Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

7 choses que les personnes mentalement fortes ne font jamais, selon un psychothérapeute

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

7 choses que les personnes mentalement fortes ne font jamais, selon un psychothérapeute
Sundar Pichai, le DG de Google. © Justin Sullivan/Getty Images

Certaines personnes semblent penser qu'être fort signifie être capable de faire absolument tout. Mais la vérité, c'est que les personnes mentalement fortes vont à l'essentiel. Elles ne ressentent pas le besoin d'essayer d'endosser tous les rôles pour tout le monde. Au contraire, elles consacrent leur temps et leur énergie à ce qui compte le plus.

Elles disent non aux choses qui pourraient les détourner de leurs objectifs et refusent de gaspiller leur précieuse énergie pour des choses qui n'ont pas vraiment d'importance. Voici sept choses que les personnes mentalement fortes ne perdent pas de temps à faire :

1. Se préoccuper de ce que les gens pensent

Se préoccuper en permanence de l'opinion des autres peut être épuisant.  Diego Cervo/Getty Images

Se préoccuper de l'opinion des autres et craindre leur jugement aura un impact sur tous les aspects de votre vie, des vêtements que vous portez à la façon dont vous éduquez vos enfants. Cela peut vous amener à éviter de prendre des risques ou de faire des choses qui pourraient être critiquées ou rejetées — comme postuler à un nouvel emploi ou parler à quelqu'un qui vous a blessé.

Les personnes mentalement fortes ne se font pas un devoir de rendre les autres heureux. Elles ont confiance en elles et veillent à ce que leurs priorités soient conformes à leurs valeurs. Elles concentrent leurs efforts sur la réalisation de leurs objectifs et font de leur mieux, indépendamment de ce que pensent les autres.

2. Trop réfléchir

Suranalyser une situation peut faire paraître les choses pires qu'elles ne le sont.  Michael Regan/Getty Images

Vous ne surprendrez jamais une personne mentalement forte coincée dans une paralysie analytique. Elles refusent de trop réfléchir. Au lieu de cela, elles évaluent leurs options et passent à l'action.

Elles connaissent les risques qu'elles prennent et savent que les choix qu'elles font ne seront pas toujours parfaits. Mais elles ont confiance dans le fait qu'elles s'en sortiront quoi qu'il arrive.

3. S'auto-flageller

L'autocritique n'est pas la meilleure façon d'avancer après avoir commis des erreurs.  Maskot/Getty Images

Les personnes mentalement fortes acceptent l'entière responsabilité de leurs actes. Mais elles ne se livrent pas à une autocritique toxique.

Elles refusent de s'auto-flageller pour leurs erreurs, car elles savent que l'autocritique trop sévère n'est pas efficace. Au contraire, elles savent que l'auto-compassion est la clé pour faire mieux, et elles choisissent donc de parler pour se pardonner lorsqu'elles commettent des erreurs.

4. Espérer que les choses soient différentes

Vouloir changer le passé peut vous empêcher d'envisager votre avenir.  valentinrussanov/Getty Images

Espérer vainement peut susciter des émotions douloureuses, telles que le ressentiment et le regret. Que vous espériez que vos parents vous traitent différemment ou que votre patron ne vous ait jamais confié ce projet supplémentaire, vous risquez de vous enliser dans des situations que vous ne pouvez pas changer et de rater de nouvelles opportunités.

Les personnes mentalement fortes ne perdent pas leur temps précieux à espérer être traitées différemment. Au contraire, elles mettent leur énergie à faire de leur mieux dans n'importe quelle situation.

5. S'apitoyer sur son sort

Trop d'apitoiement peut vous faire sentir impuissant et désespéré.  eldar nurkovic/Shutterstock

Les personnes mentalement fortes n'ont pas peur d'être tristes, mais elles refusent de devenir impuissantes et désespérées. Plutôt que de perdre du temps à s'apitoyer sur leur sort, elles trouvent des moyens sains de faire face à leur malaise, comme aller se promener ou résoudre des problèmes avec un ami.

Même lorsque les choses vont mal, elles ont conscience de ce pourquoi elles doivent être reconnaissantes. Elles restent concentrés sur ce qu'elles ont à offrir, au lieu d'insister sur le fait qu'elles méritent plus.

6. Se plaindre auprès de personnes qui ne peuvent pas aider

Passer sa colère sur quelqu'un n'est pas le meilleur moyen de se libérer d'elle — et cela peut même l'aggraver.  10'000 Heures / Getty Images

Il peut être tentant de se plaindre de personnes que vous n'aimez pas ou de situations que vous trouvez injustes. Mais se plaindre à son entourage ne fait de bien à personne. Contrairement à la croyance populaire, le fait de se défouler ne libère pas vos sentiments de colère et de frustration — cela les alimente.

Selon les auteurs d'une étude publiée en 2007 dans The Scientific Review of Mental Health Practice, "la recherche psychologique n'a démontré pratiquement aucun effet bénéfique au fait de se plaindre, et suggère plutôt que se plaindre augmente la probabilité d'expression de la colère et ses conséquences négatives".

C'est pourquoi les personnes mentalement fortes ne perdent pas de temps à se plaindre auprès de gens qui ne peuvent pas les aider. Au lieu de cela, elles parlent de leurs préoccupations à des personnes qui ont le pouvoir de régler la situation. Qu'elles se plaignent à un manager ou qu'elles expriment leurs inquiétudes à un ami, elles ne gaspillent pas leur salive pour des personnes qui ne peuvent pas aider à résoudre le problème.

7. Ressasser les choses qu'elles ne peuvent pas changer

Avoir les mêmes disputes en boucle ne vous aide pas à aller de l'avant.  Getty Images

Rejouer des conversations en boucle dans votre tête ou ruminer des erreurs vous maintiendra dans un état d'esprit douloureux et peut vous empêcher d'aller de l'avant.

Plutôt que de perdre du temps à ressasser des choses qu'elles ne peuvent pas changer, les personnes mentalement fortes se concentrent sur la gestion de leurs émotions. Lorsqu'elles sont capables d'arranger la situation, elles prennent des mesures proactives et positives, comme faire du yoga ou passer du temps dans la nature. Sinon, elles acceptent ce qu'elles ne peuvent pas changer et s'efforcent de tirer le meilleur parti de chaque situation.

Parfois, ces mauvaises habitudes peuvent devenir comme une seconde nature, ce qui les rend difficiles à changer. Mais prendre conscience des habitudes malsaines qui épuisent vos forces mentales est la première étape pour y renoncer. Cela demande beaucoup de travail sur soi et de dévouement, mais avec de la pratique, vous pouvez apprendre à réserver votre temps et votre énergie pour les choses qui comptent le plus dans la vie.

Version originale : Amy Morin/Business Insider.

A lire aussi — 11 astuces de psychologues qui peuvent vous aider à gérer votre anxiété et votre stress au travail

Découvrir plus d'articles sur :