Les femmes-entrepreneur ont des ressources pour surmonter les obstacles sur leur route. Reuters/Kirby Lee-USA TODAY Sports

En 2016, les startups tech dirigées par des femmes en France ont levé 1,8 million d'euros en moyenne, révèle l'édition 2016 du Baromètre StartHer-KPMG.

C'est moitié moins que les startups dirigées par des hommes, qui réunissent un ticket moyen de 3,5 millions d'euros, constate l'étude.

Résultat: si 13% des startups tech qui ont levé de l'argent en 2016 étaient dirigées par des femmes, elles ne représentent, en valeur que 7% du montant total levé.

"La croissance des levées de fonds féminines ne se contente pas de se poursuivre, mais s'accélère fortement. Cependant, 2016 ayant été une année particulièrement propice aux levées de fonds tech en France, cette accélération suit le marché et ne permet pas aux femmes d'opérer un réel rattrapage", analyse Audrey Soussan, codirectrice de l'association StartHer, citée par l'étude. 

Cette inégalité pousse les femmes-entrepreneurs à trouver des solutions moins conventionnelles. KMPG constate ainsi que le crowdfunding est un des leviers principaux de financement des startups tech pilotées par des femmes. "Sowefund a réalisé 60% de ses tours de financement avec des entreprises dirigées par des femmes et Wiseed 29 %." 

Ces deux plateformes font partie des cinq investisseurs les plus actifs dans les levées de fonds féminines. Femmes Business Angels, Alsace Capital et Bpifrance sont les trois premiers investisseurs dans des entreprises tech dirigées par des femmes. 

Rania Belkahia, cofondatrice de Afrimarket. YouTube/Welcome to the Jungle

Cette inégalité pourrait aussi être le résultat d'une vision différente de la levée de fonds. Interrogée pour l'étude, Eva Sadoun, cofondatrice de 1001Pact, observe:

"J'ai le sentiment que les femmes déterminent plus justement leur besoin de trésorerie alors que les hommes cherchent à maximiser les sommes levées pour acquérir des parts de marché plus rapidement."

En 2016, les trois plus importantes levées de fonds de startups tech dirigées par des femmes étaient Frichti (12 millions d'euros), Splio (11 millions d'euros) et Afrimarket (10 millions d'euros).

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Ces 3 startups françaises ont trouvé des applications inédites pour leur technologie de reconnaissance faciale

VIDEO: Voici un conseil que l'acteur Alec Baldwin donnerait au jeune qu'il était à 20 ans