L'Américain 23andMe lève 200M$ pour faire des tests ADN un produit de grande consommation

La DG de 23andMe, Anne Wojcicki. Getty Images/Kimberly White

23andMe, la société américaine de tests ADN qui réalise des analyses génétiques approfondies à partir d'un échantillon de salive, est en train de lever 200 millions de dollars dans un tour de table mené par Sequoia Capital, ont confirmé des sources proches du dossier à Business Insider. 

La valorisation préfinancement de la société atteint ainsi environ 1,5 milliards de dollars, selon Axios.

La levée de fonds — annoncée en premier par Techcrunch — est la première de 23andMe depuis 2015, quand 23andMe avait levé 115 millions de dollars sur une valorisation estimée à 1,1 milliard de dollars.

23andMe a été cofondé en 2006 par la DG Anne Wojcicki (qui est aussi la sœur de la directrice de YouTube Susan Wojcicki) et Linda Avey, qui a quitté la société en 2009. Depuis, l'entreprise s'est imposé avec des bilans de santé vendus directement au consommateur pour 199 dollars, même si cela n'a pas été sans difficultés.

En 2013, les autorités sanitaires américaines (Food and Drug Administration) ont interdit à l'entreprise de vendre des données liées à la santé des clients, inquiets à l'idée que l'entreprise présente à tort des tests génétiques comme des conseils médicaux. Dès lors, 23andMe ne pouvait plus fournir d'information comme le risque potentiel de cancer d'un de ses clients, ce qui était un de ses produits phares.

L'entreprise a recommencé à vendre ses tests en 2015 avec l'aval de la FDA. Puis, en avril 2017, la FDA a officiellement autorisé 23andMe à commercialiser des tests directement auprès de consommateurs pour détecter 10 maladies et pathologies, dont les maladies de Parkinson et Alzheimer.

23andMe n'a pas souhaité commenter ces informations. 

Version originale: Becky Peterson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Hillary Clinton: Voici le faux pas de ma campagne que je regrette le plus

VIDEO: Les bateaux jacuzzis existent vraiment — ils arrivent cet été à Londres