5 révolutions technologiques qui feront l'alimentation du futur

Reuters

Dans seulement cinq ans, la Terre abritera plus de 8 milliards d'individus. Dans quinze ans, la population mondiale devrait même dépasser les 9 milliards, selon les estimations des Nations Unies. Entamée au cours du 20è siècle, cette explosion démographique pose clairement la question de la répartition des denrées alimentaires dans le monde.

Pour nourrir toutes ces bouches sans détruire la planète, un changement de politique alimentaire et de réduction du gaspillage paraît impératif. Le développement des nouvelles technologies pourrait en être la clef.

Les chercheurs d'IBM ont étudié différentes façons de relever les défis auxquels l'industrie alimentaire sera confrontée.

Voici leur liste des cinq solutions technologiques pour nourrir la planète.

1. Des fermes numériques pour améliorer les rendements

Greg Sandoval / Business Insider

Appelés "jumeaux numériques", (digital twins) ces modèles de fermes connectées devraient, en théorie, nous aider à nourrir une population mondiale croissante tout en utilisant moins de ressources.

Selon IBM, l'entrée progressive des fermes dans le numérique permettra de prévoir avec précision les rendements des cultures en collectant des données directement à la source de production. Les banques et autres institutions financières disposeront alors des informations nécessaires pour offrir aux agriculteurs un crédit leur permettant de se développer.

Une fois collectées, les données numériques permettent de simuler les processus agricoles afin de les analyser plus finement et d'adapter les rendements aux besoins de la population.

2. Des blockchains pour réduire le gaspillage alimentaire

AP Charles Krupa

Les prédictions d'IBM suggèrent que dans cinq ans, tous les acteurs de la chaîne logistique, de l'agriculteur au petit épicier, seront en mesure d'utiliser la technologie de la blockchain pour modifier la façon dont nous cultivons, traitons et distribuons les aliments.

La blockchain, qui consiste à stocker et à partager des informations à grande échelle de manière transparente et sécurisée, devrait nous permettre de déterminer de manière claire et précise le moment de planter, de commander ou de distribuer un produit afin de réduire drastiquement le gaspillage alimentaire.

3. Une analyse poussée des aliments pour détecter la présence de microbes

Fuumi901 / Shutterstock

Chaque année dans le monde, près d'un individu sur dix est victime d'une intoxication alimentaire. Et selon l'OMS, 420 000 personnes meurent des conséquences directes d'une alimentation avariée.

Les chercheurs d’IBM travaillent actuellement sur de nouveaux systèmes d’analyse de la sécurité des denrées alimentaires avec pour objectif de "cartographier l'ensemble des micro-organismes présents dans les aliments". Les futurs processus permettront d’identifier avec une grande précision les microbes et bactéries dangereux pour la santé.

Une meilleure compréhension des microbes et de leur fonctionnement aidera les inspecteurs sanitaires à améliorer la sécurité des aliments dans les fermes, les usines et les magasins.

4. Des applications mobiles capables de détecter des agents pathogènes

Janice Haney Carr / Cdc via AP

Dans cinq ans, les nouvelles technologies permettront aux consommateurs du monde entier de détecter facilement tout ce qui pourrait contaminer leurs produits alimentaires.

Installée sur nos téléphones, les prochaines intelligences artificielles pourront indiquer où se sont cachés les agents pathogènes sur nos aliments grâce à des capteurs scrutant la moindre bactérie. Avec de telles applications, il sera par exemple possible de repérer la présence de la Salmonelle et d'éviter toute contamination.

5.Des nouvelles méthodes pour réutiliser les matières plastiques

AP Photo / Wayne Parry

De la bouteille d'eau au paquet de gâteau rondement emballé, dans cinq ans nous devrions être capables de recycler n'importe quel type de plastique.

Les fabricants de polyester peuvent être rassurés de savoir que, plutôt que de mettre l'emballage des produits dans une décharge, nous pourrons un jour transformer tous les déchets que nous produisons en objets utiles.

Actuellement, les chercheurs d'IBM élaborent un procédé chimique permettant à des matériaux tels que les plastiques polyester de se décomposer comme n'importe quel élément biologique. Le projet VolCat permet également la fabrication et la transformation du plastique dans de nouvelles substances pouvant être réutilisées directement dans les machines pour fabriquer de nouveaux produits.

Grâce à toutes ces solutions, les gouvernements pourront adopter une approche beaucoup plus circulaire de l'alimentation et du recyclage dans l'espoir de nourrir la planète.

Version Originale : Cristina Fernández Esteban / Business Insider US


Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

VIDEO: Voici ce qu'il se passe lorsqu'une mouche se pose sur votre nourriture — c'est pire que ce qu'on pensait