La liste des magasins Tati qui pourraient faire du déstockage sous une nouvelle enseigne

Le magasin Tati d'Amiens Nord qui fait parti des 30 magasins qui pourraient changer d'enseigne courant 2020. Business Insider France/Claire Sicard

Le feuilleton Tati ne cesse de rebondir : en plus des 13 magasins qui vont être définitivement fermés, 30 autres points de vente pourraient passer sous une nouvelle enseigne de déstockage courant 2020, à l'instar de ce que fait Stokomani par exemple. GPG, le groupe propriétaire des magasins GiFi et repreneur de Tati, nous a indiqué vouloir s'orienter vers de "la vente en lots pour répondre aux nouveaux modes de consommation". Ce projet est porté par Christophe James, président de Tati Diffusion, ainsi qu'une équipe de managers, autour d'un modèle de déstockage de produits d'équipements de la personne, de la maison et de l'alimentation avec des produits proposés durant de courtes périodes. Une nouvelle enseigne devrait donc être créée en 2020 si le projet voit le jour. En attendant, les 30 magasins concernés continueront d'être exploités sous la marque Tati.

La direction avait établi en juillet une liste indicative de 25 magasins qui pourraient passer sous la nouvelle enseigne de déstockage. Cette liste de travail, que Business Insider France s'est procurée, n'a pas été confirmée par le groupe GPG. Elle pourrait d'ailleurs être amenée à évoluer, puisque 30 magasins devraient à terme être concernés par le projet.

  • Tati Chambry / Laon (02)
  • Tati Saint Quentin (02)
  • Tati St Parres (10)
  • Tati Carcassonne (11)
  • Tati Puilboreau Roche (17)
  • Tati Bergerac (24)
  • Tati Alès (30)
  • Tati Roques sur Garonne (31)
  • Tati St Jouan (35)
  • Tati Choisey / Dole (39)
  • Tati St Étienne / Beauté (42)
  • Tati Agen / Mariage (47)
  • Tati Cholet (49)
  • Tatimag Lorient (56)
  • Tati Arques / St Omer (62)
  • Tati Claira / Perpignan (66)
  • Tati Paris Italie II (75013)
  • Tati Roumare (76)
  • Tati Niort (79)
  • Tati Amiens Nord (80)
  • Tati Avignon Mistral (84)
  • Tati Limoges (87)
  • Tati Bondy (93)
  • Tati Fresnes (94)
  • Tati Argenteuil / Côté Seine (95)

Les syndicats inquiets pour l'avenir de ces 30 magasins Tati

Contactée par Business Insider France, Élodie Ferrier, secrétaire fédérale de la CGT-commerce, ne comprend pas ces changements. "Nous, on pense que ces magasins vont être fermés en dehors du cadre du PSE (plan de sauvegarde de l'emploi, ndlr)" estime-t-elle. Le détail qui inquiète le syndicat est que ce projet serait conduit sous l'entité Tati Diffusion, différente de l'entité Tati Mag qui concentre elle le maximum des salariés. La CGT doute donc de la création d'une nouvelle enseigne au vu des documents fournis par GPG et pour Élodie Ferrier "rien n'est concret, tout ceci n'est que du bla bla".

La direction du groupe, de son côté, nous a répondu que "GPG n'aurait pas investi 150 millions d'euros juste pour les perdre". "L'objectif seul et unique de ce plan de réorganisation est la sauvegarde de l'emploi", assure-t-on chez le repreneur. Interrogés sur le changement d'entité pour ces 30 magasins de Tati Mag à Tati Diffusion, la direction botte en touche en indiquant que ce ne sont que "des aspects juridiques et techniques". La bataille continue donc entre les représentants du personnel et la direction de GPG pour l'avenir des magasins Tati. Prochaine réunion de travail prévue le 24 septembre, avant d'autres déjà fixées en octobre et en novembre.

Des magasins Tati sous enseigne GiFi, d'autres fermés définitivement

Le groupe GPG, propriétaire de GiFi, avait repris en juin 2017 la totalité des magasins sous enseigne Tati. Deux ans après, les résultats sont clairement en dessous des attentes du repreneur. Comme ils l'indiquent "malgré un plan de redressement important (...) Tati continue d'afficher des pertes évaluées à 50 millions d'euros par an sur 2019 et 2020". Et ce en dépit d'un investissement de 150 millions d'euros soit "deux fois plus que les engagements initialement pris au moment de la reprise". Un nouveau projet de réorganisation, actuellement en cours de discussion avec les représentants du personnel, a donc été annoncé le 16 juillet dernier par la direction de GPG.

Seul le magasin parisien de Barbès-Rochechouart devrait subsister sous la marque Tati. 49 autres magasins passeraient sous l'enseigne GiFi d'ici la fin du premier semestre 2020 si le plan est validé. Pour 25 autres magasins, des repreneurs sont en train d'être recherchés avec, toujours selon la direction "plusieurs pistes à l'étude". 13 magasins affichant "des pertes durables" et qui "ne peuvent ni être basculés sous enseigne GiFi en raison de leur proximité, ni faire l'objet d'une réorientation commerciale devraient être fermés". La liste des ces 13 magasins avait fuité récemment. Enfin, 30 magasins devraient donc être transformés en point de vente de déstockage.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : On connaît la liste des 13 magasins Tati qui pourraient fermer

On a visité le siège de Vespa en Italie pour voir comment ses scooters sont fabriqués