N'ayez pas peur. VFS Digital Design/Flickr

Avoir peur de paraître stupide n'est pas une raison de rester silencieux(se) au cours d'une réunion avec votre PDG.

Surtout lorsqu'il existe des règles de base pour vous aider à savoir si votre question est pertinente ou non.

D'après Lynn Taylor, une experte en environnement de travail et auteure de "Tame Your Terrible Office Tyrant: How to Manage Childish Boss Behavior and Thrive in Your Job", votre question devrait au moins suivre l'une de ces trois directions: 

  1. Montrer votre intérêt pour le sujet.
  2. Montrer que vous êtes quelqu'un qui résout les problèmes.
  3. Montrer que vous êtes un innovateur ou quelqu'un qui sort des sentiers battus.

Business Insider a demandé à Taylor et Michael Kerr, conférencier et auteur de "The Humor Advantage", de donner des exemples de questions qui répondraient à ces critères. Vous trouverez ci-dessous la liste de leurs meilleures suggestions.

Mais attention: Avant de demander quoi que ce soit à votre DG, Kerr recommande que vous vous posiez vous-même cette question: "Est-ce que vous essayez simplement de vous mettre en avant et de vous rendre intéressant? Ou avez-vous véritablement une question qui fera avancer la conversation?"

"Nous avons tous été dans cette situation — et nous avions peut-être tort — où nous percevions qu'un employé essayait tout simplement de se mettre en avant en posant une question", dit Kerr. 

Ne soyez donc pas cet employé. Envisagez les idées ci-dessous comme des moyens judicieux de poser les questions que vous vous posez déjà — et non pas celles qui ne vous préoccupent pas.

1. 'Comment puis-je me rendre plus utile sur ce sujet?' 

Cette question répond à deux choses, d'après Taylor. 

L'une, montre que vous pensez comme un entrepreneur, et non pas comme un simple rouage de l'engrenage. 

La deuxième, montre que vous avez un potentiel de leader, car vous vous mettez dans la peau de votre directeur général: qu'exige-t-il de vous

Si vous ne vous sentez pas à l'aise dans le fait de vous mettre en avant, Kerr suggère de dire:

"Qu'est-ce que mon équipe peut faire pour contribuer au succès de tel ou tel projet?"

2. 'Il semble que la société ABC s'oriente vers le domaine XYZ. N'est-ce pas l'une de nos plus grandes menaces en termes de compétitivité?'

Vous montrez que vous avez fait des recherches sur les tendances dans le secteur, estime Taylor. 

3. 'Ne pensez-vous pas que l'on peut faire plus de chiffre d'affaires en faisant telle ou telle chose?'

Vous montrez à la fois que vous êtes un innovateur et que vous essayez de résoudre les problèmes. 

Faites en sorte d'avoir fait un travail de recherches suffisant au préalable, conseille Taylor, et préparez un bon dossier. Votre DG doit vous demander le plus de détails. 

Parlez du chemin que vous avez à parcourir. Cameron Spencer/Getty Images)

4. 'Quelles conséquences cela aura pour le futur? Est-ce une décision stratégique à long terme, pour nous?'  

Cette question pourrait être pertinente si votre DG évoque une expansion à l'étranger ou un autre changement important pour la société. 

Vous finirez par donnez à votre chef l'impression de prendre la bonne décision, car il devra parler des plans à long terme pour l'entreprise. En retour, il aura une plus haute estime pour vous. 

5. 'Avez-vous pensé à John pour cette tâche?'

De cette manière, dit Taylor, vous montrez votre habilité à déceler les talents émergeants pour les besoins de la société. Encore une fois, cela montrera votre potentiel de leader. 

Notez que vous n'avez pas à être le manager de John pour prendre cette décision. S'il s'avère que John vous a dit un jour qu'il serait intéressé par une telle opportunité, n'ayez pas peur de le recommander si l'occasion se présente. 

Si vous n'avez pas évoqué cette opportunité avec John, vous pouvez toujours dire: "je ne sais pas s'il se sentirait à l'aise avec ça, mais il me semble qu'il a les compétences adéquates [pour travailler sur le sujet]". 

6. 'Je vois très bien comment cela aidera mon pôle. Mais je m'inquiète un peu de l'impact que cela aura sur nos commerciaux. Avons-nous une stratégie pour [les aider]?'

Kerr dit que vous montrez ainsi un intérêt pour la société tout entière, et pas seulement pour votre équipe. Ce qui signifie que vous pensez comme un meneur. 

"Les chefs deviennent fou à cause des gens qui travaillent dans des silos redoutés", a-t-il dit. 

7. 'À quoi ressemble le succès, pour vous?'

Vous pouvez poser cette question à votre directeur général à un moment où la société s'embarque dans un changement majeur ou dans un nouveau projet, estime Kerr. 

Sinon, vous pouvez demander: "comment pensez-vous que nous pouvons collectivement définir le succès?" 

8. 'Quelle question pensez-vous que nous devrions nous poser et que nous n'aurions pas déjà posé?'

Vous ne devriez peut-être pas poser cette question durant une réunion avec tous les employés de la société, précise Kerr. Mais au cours d'une plus petite réunion, cette question peut être pertinente, car elle suscitera une vision plus large et plus créative.  

Version originale: Shana Lebowitz/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Voici pourquoi un bon manager vous ignore

VIDEO: Ce film transparent en plastique donne l’impression que les dessins qu'il recouvre sont en mouvement