27 cascades et chutes d'eau époustouflantes à voir à travers le monde

27 cascades et chutes d'eau époustouflantes à voir à travers le monde

Les chutes d'Iguazu. Shutterstock/R.M. Nunes

Il est difficile de ne pas être impressionné par les cascades et chutes d'eau. De par leur beauté naturelle et leur puissance incroyable, elles sont l'une des choses les plus pittoresques de la nature. Et comme la plupart des gens n'en voient pas aussi souvent qu'ils le souhaiteraient, elles sont d'autant plus spéciales lorsqu'ils parviennent à les apercevoir. Les chutes d'eau se trouvent parfois dans des endroits reclus, ou sont difficiles d'accès ou encore n'existent que de façon saisonnière, alors il faut beaucoup d'anticipation pour avoir l'occasion d'en apercevoir une.

Si vous avez besoin d'inspiration pour vos voyages, voici 27 cascades ou chutes d'eau que vous devez voir au moins une fois dans votre vie.

La cascade de Skógafoss, en Islande

Skógafoss. Maridav/Shutterstock

La cascade de Skógafoss, en Islande, est de loin l'une des chutes les plus étonnantes du monde, puisqu'elle abrite très souvent des arcs-en-ciel. On peut les apercevoir d'en bas ou d'en haut, après avoir monté 370 marches. Etant l'une des 22 chutes d'eau que l'on trouve le long de la rivière Skoga, cette cascade de 60 mètres de haut est particulièrement unique car elle découle directement de deux glaciers.

Les chutes Victoria, à la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe

Les chutes Victoria. Vadim Petrakov/Shutterstock

Ces chutes bien connues se trouvent sur le fleuve Zambèze, qui forme la frontière entre la Zambie et le Zimbabwe. Il y a plusieurs points de vue pour cette incroyable chute de 108 mètres, que l'on peut voir pendant la saison des crues en mars et en avril. Bien qu'il ne s'agisse pas des plus hautes chutes d'eau au monde, les chutes Victoria sont souvent surnommées "le plus grand rideau d'eau du monde".

Les chutes de Jog, en Inde

Les chutes de Jog. rohitnair.photos/Shutterstock

Aussi connues sous le nom de "Gerosoppa Falls" ou "Joga Falls", les chutes de Jog font partie des plus hautes chutes d'eau d'Inde avec leurs 250 mètres de haut. Comme beaucoup de cascades de cette liste, leur apparence peut changer selon les saisons. Pendant la mousson — de juillet à septembre — elles passent de plusieurs chutes segmentées à une seule chute d'eau.

Les chutes du Niagara, dans l'Etat de New York, aux États-Unis, et au Canada

Les chutes du Niagara. Shutterstock/SurangaSL

Les chutes Niagara font partie des chutes d'eau les plus populaires au monde, puisqu'elles attirent environ 30 millions de visiteurs par an. Les touristes sont là pour admirer les trois chutes — Horseshoe, American et Bridal Veil — qui composent les chutes du Niagara. La chute de Horseshoe, qui se trouve du côté canadien, est la plus haute, avec ses 50 mètres. Une quantité impressionnante d'eau s'écrase dans les chutes chaque seconde — 3 160 tonnes très précisément.

La cascade de Pearl Shoal, en Chine

La cascade de Pearl Shoal. Efired/Shutterstock

La cascade de Pearl Shoal est située dans la province chinoise du Sichuan et doit son nom aux couleurs nacrées de l'eau qui se reflète dans le soleil lorsqu'elle coule sur la surface du haut-fond qui se trouve juste en-dessous. Les chutes de 40 mètres sont également liées à une légende fascinante selon laquelle une jeune fille aurait tiré de l'eau sacrée de la montagne, créant ainsi les chutes et une forêt magnifique.

La cascade de Veliki Slap, en Croatie

Cascade de Veliki Slap. Fesus Robert/Shutterstock

Situé près de la frontière avec la Bosnie, le parc national de Plitvice est le premier parc national de Croatie et abrite plus d'une douzaine de chutes d'eau de différentes tailles. La plus grande est la chute d'eau Veliki Slap, haute de 78 mètres. En hiver, le spectacle est bien différent, car les chutes sont partiellement gelées et entourées de neige et de glace.

Les chutes de Palouse, à Washington, aux États-Unis

Les chutes de Palouse. Shutterstock/David Krijgsman

Les chutes de Palouse sont considérées comme étant parmi les dernières chutes d'eau encore actives issues des inondations de Missoula, qui se sont produites à la fin de la dernière ère glaciaire, il y a environ 14 000 ans. Elles ont également été désignées comme faisant partie de l'Etat de Washington en 2014. Le sentier sinueux de la rivière Palouse et la chute de 60 mètres sont un passage obligé pour les amateurs d'Histoire et de cascades.

Les chutes d'Iguazu, à la frontière du Brésil et de l'Argentine

Les chutes d'Iguazu. rmnunes/istock

Ces chutes d'eau massives et puissantes sont situées sur le fleuve Iguazu, qui forme la frontière entre le Brésil et l'Argentine. Mises les unes à côté des autres, elles mesurent environ 82 mètres de haut et sont larges de 2,7 kilomètres. Selon la période de l'année, il y a environ 275 cascades distinctes qui forment l'ensemble de ces chutes.

Pour que vous vous rendiez bien compte de leur taille, elles sont deux fois plus grandes que les chutes du Niagara et trois fois plus larges. De novembre à mars, il y a suffisamment d'eau dans les chutes pour remplir cinq piscines olympiques. Les deux côtés argentin et brésilien offrent des points de vue complètement différents, mais tous les deux impressionnants.

Le glacier suspendu, au Chili

Les chutes de Ventisquero. Alberto Loyo/Shutterstock

Le glacier suspendu du Chili est aussi appelé "Chutes de Ventisquero" d'après l'explorateur qui a découvert cette merveille en 1875. Cette attraction — la plus populaire du parc national Queulat — est exactement ce à quoi elle ressemble : un glacier qui "pend" au-dessus d'un ravin rocheux, alors que l'eau plonge dans une rivière située dans une vallée formée par les montagnes qui entourent le glacier. Bien que les visiteurs puissent voir les chutes à tout moment de l'année, elles sont majoritairement recouvertes de neige et de glace à la fin du printemps et au début de l'été.

Le Salto Ángel, au Venezuela

Salto Ángel. Vadim Petrakov/Shutterstock

Le Salto Ángel est la plus haute chute d'eau du monde avec ses 980 mètres de haut. Elle est située sur un plateau au sommet d'Auyán-Tepuí, que l'on peut traduire par "la montagne du diable". En 2009, l'ancien président vénézuélien Hugo Chavez a annoncé que les chutes seraient appelées par leur nom autochtone, Kerepakupai Merú. Elles sont si profondes dans la jungle qu'il est presque impossible de les voir de près depuis le sol. Le mieux reste de les apercevoir depuis un avion. 

Les chutes de Multnomah, dans l'Oregon, aux États-Unis

Les chutes de Multnomah. Jon Bilous/Shutterstock

Situées à quelques minutes en voiture de Portland, les chutes de Multnomah font partie des rares chutes qui ne s'assèchent pas en été, bien que leur débit soit habituellement le plus élevé au printemps et en hiver. Si vous recherchez de la tranquillité, ce ne sont peut-être pas les meilleures chutes pour vous. C'est un endroit touristique populaire, qui attire plus de deux millions de visiteurs chaque année, qui se bousculent pour voir la chute de 186 mètres.

Les chutes de Kaieteur, au Guyana

Les chutes de Kaieteur. Michael Bluschke/Shutterstock

Les chutes de Kaieteur sont si impressionnantes qu'il n'est pas étonnant qu'elles soient l'attraction la plus visitée du pays. Situées dans le parc national de Kaieteur, les chutes se composent d'une seule chute haute de 225 mètres. Puisqu'elles se trouvent dans la forêt amazonienne, il peut être difficile de s'y rendre, mais de nombreuses visites guidées sont proposées.

Les chutes du Rhin, en Suisse

Les chutes du Rhin. Denis Linine/Shutterstock

Les chutes du Rhin ne sont pas seulement la plus grande cascade de Suisse, elles sont aussi très accueillantes pour les touristes. On a une vue imprenable sur la cascade de 23 mètres de hauteur, qui coule le plus fort en été, tout en se tenant debout sur les quais qui surplombent le Rhin. Pendant que vous y êtes, assurez-vous de visiter les châteaux près des chutes — Worth et Laufen — accessibles par bateau fluvial.

La cascade de Gullfoss, en Islande

La cascade de Gullfoss. Chris Dolby Imaging/Shutterstock

La cascade de Gullfoss est une véritable beauté naturelle. Cette cascade en plusieurs étapes se trouve dans la rivière Hvítá et plonge de 31 mètres de haut. Elle tire son eau du deuxième plus grand glacier du pays, Langjökull. La cascade peut être visitée seule ou dans le cadre de la célèbre tournée du Cercle d'or islandais.

Les chutes d'Havasu, en Arizona, aux États-Unis

Les chutes d'Havasu. ronnybas/Shutterstock

Situées dans le Grand Canyon comme l'une des cinq chutes de Havasupai, les chutes de Havasu sont parmi les plus difficiles à visiter de cette liste. Pour voir cette chute de 30 mètres, il faut marcher 16 kilomètres et avoir un permis pour visiter la réserve indienne de Havasupai. D'autres chutes de la région sont plus faciles à voir, mais les chutes de Havasu sont considérées comme les plus belles, notamment grâce à leur célèbre eau turquoise. 

Les chutes Wallaman, en Australie

Les chutes Wallaman. Alex Cimbal/Shutterstock

La plus haute chute d'eau d'Australie, la cascade principale des chutes Wallaman mesure environ 268 mètres de haut, sans compter les nombreuses petites chutes. Les chutes sont situées dans le parc national de Girringun — qui fait partie de l'ensemble des parcs nationaux des Tropiques humides du Queensland, un site inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO — où le camping et la randonnée pédestre sont également possibles.

Les chutes Huangguoshu, en Chine

Les chutes Huangguoshu. 4045/Shutterstock

Le parc national des chutes d'eau de Huangguoshu contient 18 chutes d'eau différentes, mais sa chute homonyme est la plus remarquable avec ses 78 mètres de haut. L'une des meilleures vues pour l'observer est celle de la grotte de Shuiliandong juste derrière les chutes.

Les chutes de Ban Gioc-Detian, à la frontière entre la Chine et le Vietnam

Les chutes de Ban Gioc-Detian. 4045/Shutterstock

Les chutes Ban Gioc-Detian sont un ensemble de deux cascades situées à la frontière entre la Chine et le Vietnam. Connues sous les noms de Ban Gioc au Vietnam et Detian en Chine, elles constituent la plus grande chute d'eau frontalière partagée d'Asie, de 30 mètres de haut.

Les chutes peuvent être visitées depuis l'un ou l'autre des pays, et chaque côté offre des vues étonnantes. Plus le débit d'eau est élevé, plus elles apparaissent comme une seule chute, ce qui, selon certains, n'est pas aussi impressionnant. Les visiteurs sont plus à l'aise entre les mois de mai et juillet. La randonnée pédestre et le rafting sont une excellente manière de visiter les chutes.

La chute d'eau de Dettifoss, en Islande

Dettifoss n'est pas seulement une belle chute d'eau, on dit également qu'elle est la plus puissante d'Europe, avec le plus grand volume d'eau du continent. Chaque seconde, près de 500 000 litres d'eau jaillissent des chutes.

On peut la voir depuis l'intérieur du parc national de Vatnajökull, qui possède des sentiers bien entretenus qui mènent à la chute d'eau. Les chutes de 100 mètres de large tombent d'une hauteur de 45 mètres.

Les chutes de Taughannock, dans l'Etat de New York, aux États-Unis

Les chutes de Taughannock. Felix Lipov/Shutterstock

Les chutes de Taughannock sont situées dans un parc national insoupçonné près de Trumansburg, dans l'Etat de New York. Avec ses terrains de jeux, ses bateaux, ses tables de pique-nique et ses grills, il est difficile de croire qu'elle abrite également une chute d'eau de 65 mètres de hauteur. Certains sentiers sont fermés selon les saisons, mais la cascade est habituellement accessible toute l'année.

La chute Yosemite, en Californie, aux États-Unis

Les chutes de Yosemite. Stephen Moehle/Shutterstock

Il y a tellement de chutes d'eau dans le parc national de Yosemite en Californie qu'elles n'ont même pas été comptées. Parmi toutes, c'est la la chute Yosemite qui est la plus spectaculaire. Située à 740 mètres d'altitude, elle est aussi la plus haute chute d'eau du parc. Le débit de pointe est en mai, mais la chute d'eau est visible de novembre à juillet.

La chute Sutherland, en Nouvelle-Zélande

Les chutes Sutherland. Veronika Hanzlikova/Shutterstock

La plus haute chute d'eau de Nouvelle-Zélande, la chute de Sutherland, culmine à 580 mètres. La vue n'a rien à voir avec tout ce que vous avez déjà vu, mais vous devrez vraiment souffrir pour la voir. Elle nécessite une randonnée de quatre jours via la piste de Milford, mais vous pouvez aussi prendre un vol panoramique si cela vous convient mieux. 

La cascade de Nuorilang, en Chine

La cascade de Nuorilang. happystock/Shutterstock

Comme la cascade de Pearl Shoal, la cascade de Nuorilang est située dans la province chinoise du Sichuan, près de la ville de Chengdu. Elle ne mesure que 20 mètres de haut, mais avec une largeur de 270 mètres, c'est la plus large chute d'eau de Chine. Nuorilang atteint son plus fort débit en été.

Les chutes Nohkalikai, en Inde

Ces chutes époustouflantes se trouvent à Cherrapunji, l'un des endroits les plus humides de la Terre. Bien qu'elles portent le nom d'une légende sombre qui raconte l'histoire d'une mère qui a sauté de la cascade après que son deuxième mari a tué son enfant, les chutes sont l'un des plus beaux sites d'Inde. Le plongeon de 335 mètres est plus facile à observer à l'automne.

Les chutes de la Tugela, en Afrique du Sud

Les chutes de la Tugela. Picturist90/Shutterstock

Si vous n'avez jamais entendu parler des chutes de la Tugela, vous serez peut-être surpris d'apprendre qu'il s'agit en fait de la deuxième chute la plus haute du monde avec cinq chutes différentes pour un total combiné de 948 mètres. Le parc national de Royal Natal, où se trouvent les chutes, peut être visité toute l'année, mais il faut préciser que les chutes de la Tugela sont très dépendantes de la rivière Tugela, qui peut s'assécher à certains endroits tout au long de l'année.

La chute de Gocta, au Pérou

La cataracte de Gocta. M6/Shutterstock

Bien qu'étant l'une des chutes d'eau les plus hautes du monde, la chute de Gocta est restée un secret péruvien bien gardé jusqu'en 2006, lorsqu'un économiste allemand travaillant sur un projet dans la région est accidentellement tombé sur les chutes lors d'une randonnée. Il s'agit d'une cascade à deux niveaux qui a une hauteur combinée de 771 mètres.

La chute Mardalsfossen, en Norvège

Cette chute d'eau est rare, car elle n'est ouverte aux touristes que du 20 juin au 20 août tous les ans. Le reste de l'année, l'eau de cette cascade massive de 297 mètres est acheminée ailleurs pour l'énergie hydroélectrique, et les visiteurs y sont interdits. Si votre voyage en Norvège tombe pendant ces dates, vous pourrez marcher jusqu'aux chutes et admirer de plus près leur beauté.

Version originale : Stephanie Ashe/INSIDER

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici les 25 meilleures destinations d'Europe en 2019 selon TripAdvisor

VIDEO: Ces glaces sont faites à partir de crème et d'azote liquide à -196°C — voici comment ça marche

  1. wow.nice pictures it's really good to see. this pics are rarely to found on shoot.

  2. wonderful locations and shoot this pic. nice pics

  3. iphone 11 is here https://www.dankvapes.org/ apple is the best

  4. Free real IQ test. Get your IQ score fast and accurate. Test how smart you are in just a few minutes with this short online IQ test.

Laisser un commentaire