Publicité

KFC vend une bûche de bois qui sent le poulet frit pour les fêtes de fin d'année

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

KFC vend une bûche de bois qui sent le poulet frit pour les fêtes de fin d'année
© KFC
Publicité
  • KFC vend une bûche de bois qui sent le poulet frit.
  • La bûche "KFC 11 herbes & épices" est mise en vente ce jeudi 13 décembre.
  • La bûche coûte 18,99 dollars et peut être achetée en ligne, aux Etats-Unis, jusqu'à la rupture de stock.

KFC lance les fêtes de fin d'année avec une bûche qui sent le poulet frit.

Jeudi 13 décembre, la chaîne de fast-food spécialisée dans le poulet annonce qu'elle lance la bûche de bois "KFC 11 herbes & épices" — en référence à sa recette culte. Une fois allumée, la bûche sentira comme le poulet frit de la chaîne, annonce KFC.

Les acheteurs situés aux Etats-Unis peuvent acheter une bûche au prix de 18,99 dollars sur kfcfirelogs.com dès maintenant.

"Chez KFC, nous avons toujours été fiers du rôle que nous jouons à réunir les proches autour d'un bucket de notre poulet frit mondialement connu", déclare Andrea Zahumensky, directrice du marketing de KFC US, dans un communiqué. "Cet hiver, nous rassemblons tout ce que nous aimons — famille, amis et poulet frit — autour du feu avec notre bûche parfumée."

KFC est connu pour ses stratégies de marketing parfois originales.

En 2016, la chaîne a distribué 3000 bouteilles de son "écran solaire extra croustillant du colonel Sanders", qui sentait aussi le poulet frit. La crème a fini en rupture de stock rapidement.

Depuis 2015, KFC a également enrôlé une longue liste d'acteurs, de chanteurs et de comédiens pour jouer le rôle du Colonel Sanders — son fondateur devenu mascotte —, dont Billy Zane, Darrell Hammond et Reba McEntire, qui est devenue la première femme Colonel de l'enseigne plus tôt cette année.

La stratégie publicitaire de la chaîne est ancrée dans le mélange entre les traditions — comme l'utilisation continue du Colonel Sanders et l'accent mis sur ses "11 herbes et épices" — et des opérations plus originales, comme le bois parfumé.

"Au fil des années, de nombreuses personnes ont essayé d'imiter les succès de KFC... et personne ne s'en est jamais approché", affirmait Tony Lowings, le nouveau DG mondial de KFC, lors de la journée des investisseurs de sa maison mère, Yum Brands, plus tôt ce mois-ci. "Et cela s'explique en partie car notre histoire est réelle."

Version originale: Kate Taylor/Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :