Publicité

5 conseils d'experts en cybersécurité pour protéger simplement ses données personnelles

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

5 conseils d'experts en cybersécurité pour protéger simplement ses données personnelles
Vos données sont sûrement déjà en ligne sur le web mais il existe des moyens simples pour conserver les informations sensibles sur son ordinateur. © Pixabay
Publicité

Pas une semaine ne passe sans que les médias rapportent une nouvelle histoire de cyberattaque. Ce mercredi 16 septembre, c'est l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris qui fait état du vol des données personnelles d'environ 1,4 million de personnes en Ile-de-France. Auparavant c'était le site français de demandes de visas. Début d'août, un logiciel malveillant paralyse le site Internet de la région de Rome, empêchant la prise de rendez-vous pour se faire vacciner. Et souvent, les utilisateurs se retrouvent noyés de spams tentant de les arnaquer pour récupérer des informations bancaires. Quotidiennement, les réseaux sociaux récupèrent des données personnelles sur des centaines de sites et les vendent à qui veut bien payer.

Votre identité est un bien précieux et convoitée par de nombreux acteurs sur le web. Il est probable que des pirates aient déjà divulgué les données d'au moins l'un d'entre eux. Vous voulez savoir lesquels de vos comptes ont été compromis ? Recherchez votre adresse électronique sur Have I Been Pwned ?. Si vous voulez éviter qu'une personne ou un logiciel malveillant aille récupérer des donnes sensibles sur vous, il existe quelques moyens pour offrir une protection suffisante à votre ordinateur. Voici cinq conseils que nous ont donnés des experts de la cybersécurité pour protéger ses données personnelles.

À lire aussi — Le ministère des Armées annonce le recrutement de centaines de cyber-combattants supplémentaires

Définir un mot de passe long et complexe

Pixabay

Commençons par la première barrière. Evidemment un simple mot de passe est plus facile à trouver ou briser. En 2016, un groupe de hacker avait découvert que le mot de passe de Mark Zuckerberg pour ses comptes Twitter, LinkedIn et Pinterest était "dadada". Même si vous êtes plus prudent que le fondateur de Facebook, sachez que choisir un nom commun ou propre accompagné d'un chiffre et d'un point d'exclamation, est une combinaison très courante.

Des logiciels existent aujourd'hui pour tester des milliards de mot de passe possibles jusqu'à trouver le bon. "Un mot de passe long et complexe est recommandé. Pour éviter d'avoir à tous les retenir, il existe des solutions de gestionnaires de coffre à mot de passe. Pour faire simple, c'est un produit cloud qui va gérer et générer plusieurs codes complexes pour tous les comptes. Un seul mot de passe est à retenir, celui du coffre" indique Benoit Meulin, expert cybersécurité chez F-Secure.

Configurer la protection de l'ordinateur

Windows

Les protections Windows Defender ou MacOS offrent généralement une première protection mais il est possible de renforcer la sécurité de son appareil si ce dernier contient des données sensibles. On peut renforcer le pare-feu de son ordinateur par exemple. Concrètement, il s'agit d'empêcher des logiciels ou applications d'avoir accès à votre réseau en ligne et donc éviter qu'ils soient un relais pour le hacker. Sur Windows, il faut se rendre dans paramètres, réseaux et Internet et cliquez sur le lien Pare-feu dans les options affichées sur la page. Sur Mac, les configurations se situent dans préférences système et ensuite dans l'onglet "Sécurité et confidentialité".

Il existe par ailleurs de nombreux programmes permettant de supprimer les logiciels espions et publicitaires tels qu'Adwcleaner de MalwareBytes. Il reste enfin la protection la plus sûre, l'anti-virus. "L'anti-virus va constamment analyser des sites, des comportements et intervenir lorsqu'une menace est détectée" décrit Benoit Meulin.

À lire aussi — Google Photos devient payant, quelles sont les autres options pour stocker gratuitement vos fichiers ?

Stocker ses données dans le cloud ou un disque dur externe

Unsplash

Pour éviter de perdre tous ses dossiers ou toutes ses photos en cas d'accident, le cloud apparait comme une première solution. Plusieurs offres existent plus ou moins onéreuses. "Les solutions cloud sont sûres de manière générale. En revanche, il faut bien lire les conditions du contrat, dans de nombreux cas, l'utilisateur reste responsable en cas d'attaques", précise Benoit Meulin.

L'autre solution reste les disques durs externes. "J'utilise à titre personnel quatre ou cinq disques durs, ça reste la meilleure sécurité pour conserver dans un endroit tous les fichiers administratifs, les albums ou les informations sensibles", nous confie Lam Son Nguyen, product manager chez McAfee.

Chiffrer les données de son ordinateur

VeraCrypt

Il est possible de crypter des informations sur son poste, voire son disque dur en entier. Le chiffrement rend impossible la récupération de données par un tiers malveillant puisque les informations sont brouillées par un code. "C'est assez utile lorsque l'on voyage souvent, en cas de perte même si une personne met la main physiquement sur l'ordinateur, il n'aura pas accès aux données", indique Lam Son Nguyen. Il est possible de le faire manuellement sur Windows dans "Mise à jour et sécurité" puis activer le "Cryptage des périphériques" et sur Mac en se rendant sur "Préférences système" puis se rendre dans l'onglet "FireVault" dans "Sécurité et confidentialité". Il existe des solutions plus complètes, notamment pour choisir les données à crypter comme Axcrypt et Vera Crypt.

Être prudent sur les réseaux sociaux et dans ses mails

Pixabay

Le conseil peut paraître simple, mais les deux experts nous le répètent : "s'il y a un doute, ne cliquez pas". "Votre banque ne vas pas vous contacter par mail subitement, n'importe quel message vous demandant vos données est suspect", indique Benoit Meulin. Lam Son Nguyen recommande aussi de veiller à conserver une certaine confidentialité sur les réseaux sociaux. Il ajoute que "Facebook, Instagram ou d'autres plateformes sont un bon moyen pour récupérer des informations sur vous. Renseignez vous sur les manières de rendre privés vos contenus ou demandez vous si certaines publications peuvent vous nuire". On ne rappellera jamais assez les dangers des réseaux sociaux.

À lire aussi — Une liste ultra-confidentielle de 1,9 million terroristes potentiels a fuité sur le web

Découvrir plus d'articles sur :