6 employés actuels et anciens de Tesla racontent ce que ça fait de travailler pour cette entreprise

"Il y a beaucoup de soucis en coulisses, et je pense que beaucoup de clients l'ignorent", a déclaré un ancien vendeur de Tesla. Ng Han Guan/Ass.Ng Han Guan/Ass.Ng Han Guan/Associated Press

La clientèle de Tesla se révèle étonnamment enthousiaste, allant parfois jusqu'à se porter volontaire pour aider les employés du constructeur américain dans leur travail. Mais, comme dans toute entreprise, il est difficile de savoir ce qui s'y passe en coulisses, à moins d'y avoir travaillé soi-même.

Six employés de Tesla, actuels ou anciens, ont témoigné pour Business Insider US. Ils expliquent ce qu'ils aimeraient que les clients sachent sur leurs conditions de travail. Ils ont préféré garder l'anonymat, par crainte de représailles de la part de Tesla. Le constructeur, contacté par Business Insider US, n'a pas souhaité réagir à ces témoignages.

Voici ce que déclarent ces employés au sujet de leur travail au sein de l'entreprise d'Elon Musk :

Vu de l'intérieur, c'est plus chaotique qu'il n'y paraît

Tesla

"Il y a beaucoup de soucis en coulisses, et je pense que beaucoup de clients l'ignorent", témoigne un ancien vendeur, qui a démissionné cette année. Cet ancien employé explique que les règles encadrant les commissions pour les vendeurs changeaient fréquemment, ce qui créait de l'incertitude au sujet de la rémunération.

Certains employés sont fiers de leur travail

Tesla

"Vous avez une bonne raison d'aller travailler", déclarait un mécanicien au sujet de son travail chez Tesla. "Je ne me vanterais pas d'être mécanicien chez Ford. Mais quand je dis être mécanicien chez Tesla, tout le monde me dit, 'Oh, c'est cool'."

Mais d'autres employés ont vite déchanté

Spencer Platt / Getty Images

Un ancien ouvrier de production de l'usine du Nevada, où l'entreprise fabrique ses batteries et ses blocs moteurs, a déclaré que tous ses collègues et amis qui ont travaillé pour Tesla ont vite perdu leur enthousiasme pour l'entreprise : "tout le monde se sent remplaçable". Cet ouvrier, qui a quitté l'entreprise en 2018, a déclaré que lui et ses collègues ont reçu l'ordre de ne pas regarder le DG Elon Musk et les autres dirigeants de Tesla, alors que ceux-ci visitaient l'usine.

Certains employés ont des difficultés à se loger

Ng Han Guan/Associated Press

Un autre ancien employé, également ouvrier de production dans le Nevada, constate qu'il est difficile d'acheter une maison à Reno avec moins de 50 000 dollars (45 121 euros) par an. Selon les registres de Tesla, l'employé médian a gagné 56 163 dollars (50 683 euros) l'an dernier. La moitié des employés aurait donc des difficultés pour acquérir un logement à Reno.

Les vendeurs n'ont pas réponse à tout

Hannibal Hanschke / Reuters

"Quand on dit qu'on ne sait pas quelque chose, on ne le sait vraiment pas", a déclaré un vendeur, travaillant toujours à Tesla.

Si un problème survient lors du processus d'achat, il y a beaucoup d'explications possibles

Tesla

"La plupart du temps, lorsqu'un client était en colère contre moi, le problème venait du système, pas des vendeurs", déclare un vendeur qui a quitté l'entreprise cette année. "Souvent, la frustration d'un client venait d'un problème de fabrication, ou d'un problème de communication entre le service des ventes et le service de livraison."

Version originale : Mark Matousek/ Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Elon Musk a été vu au volant du Tesla Cybertruck alors qu'il ne doit sortir que dans 2 ans

VIDEO: Le DG de Microsoft explique pourquoi les gouvernements ne doivent pas utiliser les failles logicielles comme armes