50 Cent prétend que Trump lui aurait proposé 500.000$ pour convaincre les électeurs noirs de voter pour lui

50 Cent. Evan Agostini/Invision/AP

Le rappeur, producteur et homme d'affaires 50 Cent prétend que le président des États-Unis Donald Trump lui aurait proposé 500.000 dollars en échange de son soutien dans sa course aux électeurs noirs durant l'élection présidentielle.

C'est au cours d'une émission radio new-yorkaise, "Ebro in the Morning" que le rappeur Curtis Jackson, aussi connu sous le nom de 50 Cent, a dévoilé cette information, qualifiant l'élection de Trump comme "accidentelle".

Il relate le rôle qu'il aurait pu jouer dans la campagne de Trump l'année dernière.

En dépit de ses récents déboires financiers, Curtis Jackson, au bord de la faillite en 2015, a déclaré que l'offre de Trump "n'en valait pas la chandelle".

"Avant l'élection, ils [l'équipe de Trump] avaient du mal à obtenir les voix des électeurs afro-américains. Ils ont voulu m'impliquer dans leur campagne électorale en me payant 500.000 dollars juste pour faire une apparition", précise 50 Cent. "Et je me suis dit: 'Nan, c'est de l'argent sale'."

"Je ne peux pas faire ça", a-t-il ajouté. "Ça ne vaut pas le coup".

Curtis Jackson figure parmi les personnalités qui se sont ouvertement opposées à l'élection de Trump en 2016. Il y a tout juste un an, le rappeur avait même, dans un post Instagram, fait une prière à l'encontre de Trump.

Trump a finalement fait 7% de mieux que le candidat républicain Mitt Romney en 2012 auprès des électeurs Afro-Américains.

Malheureusement, la Maison Blanche a refusé de répondre à ces commentaires.

Vous pouvez visionner l'interview de 50 Cent ici:

Version originale: John Lynch/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le rappeur Drake a gagné 90M$ l'an dernier mais Puff Daddy et Jay Z l'ont largement surpassé

VIDEO: Il y a une sorte d'aliments qu'Usain Bolt n'a pas le droit de manger — la voici