Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

5 exercices à faire chez soi pour s'entraîner à prendre la parole en public

5 exercices à faire chez soi pour s'entraîner à prendre la parole en public
Ce n'est pas l'auteure de l'article qui est sur cette photo. © JGI/Tom Grill/Getty Images

Il y a encore quelques années, la prise de parole en public était ma plus grande crainte. J'étais si timide et réservée que lorsque les gens me posaient une simple question comme "Quel est votre nom ?", mon visage devenait rouge et mon cœur battait la chamade. J'aurais clairement préféré devoir affronter d'autres choses qui me faisaient peur, comme sauter à l'élastique ou approcher des araignées, plutôt que de dire oui à la prise de parole lors de conférences.

Mais j'ai changé. Depuis quelques années, parler en public est devenu quelque chose que j'aime faire et je cherche activement des occasions de le faire davantage. Comment ? Plutôt que de suivre un cours hors de prix d'art oratoire, j'ai fait régulièrement des exercices dans mon salon, avec moi-même comme seul public. La compréhension de mes tics nerveux, de mon langage corporel et même de la façon dont j'utilise ma voix m'ont aidé à devenir le genre d'oratrice qui monte maintenant sur scène devant des centaines de personnes, avec une tonne de confiance.

Faites le test — Êtes-vous un leader ?

Si vous souhaitez améliorer votre technique de prise de parole en public, voici les cinq activités que vous pouvez faire chaque semaine pour devenir moins nerveux et plus professionnel pour votre prochain discours, conférence ou présentation.

1. Parlez à un mur

Entraînez-vous longtemps. Shutterstock

Mettez-vous au défi de parler à un mur pendant au moins deux minutes d'affilée. Pourquoi ? L'un des principaux facteurs qui fait baisser instantanément votre niveau de confiance et d'énergie lorsque vous vous adressez à un public sont les expressions du visage et les réactions. Même si, la plupart du temps, elles n'ont pas grand chose à voir avec vous. Les expressions faciales des gens sont basées sur leurs pensées (qui ont rarement à voir avec vous) et sur la façon dont leur visage se repose.

Si vous pouvez vous entraîner à tenir une conversation entière ou une partie de votre présentation avec le même niveau d'énergie et de volume que vous espérez utiliser dans la vie réelle, vous serez capable de mener à bien une présentation ou un discours, même si le public ne vous sourit pas.

2. Filmez-vous

Louis Cole, YouTubeur connu sous le pseudonyme de FunforLouis.  Edward Berthelot/Getty Images

L'un des moyens les plus rapides de repérer ce qu'il faut changer est de se regarder parler. Mettez la caméra en marche et enregistrez-vous en train de parler pendant quelques minutes. Lorsque vous la repassez, ne vous jugez pas et commencez plutôt à écrire une liste des améliorations que vous pouvez apporter à votre langage corporel ainsi que des tics nerveux que vous avez (du toucher des cheveux à l'utilisation de tics verbaux). Regardez d'abord la vidéo avec le volume, puis regardez-la à nouveau en mode silencieux pour voir ce que votre communication non verbale ajoute à votre message global ou comment elle le détourne.

3. Parlez face à un miroir

Vous n'avez pas besoin d'un public pour vous entraîner. Eujarim Photography/Getty Images

Après avoir appris à vous regarder en vidéo, dirigez-vous vers le miroir. Faites semblant d'avoir une conversation, répondez à une question ou faites un discours d'une minute sur ce que vous avez mangé au déjeuner. Pendant que vous parlez, concentrez-vous sur les expressions de votre visage, car c'est ce qui permet d'amplifier votre émotion face à un sujet. Adaptez vos expressions faciales au ton de votre discours afin qu'il contribue à faire passer votre message et à attirer l'attention de votre public.

4. Regardez des vidéos pour vous inspirer

Ryan Lash/TED Essayez de prendre exemple sur les meilleurs orateurs.

Maintenant, arrêtez de vous regarder et allez sur YouTube ou à une conférence TED. Lorsque vous regardez d'autres orateurs puissants et professionnels, commencez à distinguer ce qu'ils font de leur voix et de leur langage corporel pour capter votre attention et vous captiver. Trouvez cinq choses qu'ils ont bien faites et que vous pouvez commencer à intégrer dans vos séances d'entraînement à domicile.

5. Comptez vos "heuuu"

Prêtez attention aux mots qui ne sont pas nécessaires. hxdbzxy/Shutterstock

Fixez un nouvel objectif : chaque fois que vous parlez à des personnes au téléphone ou à quelqu'un avec qui vous vivez, vous devez rester conscient du nombre de fois où vous utilisez des tics verbaux et des mots de remplissage (tels que : heu, donc, comme, en fait, etc.). Cela vous aidera à faire attention à votre choix de mots et à la fréquence de ces tics dans vos phrases. Vous voulez vous débarrasser de tous ces mots parasites ? Établissez un contact visuel lorsque vous parlez. Cela vous aidera à vous concentrer et à en utiliser moins. Si vous parlez au téléphone, parlez plus lentement pour pouvoir vous contrôler lorsque vous êtes sur le point de prononcer un "heu".

Version originale : Jen Glantz/Business Insider

A lire aussi — Pendre la parole en public n'est pas facile, cette technique devrait vous aider à vous souvenir de votre discours

Découvrir plus d'articles sur :