américains reçoivent un salaire à six chiffres.

Jim Lo Scalzo/AP

Le Congrès a augmenté le salaire présidentiel de 200 000 à 400 000 dollars en 2001 (plus une allocation de dépenses supplémentaire de 50 000 dollars par an). Pour Donald Trump, c'est une énorme diminution par rapport à ses revenus habituels — sa fortune s'élevait 2,1 milliards de dollars (1,7 milliard d'euro) en mars, selon Forbes. Forbes avait précédemment indiqué que le 45e président pesait 3,1 milliards de dollars (2,5 milliards d'euros), mais il a depuis recalculé sa valeur compte tenu des effets de la pandémie.

Le président reçoit également un budget de voyage de 100 000 dollars (82 000 euros environ) et une allocation de 19 000 dollars (15 600 euros environ) pour ses divertissements. Si le salaire présidentiel est imposable, les autres primes ne le sont pas, selon le code des impôts américain.

Les présidents vivent dans la luxueuse Maison Blanche.

Kevin Lamarque/Reuters

La Maison Blanche accueille des présidents américains depuis 1792. Le domaine compte six étages et 132 chambres, dont un bowling et un magasin de chocolat, a indiqué Mark Abadi, un initié du monde des affaires. L'une des chambres est un centre de remise en forme entièrement équipé avec un court de tennis et une piscine.

Les présidents reçoivent 100 000 dollars pour la redécoration de la Maison Blanche.

Obama déplace son canapé à la Maison Blanche.  Handout ./Reuters

Les présidents et leurs familles reçoivent 100 000 dollars (environ 82 000 euros) pour redécorer la Maison Blanche afin de s'y sentir plus à l'aise. Les Obama n'ont pas accepté cette allocation et ont utilisé leurs propres fonds à la place, selon un podcast.

NBC News rapporte que l'administration Trump a dépensé 1,75 million de dollars (1,44 million d'euros) pour de nouveaux meubles, des revêtements muraux et un bureau, bien qu'on ignore encore si Donald Trump a payé de sa poche ou non. L'article écrit qu'Obama a dépensé 1,5 million de dollars (1,23 million d'euros).

Les résidents ont accès aux fruits et légumes frais du jardin de la Maison Blanche.

La première dame Melania Trump participe à une récolte avec le Boys and Girls Club of Washington dans le jardin potager de la Maison Blanche, le 22 septembre 2017.  AP Photo/Andrew Harnik

Michelle Obama a commencé à travailler dans le jardin de la Maison Blanche pendant la présidence de son mari. Melania Trump a poursuivi son travail et la tradition d'accueillir des écoliers sur le terrain, selon CNN. Aujourd'hui, les fruits et légumes du jardin figurent régulièrement sur le menu de la Maison Blanche.

Les présidents ont la possibilité de faire cuisiner et cuire leurs aliments par un chef exécutif et un chef pâtissier.

Les présidents peuvent profiter de repas et de gâteries créés par des chefs talentueux.  Giorgio Perottino/Reuters

Cristeta Comerford est la cheffe exécutive de la Maison Blanche depuis environ 15 ans et est la première femme à occuper ce poste. Susan Morrison est la cheffe pâtissière exécutive de la Maison Blanche et l'une de ses responsabilités consiste à concevoir et à créer la maison en pain d'épices, chaque année, à Noël. Les deux chefs participent à la planification des menus pour les événements de la Maison Blanche.

Des cuisiniers et des employés de ménage apportent leur aide dans la maison.

Susan Walsh/AP

La Maison Blanche accueille également près de 100 résidents permanents, dont des femmes de ménage, des cuisiniers, un plombier, un fleuriste et une gouvernante, selon GoBankingRates. L'entretien coûte à lui seul 4 millions de dollars (3,3 millions d'euros) par an, selon un podcast.

D'après l'ancienne première dame Laura Bush, le président est facturé à la fin de chaque mois pour le salaire horaire des serveurs et des équipes de nettoyage utilisés pour les fêtes privées, entre autres dépenses.

Les présidents peuvent profiter d'activités de loisirs comme leur propre bowling, salle de billard et autres espaces sportifs.

Le président Nixon est l'image de la concentration alors qu'il lance une boule de bowling sur les allées de l'Executive Office Building le 17 septembre. Cependant, la caméra capte le pied gauche de M. Nixon au-delà de la ligne de faute.  Bettmann/Getty Images

La Maison Blanche dispose de salles consacrées à différentes activités, dont un bowling, que Melania Trump a rénové. Pendant le mandat de Franklin D. Roosevelt, la Maison Blanche disposait d'une piscine intérieure pour aider à la thérapie physique du président, selon The White House Historical Association. La piscine est devenue par la suite la salle de presse.

D'autres espaces sportifs ont été aménagés au cours des différents mandats présidentiels, notamment des courts de tennis, un putting-green et un terrain de basketball.

Les présidents peuvent regarder des films comme au cinéma.

Franklin Roosevelt a converti une salle de la Maison Blanche en un home cinéma de 51 places. Pete Souza/Maison Blanche

Le premier film projeté pendant l'administration de Trump était "Finding Dory". Le cinéma a été ouvert aux tournées de l'aile Est grâce à la direction de Melania Trump en 2017, selon un communiqué publié par la Maison Blanche.

Le président a également accès à une maison de campagne dans le Maryland.

Jason Reed/Reuters

Camp David est situé dans le Catoctin Mountain Park, dans le comté de Frederick, dans le Maryland. La maison de campagne est entièrement équipée d'un gymnase, d'une piscine et d'un hangar à avions. C'est la retraite présidentielle depuis les années 1930.

Le président a un accès complet à Air Force One.

1000 Words/Shutterstock

Le Boeing 747-200B personnalisé réservé au président est très sophistiqué. L'avion dispose d'une surface de 4 000 pieds carrés, d'une salle d'opération médicale, de quartiers privés pour le président, et peut nourrir 100 personnes à la fois. CNN a rapporté qu'il en coûte environ 200 000 dollars (165 000 euros) de l'heure de faire voler Air Force One.

A lire aussi — Joe Biden sera le premier président à utiliser le nouvel Air Force One, l'avion à 5,3Mds$

Le président a également accès à un hélicoptère, Marine One.

Leah Millis/Reuters

Marine One suit le président partout où il va. Il peut effectuer des missions de sauvetage et voler à plus de 250 km/h même si un moteur tombe en panne. Il est également équipé de systèmes anti-missiles et de blindage balistique, rapporte Business Insider US.

Le président est entièrement protégé à tout moment, même à la retraite.

Des agents des services secrets observent la foule alors que le président Donald Trump s'adresse à ses partisans lors d'un rassemblement de campagne à l'aéroport international d'Ocala, le vendredi 16 octobre 2020, à Ocala, en Floride.  Phelan M. Ebenhack/AP Photo

Les services secrets sont toujours proches du président, mais la protection ne s'arrête pas lorsqu'il quitte la Maison Blanche. Les présidents à la retraite bénéficient d'une protection à vie et leurs enfants sont protégés jusqu'à l'âge de 16 ans. En 2017, le budget des services secrets s'élevait à 1,9 milliard de dollars (1,56 milliard d'euros), selon la Sécurité intérieure américaine.

Le président se déplace dans des véhicules blindés, appelés 'The Beasts'.

Ves véhicules pèsent autant qu'un char d'assaut.  Jim Bourg/Reuters

Chaque fois que le président américain se déplace en voiture, il se déplace dans un luxe à l'épreuve des balles et des bombes. "Les Bêtes", comme on les appelle, sont une flotte de voitures conçues et constamment surveillées par les services secrets. Les voitures sont construites pour des attaques ciblées — mais elles ne gagneront pas une course de rue : elles pèsent autant qu'un char d'assaut.

Une maison d'hôtes de 5 500 mètres carrés.

Larry Downing/Reuters

Être l'invité du président a aussi ses avantages, y compris une maison d'hôtes entière pour soi-même. La Blair House accueille des chefs d'État et d'autres dignitaires lors de leurs visites aux États-Unis, rapporte Business Insider US. La maison comprend quatre "townhouses" de 120 chambres.

Les anciens présidents bénéficient également d'un budget de vacances.

Agence Antara Foto/Reuters

Les avantages présidentiels durent plus de quatre — ou huit — ans. L'administration des services généraux est tenue de fournir à un ancien président suffisamment d'argent pour couvrir ses frais de voyage et ses dépenses professionnelles. Le Congrès a présenté à Barack Obama un projet de loi qui plafonnerait ces dépenses à 200 000 dollars (165 000 euros) par an, mais Barack Obama a opposé son veto à ce projet en 2016, selon la Maison Blanche.

Les présidents ont accès à une assurance santé de premier ordre.

Jason Reed/Reuters

Pendant son mandat, un médecin de la Maison Blanche est toujours de garde et le personnel médical accompagne le président en permanence. Selon Business Insider US, le traitement contre le coronavirus de Donald Trump lui aurait coûté environ 650 000 dollars (535 000 euros) s'il l'avait payé sa poche. Il a été soigné au Walter Reed Medical Center qui dispose d'une suite présidentielle. La Maison Blanche possède également sa propre clinique avec des salles d'examen, du matériel médical et des médecins militaires dans son personnel, selon le LA Times.

Si un président fait cinq ans ou plus de service fédéral, il bénéficie en priorité des prestations de santé et de l'utilisation des hôpitaux pour vétérans. S'il est éligible et intéressé à participer, 75% des soins de santé présidentiels sont couverts par les contribuables et achetés par le biais de la bourse Obamacare de Washington, DC, selon le LA Times.

Les présidents reçoivent des pensions assez importantes.

Richard Carson/Reuters

La loi américaine détermine le montant de la rémunération qu'un président recevra après avoir quitté la Maison Blanche. En 2016, Jimmy Carter, George H.W. Bush, George W. Bush et Bill Clinton ont reçu une pension annuelle de 205 700 dollars. En 2017, Obama a reçu 207 800 dollars (171 092 euros), selon GoBankingRates.

Alors que les pensions présidentielles sont à taux fixe, les présidents peuvent demander des fonds supplémentaires au Congrès pour couvrir des choses comme les salaires du personnel et les locaux, selon MONEY. Par exemple, George W. Bush a reçu 1 098 000 dollars (904 000 euros) pour ses bureaux en 2015, soit le montant le plus élevé de tous les anciens présidents.

La Maison Blanche couvre les frais de transition d'une administration à l'autre.

Kevin Lamarque/Reuters

Le passage d'une administration à l'autre est coûteux. Les coûts de transition de l'administration d'un président sont couverts jusqu'à six mois après son entrée en fonction. Selon le Centre pour la transition présidentielle, cela comprend les locaux, la rémunération du personnel, les services de communication et les frais postaux liés à la transition. En 2008, la transition de Barack Obama à son poste a coûté environ 9,3 millions de dollars (7,7 millions d'euros environ).

Les présidents et les membres de leur famille proche sont honorés par des funérailles d'État.

Richard Carson/Reuters

Les présidents et leur famille proche sont des icônes américaines et leur héritage est préservé après la mort. Lorsqu'un membre de la famille immédiate d'un président meurt, il est honoré par des funérailles d'État, qui sont réservées aux chefs d'État. Les funérailles d'État peuvent durer de sept à dix jours et se déroulent en trois étapes avec tous les honneurs militaires. Selon CBS News, la famille présidentielle est escortée par une escorte militaire qui tire une salve de 21 coups de feu.

Version originale : Allana Akhtar and Madison Hoff

A lire aussi — 8 présidents et membres de leurs familles racontent la vie à la Maison Blanche

Découvrir plus d'articles sur :