Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

5 astuces pour vous aider à atteindre un objectif quand vous n'êtes pas motivé

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

5 astuces pour vous aider à atteindre un objectif quand vous n'êtes pas motivé
Vous représenter les différentes étapes pour atteindre un objectif peut aider. © lechatnoir/E+/Getty

Il est difficile de faire coopérer son corps quand on n'a pas envie de faire quelque chose. Qu'il s'agisse de repousser un coup de téléphone que vous devrez absolument passer, ou de vous forcer à terminer un projet d'amélioration dans votre maison, le manque de motivation peut être un problème sérieux. Heureusement, Amy Morin — psychothérapeute, travailleuse sociale clinique agréée, coach en force mentale et autrice de best-sellers internationaux — a élaboré une liste d'astuces psychologiques qui peuvent amener votre esprit et votre corps à coopérer afin que vous puissiez accomplir ces tâches redoutables.

1. Utilisez la règle des 10 minutes

Lorsque vous essayez de vous convaincre de faire quelque chose que vous savez que vous devriez faire — comme nettoyer la maison ou vous occuper de votre boîte de réception — utilisez la règle des 10 minutes. Dites-vous que vous ne devez le faire que pendant 10 minutes.

Une fois que vous avez atteint la limite des 10 minutes, donnez-vous la permission d'arrêter. Il y a de fortes chances que vous décidiez de continuer après cela. Le plus difficile est généralement de commencer. Et une fois que vous aurez mis les choses en route, vous resterez généralement en mouvement.

2. Créez une liste de raisons pour faire cette tâche

Vos émotions peuvent vous dissuader de faire des choses que vous ne voulez pas faire. Créer une liste logique de raisons pour lesquelles vous devriez faire quelque chose peut vous aider à gagner un peu plus de motivation.

Par exemple, vous pouvez avoir envie de faire du sport tous les jours après le travail, mais vous retrouver à penser des choses du style : "Je suis fatigué. Je devrais rentrer à la maison". Si c'est le cas, dressez une liste des raisons pour lesquelles vous devriez faire de l'exercice.

Relisez cette liste avant de quitter le bureau. En vous rappelant toutes les raisons logiques pour lesquelles l'exercice est bon pour vous, vous pourriez vous convaincre d'aller à la salle de sport.

3. Préparez-vous à réussir

Si vous essayez d'établir une habitude régulière — comme aller faire un jogging dès le matin — préparez-vous au succès. Faites tout ce que vous pouvez pour faciliter la bonne habitude. Laissez vos baskets à côté du lit et préparez votre tenue. Réglez la minuterie de la cafetière. Allez vous coucher plus tôt.

L'objectif est d'éliminer tous les obstacles sur votre chemin. Cela vous permettra d'éliminer toutes les excuses que vous essayez de trouver pour ne pas agir.

4. Visualisez-vous en train de franchir les étapes

Les gens s'imaginent souvent en train de réussir leur objectif final. Ils pensent que l'image de leur réussite les motivera à bien faire. Mais les études sont claires — se visualiser en train de franchir la ligne d'arrivée ou d'obtenir une promotion fait plus de mal que de bien. Lorsque vous vous imaginez recevoir une récompense, votre cerveau réagit comme si vous atteigniez réellement votre objectif. Par conséquent, votre motivation à travailler dur pour y parvenir diminue. C'est pourquoi les "vision boards" ont tendance à se retourner contre vous.

Ainsi, plutôt que de vous imaginer en train de franchir la ligne d'arrivée, imaginez-vous en train de courir la course. Imaginez-vous en train de tolérer la détresse qu'il faut pour réussir, et vous aurez plus de chances d'atteindre votre objectif.

5. Fixez des délais "immédiats"

Les recherches montrent que nous classons nos tâches comme des choses sur lesquelles nous devons travailler "maintenant" ou "plus tard". Lorsque nous classons une tâche comme une échéance "plus tardive", nous sommes plus susceptibles de la reporter. Et notre cerveau ne catégorise pas toujours les choses de manière logique.

Imaginons que vous ayez un rapport à rendre mercredi prochain. Et que mercredi tombe le dernier jour du mois en cours. Votre cerveau va probablement classer cette échéance comme étant "immédiate". Mais supposons que le mercredi tombe le premier jour du mois suivant. Il est beaucoup plus probable que votre cerveau considère cette échéance comme une tâche que vous pouvez garder pour "plus tard" simplement parce qu'elle tombe sur un nouveau mois.

Empêchez votre cerveau de vous encourager à tergiverser en créant de petits objectifs que vous pouvez commencer à aborder dès maintenant. Au lieu de vous dire que vous avez un rapport de 10 pages à remettre le 1er juillet, engagez-vous à en écrire une page chaque jour. Ou réservez 30 minutes chaque jour pour travailler sur une tâche.

En pensant : "Mon objectif est d'écrire trois pages d'ici vendredi", vous transformerez votre tâche en une échéance "immédiate". Votre cerveau sera plus motivé pour s'y atteler plus tôt.

Version originale : Amy Morin / Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :