Publicité

6 choses à savoir sur Picnic, l'application qui rêve de concurrencer Leclerc sur la livraison

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

6 choses à savoir sur Picnic, l'application qui rêve de concurrencer Leclerc sur la livraison
La société originaire des Pays-Bas devrait approcher le milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2021. © Picnic
Publicité

600 millions d'euros. C'est le montant de la levée de fonds que vient de boucler la société d'origine néerlandaise Picnic. Si vous ne connaissez pas encore son nom, cela ne devrait plus tarder, surtout si vous habitez dans le Nord de la France. Peut-être avez-vous d'ailleurs déjà croisé les petites camionnettes électriques de livraison aux couleurs de l'enseigne ? Créé en 2015 aux Pays-Bas, la société Picnic s'est implantée sur le marché français de la livraison de courses à domicile en mai dernier. Et sa dernière levée de fonds le prouve : Picnic est là pour bousculer la livraison alimentaire dans l'Hexagone, et concurrencer les acteurs historiques comme Leclerc, Carrefour, Auchan, etc.

La tâche s'annonce compliquée. Même le géant américain Amazon qui affichait lui aussi de grandes ambitions sur le marché de la livraison à domicile des courses alimentaires a commencé à se désengager en s'associant finalement avec le groupe Monoprix. La raison principale ? Le coût que représente la livraison. La préparation d'un panier de courses demande en effet soit de la main d'œuvre, coûteuse par essence, soit de la technologie, c'est-à-dire une automatisation poussée, là aussi onéreuse. À ces coûts de préparation s'ajoutent bien sûr les coûts liés à la livraison en elle-même : main d'œuvre, flotte de véhicules, essence, etc.

À lire aussi — Livraison, insectes, viande in vitro... Ces 10 entreprises innovantes de la FoodTech qui attirent les investisseurs

Ce constat explique notamment pourquoi, à l'inverse du drive, la livraison de courses à domicile n'a pas explosé ces derniers mois, même dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Les distributeurs Leclerc, Carrefour, Super U, Intermarché ou Auchan sont en effet obligés de répercuter ces coûts sur les prix des produits livrés — qui sont donc souvent plus chers qu'en allant faire ses courses en drive ou en se déplaçant en magasin.

Picnic a décidé de bousculer ce modèle : dans son mode de fonctionnement, ce sont les clients qui doivent s'adapter aux tournées des livreurs, et non l'inverse. Quand vous commandez sur l'application, Picnic vous propose des créneaux de livraison le lendemain, à J+1, d'une durée moyenne d'une heure (par exemple 17h30/18h30) qui sont ensuite recentrés à 20 minutes le jour de la livraison. Avec cette organisation, la société néerlandaise espère diviser le coût du dernier kilomètre par deux, comme l'expliquait sur son blog Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution.

Outre cette spécificité, découvrez 6 choses à savoir sur le fonctionnement de Picnic, ainsi que sur l'offre proposée par l'application :

La société Picnic a été créée aux Pays-Bas en 2015.

Picnic a commencé son activité en septembre 2015 à Amersfoot, aux Pays-Bas, avec seulement 4 voiturettes électriques en circulation. Aujourd'hui, leur flotte de véhicules atteint les 1 000 camionnettes. Contrairement à beaucoup d'autres acteurs, les quatre fondateurs ne se tournent pas vers la livraison de courses en moins de 15 minutes, appelée aussi "quick commerce". Il décident de se lancer sur une idée simple : faire gagner du temps aux gens en gérant leurs courses alimentaires.

Aujourd'hui, selon les chiffres des Échos, Pincic compte 10 000 salariés en Europe, dont 4 000 uniquement chargés de la livraison chez les particuliers. En 2020, la société a réalisé 500 millions d'euros de chiffre d'affaires (CA) aux Pays-Bas et en Allemagne. Objectif pour cette année ? Atteindre le milliard d'euros de CA.

L'organisation des livraisons de la société néerlandaise est réglée à la minute près.

C'est en mai dernier que Picnic s'est lancé en France, en proposant la livraison à Valenciennes, dans le Nord (59). Les commandes sont préparées dans un entrepôt de 15 000 m² situé à Fretin, en banlieue de Lille. Elles sont ensuite acheminées en camion plusieurs fois par jour dans un mini-entrepôt de 900 m² situé à Valenciennes. C'est là que sont chargées les camionnettes électriques qui partent pour leur tournée de livraison.

En une heure, Picnic livre une dizaine de clients maximum dans une zone de livraison optimisée. Le groupe l'explique sur leur site : "Nous ne zigzagons pas dans toute la ville, mais nous planifions nos parcours de livraison avec précaution. Nous livrons ainsi toutes les courses d’un quartier en une seule fois". De quoi se différencier des hordes de vélo et autres scooteurs de Cajoo, Gorillas ou Flink qui livrent dans les grandes villes de France en 15 minutes.

Vous ne pouvez vous faire livrer qu'à Valenciennes pour le moment, mais ça ne devrait pas tarder à changer.

Seule la ville de Valenciennes est déservie par les livreurs de Picnic aujourd'hui. Mais l'entrepôt de Fretin serait dimensionné pour service au minimum une dizaine de bases locales, toujours selon les informations d'Olivier Dauvers qui a testé le service de l'intérieur. La métropole de Lille pourrait donc à terme être un objectif pour le groupe néerlandais en France. Voire les villes de Lens ou Amiens. Avant de se diriger vers Paris ?

Picnic affirme en tout cas ses ambitions sur son site : "Nous nous développons rapidement, de nouvelles villes sont ajoutées chaque mois !".

Les frais de livraison sont offerts et le minimum de commande est de 35 euros.

Picnic cherche aussi à faire la différence en offrant les frais de livraison à ses clients. Et pour commander, un minimum de 35 euros suffit. Intéressant pour ceux qui préfèrent par exemple le drive, pour ne pas payer de frais supplémentaires.

Un argument de poids par rapport aux distributeurs traditionnels quand on commande de manière régulière. Par exemple, chez Carrefour, les frais de livraison sont de 8 euros pour un panier entre 50 et 100 euros. Chez Leclerc, les frais de livraison sont, à Nantes par exemple, compris entre 7,90 et 9,90 euros selon le jour choisi.

Les prix sont, pour le moment, moins chers que dans certains hypermarchés Carrefour et Auchan.

Pour attirer de nouveaux clients et être sûrs de séduire face aux distributeurs traditionnels, Picnic a décidé, outre les frais de livraison à zéro euro, d'être offensif sur les prix. De quoi également faire digérer à ses clients le fait d'imposer les créneaux de livraison ? Au moment de son lancement à Valenciennes en mai 2021, Olivier Dauvers avait réalisé une étude sur les tarifs pratiqués par Picnic.

L'indice de prix était de 92,5 pour la société néerlandaise, soit moins que la moyenne de prix pratiqués par les autres enseignes dans les drive des supermarchés et hypermarchés en France (indice 100). Et a priori encore moins que les prix des articles en livraison, plus chers qu'en drive — mais qui n'ont pas été communiqués dans l'étude. Un exemple avec le pot d'un kilo de Nutella vendu en mai dernier 5,39 euros par Picnic contre 5,42 pour Leclerc ou 5,58 euros pour Carrefour.

Éditions Dauvers / A3distrib

Au lancement, Picnic tenait donc la promesse des prix bas et calquait ses tarifs sur le Leclerc situé à Valenciennes, l'enseigne la moins chère des environs. Le néerlandais, avec sa livraison gratuite et ses prix serrés, était dès lors moins cher que les Carrefour et Auchan des environs. Reste à savoir si cela va continuer.

Vous trouverez des produits vendus sous marque distributeur Cora sur l'application Picnic.

Les 10 000 produits qu'ils proposent sont essentiellement fournis par le distributeur Cora, très présent dans le Nord de la France, plus quelques autres fournisseurs qui livrent en direct l'entrepôt de Fretin.

À noter que Picnic propose aussi quelques articles vendus sous sa marque propre, essentiellement des produits d'hygiène, de droguerie, des jus de fruits, etc.

À lire aussi — Gorillas, Cajoo, Flink... Tout savoir sur ces applications qui livrent vos courses en 15 minutes

Découvrir plus d'articles sur :