La revue britannique Times Higher Education (THE) vient de publier son classement des 20 meilleures "petites universités" dans le monde, repéré tout d'abord par Le Monde.

Par "petites universités", on entend les établissements qui enseignent au moins quatre disciplines différentes et qui comptent moins de 5000 étudiants. Pour être éligibles, les universités doivent aussi figurer dans le classement général THE des meilleures universités au monde en 2017.

En moyenne, les 20 établissements qui figurent dans ce palmarès accueillent environ 3038 étudiants, contre 24.953 étudiants pour ceux présents dans le classement général.

Pour dresser son top 20, la revue spécialisée a sondé les étudiants de ces petites universités, qui se situent toutefois dans des grandes villes. Dans l'ensemble, ils apprécient les avantages qu'offre un campus plus intimiste (classes plus petites et plus d'encadrement de la part des professeurs...), tout en profitant du tourbillon d'activités de la vie urbaine.

On retrouve trois universités françaises dans le classement dressé par THE, dominé par un établissement américain.

Découvrez les neuf meilleures petites universités selon le classement Times Higher Education 2017 (dans l'ordre décroissant). 

9. Swedish University of Agricultural Sciences, Suède

8. Indian Institute of Science, Inde

7. Ecole Normale Supérieure de Lyon, France

6. Scuola Superiore Sant’Anna, Italie

5. Scuola Normale Superiore di Pisa, Italie

4. Ecole Polytechnique, France

3. Pohang University of Science and Technology, Corée du Sud

L'Institut supérieur des technologies métalliques de l'Université technologique de Pohang. Wikimedia Commons/Graduate Institute of Ferrous Technology

2. Ecole Normale Supérieure, France

1. California Institute of Technology, Etats-Unis

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Cette grande école estime que le système actuel favorise les dons de jeunes diplômés français par rapport aux Américains

VIDEO: Une nouvelle tendance venue de Nouvelle-Zélande consiste à dévaler des routes sur un tricycle en dérapant — voici à quoi ressemble le drift trike