Le PSG pourrait éviter de payer 222M€ pour recruter Neymar — le Qatar est au coeur du montage

Neymar. REUTERS/Leonardo Benassatto

Les rumeurs du transfert de Neymar du FC Barcelone au Paris Saint-Germain vont bon train depuis une quinzaine de jours.

Il faut dire que si l'attaquant du Barça changeait de club, il pourrait gagner jusqu'à 40 millions d'euros nets par an, soit 300% de plus que ce qu'il gagne actuellement. Il deviendrait le joueur le mieux payé au monde. 

Ce transfert a un coût important: l'équipe qui débaucherait Neymar devrait s'acquitter d'une clause libératoire fixée à 222 millions d’euros. 

"S’il veut partir, que [le PSG] paie et qu’il parte. Mais le PSG doit payer sa clause, jusqu’au dernier centime", a déclaré le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu à ESPN.

Mais il existe une stratégie pour que le PSG ne débourse pas un centime pour payer cette clause. Depuis dimanche 30 juillet, plusieurs sources non officielles estiment qu'il est possible que le Qatar, premier actionnaire du PSG, vienne à la rescousse.

Neymar pourrait en effet signer un contrat de 300 millions d'euros avec Qatar Sports Investments pour être ambassadeur de la Coupe du monde de football 2022 — qui aura lieu au Qatar.

Avec cet argent, il paierait "lui-même" sa clause libératoire, et le PSG serait ensuite libre de le racheter sans avoir à s'en acquitter. 

D'après le quotidien qatari Al-Watan, repris par l'Equipe, Neymar devrait se rendre au Qatar ce mardi 1er août, et rencontrer le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Le PSG est sur le point de faire de Neymar le footballeur le mieux payé au monde

VIDEO: Voici pourquoi une canette de Coca Light flotte alors qu'une canette de Coca normal coule