7 choses que les gens jugent catastrophiques pour leurs dépenses personnelles mais qui en réalité ne le sont pas

7 choses que les gens jugent catastrophiques pour leurs dépenses personnelles mais qui en réalité ne le sont pas

La vérité autour des finances a de quoi nous surprendre. Flickr/Jamie McCaffrey

Cela peut paraître particulièrement angoissant d'obtenir sa première carte de crédit. Certains ne s'imaginent donc pas en avoir une seconde.

Et si j'étais à découvert? J'aurais l'impression de ne pas pouvoir gérer mon argent.

Le pouvoir de l'argent que l'on ne possède pas effraie beaucoup de personnes.

Mais certains s'en sortent, même avec six cartes de crédit et zéro découvert. En réalité, avoir plusieurs cartes de crédit peut s'avérer judicieux, en dépit de nos croyances populaires qui veulent que cela nuise à notre stabilité financière.

Business Insider tord le cou à bon nombre de mythes autour des finances personnelles. Bonne nouvelle: vous n'êtes pas "perdant" en louant. Voici 7 de ces trucs que l'on pense terribles pour nos finances et qui ne le sont pas.

1. Rembourser vos petites dettes en priorité

Strelka Institute for Media, Architecture and Design/Flickr

En dépit du bon sens, qui veut que l'on paie toujours ses dettes au taux d'intérêt le plus haut en priorité, le département de recherches de Harvard Business Review suggère le contraire.

En principe, il est plus sage de payer en priorité les dettes au plus haut taux d'intérêt en priorité. De cette manière, vous évitez le plus d'intérêts possible et vous ne vous retrouvez pas à devoir payer plus. Cependant, les chercheurs de HBR en sont venus à la conclusion, après une série d'expériences, que les personnes étaient plus motivées après avoir vu leurs plus petites dettes disparaître.

"En se focalisant sur leurs plus petites dettes, les gens ont tendance à avoir un meilleur sentiment de progrès — engendrant leur motivation à continuer de rembourser leurs dettes", écrit en substance Remi Trudel, l'un des chercheurs de HBR.

Le blogger spécialisé en finances personnelles Derek Sal est de l'école de la "snowball method", qu'il utilise pour rembourser grosso modo, 100.000 dollars de dettes (dont son hypothèque).

"Je conseille aux gens de payer d'abord leurs plus petites dettes, puis leurs plus grosses, et de ne pas se focaliser uniquement sur les taux d'intérêts", écrit-il sur son blog. "Bien sûr, un taux à 18% sur votre carte de crédit peut paraître sacrément flippant. Mais si vous venez à bout de vos plus petites dettes, comme je veux vous le faire comprendre, vous en viendrez à bout plus vite que vous ne le pensez — On ne peut plus vite, même!"

2. Un compte séparé de votre compagnon

L'un des plus importants sujets qui fâche avant un mariage, est bien celui des finances du ménage. Quel est l'état des finances de votre partenaire? Croule-t-il sous les dettes. Combien épargne-t-il? Est-ce qu'il investit quelque part? Pour certains couples, ces questions sont le préambule de la naissance d'un compte joint, mais ce n'est pas le cas pour tout le monde.

Une décision commune de ne pas partager de compte bancaire peut s'avérer particulièrement judicieuse, à condition de rester transparent avec son partenaire sur la question. La journaliste Shana Lebowitz de Business Insider, a dénoté plusieurs cas dans lesquels il est plus sage de garder un compte séparé de celui de son conjoint, comme par exemple, si l'un des deux est plus économe que l'autre ou pour les familles recomposées. Mais quoiqu'il en soit, il est crucial d'avoir une discussion ouverte et constructive sur la question et de parler de vos habitudes et de vos projets.

Une alternative, suggérée par Sophia Bera, CFP et fondatrice de Gen Y planning, est d'instaurer un système "toi, moi et nous". C'est-à-dire, un compte joint pour les dépenses du foyer, et deux comptes séparés pour garder une certaine liberté dans les dépenses individuelles.

3. Louer plutôt que d'acheter

AP/Elaine Thompson

Bien que plusieurs experts pensent que sur le long terme, être propriétaire est plus rentable, ne pensez pas que vous perdez de l'argent en louant.

"Je pense que les jeunes gens sous-estiment la location", explique Ben Carlson, blogger et gestionnaire de patrimoine dans une interview donnée à Business Insider US. "Quand vous êtes jeunes, louer vous donne plus d'options. Certains diront qu'ils n'ont pas envie de rembourser le prêt hypothécaire de quelqu'un d'autre, mais je pense que quand vous êtes jeune et non lié à quoi que ce soit, vous avez plus de facilité à déménager d'une ville à une autre pour un job — vous avez une certaine marge de manœuvre. Une maison coûte plus que ce que les gens pensent. C'est plus qu'un simple prêt immobilier".

Bien entendu, a contrario des propriétaires, les loueurs ne payent pas de taxes foncières, de frais de copropriété, d'intérêts hypothécaires, ou de coûts de maintenance. Mais gardons à l'esprit que le marché immobilier varie d'une ville à une autre, ce qui signifie que vous pourriez acheter un bien moins cher d'une ville à une autre. Finalement, que vous achetiez ou que vous louiez, l'idéal serait de miser sur un montant total inférieur à 30% de votre revenu.

Si vous hésitez toujours, vérifiez les prix du marché ce qui vous aidera à trouver la solution la plus adéquate pour vos finances.

4. Cumuler les dettes

Robert Spencer/Stringer/Getty Images

Le fait-même d'avoir des dettes n'est pas particulièrement réjouissant. Personne n'aime devoir de l'argent à quelqu'un, de quelque manière qu'il soit.

Mais être exempt de dettes n'est pas une fin en soi. En fait, il existe deux cas dans lesquels les dettes peuvent vous aider plus qu'elles n'y paraissent: payer une formation ou acheter une maison.

" L'avantage du revenu apporté à l'éducation post-secondaire fait des prêts étudiants l'une des rares formes d'endettement pouvant être remboursée par l'emprunteur sur le long terme", rapporte Todd Campbell de Motley Fool. "De plus, les intérêts sur les prêts étudiants sont relativement bas, et souvent, cet intérêt peut être déduit sur les impôts". Le remboursement de ces prêts peut même être suspendu si vous êtes dans une situation financière inquiétante, voire complètement abandonné, dans les cas les plus extrêmes.

De la même manière, si vous trouvez un taux d'intérêt plutôt bon, qui vous permette de rembourser tous les mois moins de 30% de votre salaire, vous pourriez être en bonne voie pour trouver un équilibre sur le long terme.

En d'autres termes: avoir des dettes n'est pas mauvais si l'on peut obtenir un gain financier clair et net.

5. Cumuler les cartes de crédit

Ernesto Ruscio/Getty Images

Cela peut paraître risqué d'avoir un portefeuille plein de cartes de crédits, mais cela peut aussi s'avérer très judicieux — dans la mesure ou vous êtes en mesure d'y versez un solde à chaque fin de mois.

D'après John Ulzheimer, expert en crédit à CreditSesame.com, avoir une seule carte de crédit peut nuire à votre cote de crédit, à cause de quelque chose qui s'appelle le ratio d'utilisation de crédit — Qui est, la quantité de montant disponible que vous utilisez réellement.

"Ce pourcentage influe réellement sur votre cote de crédit", explique Ulzheimer. "Les gens pensent être dans le vert avec moins de 50% de votre montant disponible, ou 30%, mais en réalité, vous devriez être à 10%".

Le montant disponible prend en compte toutes les cartes dont vous disposez: Si vous avez une carte avec un plafond de 8000€ et une autre avec 6000€, votre montant disponible total sera de 14.000€, même si vous ne dépensez que 1000 euros par mois. Avec une carte unique, vous n'avez pas de crédit pour amortir l'impact de vos dépenses. Plus vous vous rapprochez de votre limite, plus dur il sera d'atteindre votre montant disponible.

6. Dépenser sans budget

Baconstudiony/Shutterstock.com

Un budget peut être un outil particulièrement indispensable pour certaines personnes, plus particulièrement celles qui ont tendance à dépenser énormément. Mais cela ne signifie pas que c'est une recette miracle pour tout le monde. Il est possible de gérer ses comptes de manière tout à fait responsable sans pour autant s'imposer de budget.

"Certaines personnes essayent de vivre avec un budget et au bout de deux ou trois mois, ils perdent le contrôle et se mettent à le détester", dit l'auteur à succès et self-made millionnaire David Bach à Business Insider .

Bach compare le budget à un régime ou à l'exercice: si vous n'y trouvez pas d'intérêt, les chances pour que cela vous soit profitable vont s'amenuiser. Mais si vous n'êtes pas fan des budgets, Vous pouvez au moins surveiller vos dépenses sur des sites comme Mint ou Learnvest, ou vous créer un tableur. Cela vous permettra de vous libérer de toute culpabilité qui pourrait surgir et vous empêcher de gérer vos dépenses, au lieu de vous permettre de dépenser votre argent comme vous le faites normalement, et faire quelques ajustements si nécessaires.

Vous pouvez aussi mettre au point un plan "pay yourself first", comme il l'appelle. Chaque fois que vous recevez votre paie, vous placez votre argent dans des investissements, des comptes épargne, et dans des fonds d'urgence avant toute chose. Mieux, automatisez ces transactions pour ne pas avoir à y penser. Ainsi, vous serez libre d'utiliser le reste de votre argent pour payer vos factures, courses et autres dépenses et réserver au moins 20% pour vous.

7. Investir alors que vous n'êtes pas un 'investisseur'

Bien que cela paraisse intimidant, investir est à la portée de tous. Vous n'avez pas à être un as de la finance ni un richissime milliardaire pour voir des résultats satisfaisants sur le long terme.

En fait, d'après John C Bogle, le légendaire fondateur et DG initial de Vanguard Mutual Fund Group, la meilleure façon pour les personnes lambda de se faire de l'argent est d'investir dans un fonds indiciel.

Le "fonds indiciel classique", qu'il définit comme conteneur de nombreuses actions et fonctionnant avec des dépenses minimales et d'une efficacité fiscale importante, fonctionne pour deux raisons: Ils sont généralement assez diversifiés, ce qui élimine le risque des actions individuelles. De plus, ils sont bon marché.

"C'est un concept assez simple, qui garantit que vous allez gagner ce jeu d'investissement joué par bon nombre d'investisseurs — qui en tant que groupe — sont sûrs de perdre", a écrit Bogle, dans son livre "The Little Book of Common Sense Investing".

Vous pouvez commencer par ouvrir un compte en ligne avec le groupe de Boble, par exemple, Vanguard et investir dans leurs fonds mutuels indiciels, qui facturent des frais relativement faibles (0,13% en moyenne).

Ayez toujours en tête qu'à long terme, vous tirerez votre épingle du jeu si vous vous investissez sur le marché, même de manière volatile, plutôt qu'en restant en dehors.

Version originale: Tanza Loudenback/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Un neuroscientifique explique comment mettre fin à vos mauvaises habitudes et économiser de l'argent

VIDEO: Cette brosse autonome et électrique veut laver vos dents en seulement 10 secondes — vous n'avez même plus à les frotter

  1. Lorenz

    "D'après John Ulzheimer, expert en crédit à CreditSesame.com, avoir une seule carte de crédit peut nuire à votre cote de crédit"

    "En fait, d'après John C Bogle, le légendaire fondateur et DG initial de Vanguard Mutual Fund Group, la meilleure façon pour les personnes lambda de se faire de l'argent est d'investir dans un fonds indiciel."

    Vous avez oublié d'indiquer qu'il s'agit d'un article sponsorisé. A moins que vous soyez du genre à demander au renard d'installer la clôture du poulailler? xD

Laisser un commentaire