Publicité

9 astuces pour réussir son séjour à Disneyland Paris, selon des expertes

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Bien réussir sa journée à Disneyland Paris implique un peu d'organisation. © Damien Choppin/Business Insider France
Publicité

Disneyland Paris est une destination très populaire — l’attraction touristique payante la plus visitée d’Europe — mais elle n’a pas forcément la meilleure réputation : trop fréquentée, trop chère, avec de la nourriture de mauvaise qualité.... Au delà des clichés, il est toutefois possible de rendre sa visite plus agréable en suivant quelques principes. Pour vous aider dans votre organisation, Business Insider France a interrogé deux habituées des parcs Disney, qui en connaissent tous les rouages et leurs moindres recoins.

Chloé visite Disneyland Paris une trentaine de fois par an, et ce depuis une dizaine d’années. Elle gère la page Instagram @dreamwithchloe, qui compte plus de 6.000 abonnés. Maureen, de son côté, a créé le site HelloDisneyland en 2014 et visite les parcs au moins une fois par mois. Elle tient également un compte Instagram et une chaîne YouTube dédiés à Disney.

A lire aussi — 12 destinations où partir en famille pour les vacances de la Toussaint

Voici les 9 astuces à connaître pour réussir sa journée à Disneyland Paris :

1. Commencez votre journée par le parc Walt Disney Studios

L'attraction Crush's Coaster à Disneyland Paris Damien Choppin/Business Insider France

Le second parc de Disneyland Paris, inauguré en 2002, a longtemps souffert d’un déficit de notoriété. Ce n’est plus vraiment le cas depuis que plusieurs nouvelles attractions très populaires y ont été inaugurées. Elles y affichent des temps d'attente importants toute la journée. C’est pourquoi Chloé conseille de s’y rendre dès l’ouverture le matin : “Il faut toujours commencer par Crush’s Coaster [la montagne russe sur le thème de “Nemo”], car il y a toujours entre 45 et 80 minutes d’attente”.

Les grilles du parc ouvrent en réalité avant l’heure officielle d’ouverture, il est donc possible d’entrer en avance et d’attendre que l’attraction ouvre ses portes devant celle-ci. Une file de visiteurs se forme souvent devant l’entrée de Crush’s Coaster, mais elle avance assez vite une fois l’attraction ouverte.

Une fois avoir profité de Crush’s Coaster, vous pourrez enchaîner avec les autres attractions de la zone Worlds of Pixar, dont les manèges Toy Story qui sont très populaires, ou encore Ratatouille, avant que la foule n’arrive.

Chloé conseille aussi de profiter des Walt Disney Studios le matin car le parc ferme plus tôt le soir. “Puis vous pouvez revenir au parc Disneyland pour manger car il y a plus de choix, plus de points de restauration et donc moins d’attente”, ajoute-t-elle.

Avec l’appli Disneyland Paris sur smartphone, vous pouvez voir les différents temps d’attente des attractions en temps réel.

2. Mangez en décalé pour éviter la foule

“Je conseille aux gens d’essayer de sortir du rythme classique de la journée à Disney”, explique Maureen. L’astuce principale : manger avant midi ou après 14 heures. Cela permet à la fois d’éviter la foule dans les restaurants, mais aussi de profiter des attractions et des personnages entre midi et deux, quand la plupart des visiteurs sont en train de manger.

De la même façon, Maureen suggère de faire votre shopping en début d’après-midi ou pendant la matinée pour éviter le rush dans les boutiques à la fermeture des parcs.

3. Pensez à réserver si vous voulez vous attabler à un restaurant

Le Bistrot chez Rémy aux Walt Disney Studios Damien Choppin/Business Insider France

Les restaurants avec service à table et les buffets à volonté sont des adresses plébiscitées par les visiteurs. Réserver une table n’est pas forcément la première chose à laquelle on pense lorsqu'on visite un parc d’attractions, mais c’est possible et même encouragé à Disneyland Paris. “Il faut absolument réserver sur l’appli ou sur le site”, affirme Chloé, qui précise que les réservations ouvrent 60 jours à l’avance.

4. Comparez les offres des différents restaurants pour manger à votre goût

Les deux parcs de Disneyland Paris comportent de nombreux points de restauration et il y en a pour tous les budgets. “La restauration est un gros sujet”, note Maureen. “On a tendance à penser qu’il n'y a que des burgers mais il n’y a pas que ça.”

Si en effet les fast-foods sont assez nombreux, tous ne proposent pas que des sandwichs. Par exemple, le restaurant Hakuna Matata dans Adventureland offre une carte originale, que recommande Chloé. On y trouvera notamment une galette à la viande de kebab ou des boulettes de viandes avec du riz, pour les mêmes prix que dans les fast-foods plus traditionnels du parc.

Maureen conseille de son côté le Cowboy Cookout, dans Frontierland, qui propose une carte tex-mex (travers de porc, poulet etc.) qui “permet d’alléger la note calorique” par rapport aux burgers, estime-t-elle.

Autre option : la pizzeria Bella Notte, sur le thème de "La Belle et le Clochard", qui propose, en plus des pizzas, le traditionnel plat de spaghettis aux boulettes que mangent les personnages du film dans la scène la plus célèbre.

Que ce soit pour le déjeuner, le dîner ou pour le goûter, les cartes des restaurants et snacks sont toutes disponibles sur le site web et l’appli de Disneyland Paris, avec les prix. Il est donc utile de faire du repérage en amont de votre visite.

5. Soyez à l'affût des personnages

Pluto au parc Walt Disney Studios. Damien Choppin/Business Insider France

La traditionnelle parade ne défile plus en ce moment à cause des restrictions sanitaires liées au Covid, et presque aucun spectacle ne se tient actuellement (le spectacle “Le Roi Lion et les Rythmes de la Terre” sera toutefois de nouveau programmé à partir du 23 octobre).

Pour croiser des personnages, vous devrez vous tourner vers les “selfie spots”, des emplacements où vous pouvez faire une photo tout en restant à distance des personnages. Malheureusement, il n’est plus vraiment possible de croiser des personnages se promenant librement dans le parc. Le Covid est une des raisons, mais pas seulement. “La gestion de la foule est devenue compliquée ces dernières années”, affirme Maureen. “Tout le monde veut sa photo avec les personnages pour la publier sur les réseaux sociaux.”

Vous croisez plus facilement les personnages le matin ou en début d’après-midi. “On ne trouve quasiment pas de personnages après 16 heures”, indique Chloé.

S’il n’y a pas de parade, les équipes du parc font tout de même circuler certains chars pendant la journée, mais sans communiquer les horaires, pour éviter les attroupements. Ils défilent sur le parcours habituel des parades du parc Disneyland, entre la place de Town Square à l’entrée du parc et l’attraction It’s a small world. Si vous passez par là et que vous entendez de la musique diffusée à plein volume dans les haut-parleurs, regardez aux alentours, cela veut dire qu’un char est sur le point d’arriver, ou vient tout juste de passer.

6. Profitez de la fin de journée pour enchaîner les attractions

Les boutiques, très prisées en fin de journée, restent ouvertes après la fermeture du parc. Damien Choppin/Business Insider France

“En fin de journée, les familles avec enfants vont rentrer à l’hôtel”, explique Maureen. Il y a de moins en moins de visiteurs dans les parcs à mesure que l'on se rapproche de la fermeture. La fin de journée est donc une période à privilégier pour enchaîner les attractions.

“Les attractions ferment à l’heure de la fermeture du parc”, ajoute Chloé. Il est donc possible d’en profiter jusqu’à la dernière minute. D’autant plus que le décor change en fin de journée. “Faire Big Thunder Mountain [le train de la mine] au coucher du soleil, c’est une superbe expérience”, raconte Chloé.

Et si vous souhaitez garder du temps pour le shopping en fin de journée, pas de panique : les boutiques de Main Street restent ouvertes après l’heure de fermeture du parc.

7. Prenez le temps d’explorer les recoins moins connus du parc

Le bateau du capitaine Crochet à Disneyland Paris. Damien Choppin/Business Insider France

Si vous ne passez qu’une journée à Disneyland Paris, vous pouvez être tenté d’aller d’attraction en attraction sans prendre le temps de souffler. Mais l’immersion dans les décors fait tout autant partie de l’expérience Disney. Chacune a ses coins préférés.

“La gare de Main Street Station, pour prendre le train, c’est une super expérience” indique Maureen. “Depuis cette gare-là, vous avez accès à une terrasse qui va donner une vue sur tout Main Street, en hauteur. C’est un super endroit pour faire des photos.”

Avant d’ajouter que la partie d’Adventureland autour de l’attraction Pirates des Caraïbes est également un incontournable. “Toute cette verdure hyper luxuriante, le rocher en forme de crâne, le bateau du Capitaine Crochet, c’est super agréable pour se promener, que ce soit la nuit tombée quand c’est un peu mystique, ou en journée avec le soleil.”

Pour Chloé, il y a le fort en rondins de bois à l’entrée de Frontierland, “avec ses décors et la vue en hauteur” sur le lac et la montagne du train de la mine. “Au fond de Frontierland, vous avez aussi une aire de jeux pour enfants avec des toboggans pour permettre aux plus petits de se défouler”.

De manière générale, le parc Disneyland comporte plusieurs petites attractions à faire à pied avec de jolis décors, qui gagnent à être connues : la passage enchanté d’Aladdin, à l'entrée d’Adventureland, est l’une d’entre elles. Vous pouvez aussi découvrir les arcades couvertes qui se trouvent de part et d'autre de Main Street et qui permettent aussi bien d’éviter la pluie que la foule.

8. Etudiez le calendrier pour éviter les jours trop fréquentés

Disneyland Paris un après-midi d'octobre. Damien Choppin/Business Insider France

Si Disneyland Paris est ouvert tous les jours de l’année, la fréquentation varie énormément selon les périodes, et les jours de la semaine. “Les jours les plus calmes sont le mardi et le jeudi”, selon Chloé. “Le lundi et le vendredi, il y a un peu plus de monde car des gens viennent en séjour pour le weekend.”

Evidemment, le weekend et les vacances scolaires sont des périodes plus fréquentées. A l’inverse, “septembre et les mois de janvier et février sont des périodes creuses” indique Maureen. “Mais on sait aussi que c’est synonyme d’une expérience dégradée, avec des restaurants et des attractions fermées.” En effet, Disneyland Paris profite de la saison creuse pour rénover ses installations.

Les périodes à éviter sont les vacances de la Toussaint, en pleine saison d’Halloween, et les vacances de Noël, explique Chloé.

“Sur la période estivale, le gros rush commence avec les vacances scolaires et va aller jusqu’au 15 août”, affirme de son côté Maureen. “Après le 15 août, ça retombe un tout petit peu.”

Il ne faut pas oublier que Disneyland Paris est visité par de nombreux touristes étrangers, qui n’ont pas les mêmes vacances scolaires que les Français. “Il faut regarder les calendriers des vacances des étrangers”, suggère Chloé. “Les Espagnols reprennent l’école plus tard que nous en septembre, notamment.”

9. Comparez les offres avant de réserver votre nuit d’hôtel

Le Disneyland Hotel. Damien Choppin/Business Insider France

Si vous souhaitez visiter Disneyland Paris pendant plusieurs jours, l’hébergement sur place représente souvent un coût important. Pour espérer réduire la facture, vous pouvez essayer de réserver très en avance. “Pour payer son hôtel Disney moins cher, il vaut mieux réserver au plus tôt. Les prix ne font qu’augmenter”, affirme Maureen.

Selon votre situation, vous pouvez aussi comparer les offres. Ainsi, si vous avez des enfants, à certaines périodes le séjour peut être offert pour les moins de 7 ans ou 12 ans.

Si vous partez entre adultes ou si vous bénéficiez de billets moins chers, grâce à un comité d'entreprise notamment, cela peut être avantageux de réserver votre hôtel séparément. “Parfois, il faut mieux prendre une nuit ‘sèche’ sur des plateformes comme Booking ou Expedia”, explique Chloé.

Une option moins chère, mais avec quelques avantages en moins, est de réserver dans un hôtel partenaire : ces établissements hors de la destination sont reliés aux parcs par une navette gratuite.

En revanche, passer par un revendeur n’est pas forcément intéressant, estime Maureen : “Ils n’ont parfois pas la même flexibilité et les mêmes conditions d’annulation. On se rend compte que Disneyland a verrouillé toutes ses offres. On ne trouve plus vraiment de ventes privées ou de promotions. C’est quelque chose d’assez récent.”

A lire aussi — 11 vieilles photos datant du jour de l'ouverture du premier Disneyland en 1955

Découvrir plus d'articles sur :