Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

6 plateformes en ligne pour aider les élèves à faire leurs devoirs

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

6 plateformes en ligne pour aider les élèves à faire leurs devoirs
© Pixabay

2020 n'aura pas été la meilleure année pour les collégiens, lycéens ni même pour les étudiants français. Privés d'enseignement en présentiel à partir de mars juqu'à septembre, ils ont accumulé des carences scolaires qui ont parfois conduit jusqu'au décrochage. Les élèves en difficulté, particulièrement affectés par cette interruption des cours, ont été nombreux à solliciter une aide aux devoirs en ligne.

Plusieurs plateformes de soutien, récentes ou plus anciennes, ont vu leur nombre d'inscrits fortement augmenter depuis le début de la pandémie. Quelques communes commencent également à mettre en avant des réseaux d'entraide numériques, à l'instar de la municipalité de Bouchemaine (située à une heure à l'est de Nantes) et celle de Donzère, dans le Vaucluse. Voici une liste non exhaustive de six plateformes, gratuites ou payantes, proposant un soutien scolaire en ligne, toujours accessibles pendant ce confinement.

A lire aussi - Ces 8 pays affichent de meilleurs résultats scolaires que la France sans dépenser plus

Entr'aide de Discord

Discord

Entr'aide est une plateforme gratuite d'aide aux devoirs disponible sur Discord et conçue par Zouhir Driouache, Alexis Bourguignon et Oliver Gadomska, trois élèves en licence 3 de maths-statistiques à l'Université de Poitiers. Ouverte aux élèves désormais du primaire jusqu'au Bac, elle propose une aide personnalisée aux devoirs en visioconférence gérée par des étudiants qualifiés. Des ateliers CV et lettre de motivation sont également disponibles pour les démarches sur Parcoursup. Parmi les matières enseignées, on compte : les maths, la chimie et l'économie, mais aussi le français, la philosophie et plusieurs langues vivantes, même le chinois. Le 4 avril, près de 350 membres étaient connectés sur le serveur, selon France 3.

'A.Live' d'Acadomia

Acadomia

Créée en 1989, cette grande société de soutien scolaire a également pris le virage du numérique. Son site 'A.Live' repose sur de nouvelles techniques d'enseignement virtuelles : visio-conférences, tableau numérique, et même des quiz vidéos sur Youtube sont disponibles pour les adolescents au collège et au lycée. L'accès à ces enseignements ludiques est réservé aux détenteurs de tablettes ou d'ordinateurs portables, la plateforme n'étant pas accessible sur smartphone.

"Les groupes ne dépassent jamais plus de huit élèves en même temps", a précisé Maxime Coléon, en charge de l'innovation chez Acadomia sur le site de CNews. Pendant le confinement du mois de mars, "87 % des élèves Acadomia ont basculé sur A.Live et 85 % y sont restés", a ajouté Maxime Coléon.

La plateforme met à disposition des élèves plusieurs formules de cours plus ou moins coûteuses. Parmi elles, un programme de cours hebdomadaires d'1h40 dans plusieurs matières (maths, français ou anglais) à 119€ par mois avec engagement ou un stage d'une semaine visant à renforcer ses acquis dans certaines matières à 170€ (pour 10h de cours sur 7 jours). A.Live propose également des formules plus onéreuses censées préparer aux concours d'entrée en école d'ingénieur ou de commerce : ces packages coûtent tous deux 1 390€. Il est également possible de s'entraîner à passer son TOEIC pour 520€.

Wiloki

wiloki

Créée par trois frères et sœurs, Manon, Thibault et Hugo Oskian, originaires des Yvelines, Wiloki fête cette année ses deux ans. Cette application disponible sur Mac, PC et smartphones cible les 7-14 ans (du CE1 à la 3ème) et propose un soutien scolaire adapté à chaque élève en fonction de son niveau et de son profil psychologique, selon le site Actu.fr. La plateforme comporte un volet ludique pour donner aux élèves l'envie d'apprendre, en proposant notamment des cours vidéos, des exercices, des énigmes, suite auxquels les participants peuvent gagner des points ou des cadeaux.

"Aujourd'hui, Wiloki compte 500 000 inscrits", assurait sa co-fondatrice Manon Oskian sur le plateau de BFM Business le 13 juillet. La jeune femme a expliqué que la plateforme avait connu un franc succès pendant le confinement, ce qui lui a permis de développer de nouvelles fonctionnalités comme les podcasts "Wilocast". Ces formats conçus par des pédagogues et animés par des comédiens, dévoilent des secrets d’Histoire.

Bien qu'il soit possible de tester Wiloki gratuitement, il est tout de même nécessaire de s'y abonner pour moins de 25€ par an afin d'accéder à toutes les fonctionnalités.

Kartable

kartable

Ce site qui accompagne les jeunes du CE1 jusqu'à la terminale accueille aujourd'hui "jusqu'à 1,5 millions" d'élèves et affiche "93,5% de réussite au Bac". Selon Le Parisien, deux formules d'abonnement sont proposées aux internautes pour un apprentissage complet :

  • Une formule Premium à 6,99€ par mois qui inclut des cours et des exercices en ligne, un accès à des corrections personnalisées et à un suivi de progression.
  • La deuxième option d'abonnement 'Prof en ligne' est à 13,99€ par mois. Elle permet, en plus de la formule premium classique, de contacter un professeur du lundi au vendredi, de 16h à 19h, pour un soutien complémentaire. Ce service est renforcé durant les périodes d'examen.

Superprof

superprof

Superprof met en relation de jeunes enseignants avec des parents d'élèves ou des adolescents cherchant un coup de pouce dans diverses matières. Créée en 2013, cette interface virtuelle aiguille également les élèves qui souhaitent prendre des cours de guitare, de piano, d'astrologie, ou de dessin, en dehors de leur scolarité. Sur le moteur de recherche de la plateforme, il est possible de sélectionner la ville et le type de cours recherché. L'enseignant, qui est choisi en fonction de son profil, fixe lui-même le tarif de ses leçons. Selon le journal le Progrès, la demande de cours en ligne sur le site explose, depuis la rentrée. Celui-ci enregistre 30% d’inscriptions supplémentaires par rapport à la rentrée 2019.

'Super Devoirs' de Digischool

Digischool

Créé en 2012, le réseau Digischool compte désormais 3,9 millions de visiteurs parmi les 13-25 ans, selon Les Echos. Du brevet au BAC et même jusqu'à l'alternance et les classes préparatoires, il est possible de se faire aider en téléchargeant une des applications conçues par l'entreprise. Difficile d'être un pilote ? Plus d'excuse pour les as du volant qui peuvent également s'entraîner à passer l'examen du code de la route avec "Supercode".

La totalité de ces services est accessible grâce à un abonnement mensuel de 10€ par mois ou une souscription annuelle de 80€ payable en une fois. L'univers "super devoirs" de Digischool, lui, se présente sous forme de forum gratuit sur lequel il est possible de demander de l'aide pour la résolution d'un exercice ou d'un DM par exemple.

A lire aussi - Les 10 meilleures universités françaises selon le cabinet QS

Découvrir plus d'articles sur :