Jeff Bezos, Elon Musk, Bill Gates... Voici les premiers petits boulots de 14 grands patrons de la tech

Getty

Jeff Bezos, le fondateur d'Amazon, est peut-être l'homme le plus riche du monde, mais son premier petit boulot n'était pas forcément des plus intéressants. Il faisait cuire des steaks pour McDonald's. Pour d'autres patrons de la tech, comme Steve Jobs et Elon Musk, l'électronique a joué un rôle important dans leur vie dès le début, c'était donc assez évident qu'ils finissent à des postes au sein de certaines des entreprises les plus en vue. Quoi qu'il en soit, le premier petit boulot que l'on fait a toujours tendance à marquer les esprits, en positif ou en négatif, et cette impression nous suit tout au long de notre vie, c'est une expérience qu'on emmène avec soi partout où l'on va.

Par exemple, Bill Gates se rappelle avoir travaillé 18 heures par jour à son premier concert en tant que programmateur à l'âge de 16 ans. Ses collègues de travail ont même essayé de le convaincre de "sauter la licence et d'aller directement en Master". Comme nous le savons maintenant, Bill Gates a fini par abandonner l'université au bout de deux ans pour lancer Microsoft et gagner des milliards. Pour certains patrons de la tech, les milliards de dollars ont commencé à tomber rapidement, mais pour d'autres, la notoriété a pris un certain temps.

Voici les premiers petits boulots de certains des grands noms de la tech. 

Comme des millions d'autres Américains, le fondateur d'Amazon Jeff Bezos a commencé sa carrière en faisant cuire des steaks pour les burgers de McDonald's.

Le PDG d'Amazon Jeff Bezos. Dennis Van Tine/STAR MAX/IPx

Cela peut surprendre d'apprendre que l'homme le plus riche du monde aujourd'hui, le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, a gagné ses premiers dollars en faisant cuire des hamburgers à McDonald's dans les années 80, quand il était adolescent. Jeff Bezos a raconté à l'écrivain Cody Teets que pendant sa première semaine de travail "un distributeur de ketchup mural de près de vingt litres (...) a renversé une quantité prodigieuse de ketchup dans la cuisine, même dans les recoins les plus difficiles à atteindre. Comme j'étais le petit nouveau, c'était à moi qu'est revenue la tâche de tout nettoyer."

Le salaire d'un employé de cuisine chez McDonald's en 1980 était de 2,69 $ de l'heure. Son premier emploi dans le monde professionnel après avoir obtenu son diplôme en informatique de Princeton était dans une jeune entreprise de commerce international appelée Fitel. Bezos a actuellement une fortune nette évaluée 131 milliards de dollars.

Sources : Business Insider, CNBC, Forbes, Business Insider

Quand il était adolescent, Mark Zuckerberg a développé une application de recommandation musicale et a refusé une offre de 1 million de dollars.

Rick Friedman/Corbis via Getty Images

Jeff Bezos était peut-être l'homme des fourneaux pour son premier petit boulot, mais Mark Zuckerberg, le fondateur de Facebook, était l'homme du campus. Avant même d'étudier à Harvard, Mark Zuckerberg s'est vu offrir 1 million de dollars pour un logiciel de "recommandation musicale" appelé Synapse qu'il avait inventé avant ses 18 ans, un peu comme celui de Pandora ou de Spotify. Il a refusé l'offre pour rendre l'application gratuite et à la disposition de tous. 

Aujourd'hui, la fortune de Mark Zuckerberg est évaluée à 76 milliards de dollars, principalement grâce à Facebook (également gratuit), et à d'autres investissements divers.

Sources : CNBC, Forbes

Le girecteur général de Microsoft, Satya Nadella, a commencé comme ingénieur informatique, et pendant son entretien d'embauche, on lui a posé une question à laquelle il n'était pas préparé.

Justin Sullivan/Getty Images

Avant de devenir DG de Microsoft, Satya Nadella était ingénieur informatique, ce qui, selon CNBC, est l'un des premiers emplois les plus courants chez les PDG du moment. Il a passé un premier entretien d'embauche pour un poste chez Microsoft en 1992. Il se rappelle que l'entretien était fastidieux, avec une question qui l'a complètement pris par surprise — parce qu'elle n'avait rien à voir avec la ligne de code qu'il était en train d'écrire sur le tableau blanc.

L'intervieweur lui a demandé ce qu'il ferait s'il voyait un bébé tomber par terre. "J'y ai réfléchi pendant un moment. C'était une question d'informatique que je n'avais pas préparée. Donc j'ai dit que je courrais à la cabine téléphonique la plus proche et que j'allais appeler le 911 ", a-t-il dit à Chicago Booth Magazine. Il a dit plus tard que le recruteur cherchait à savoir s'il avait de l'empathie. Aujourd'hui, Satya Nadella gagne plus de 25 millions de dollars par an, soit 154 fois plus que le salaire médian de ses employés.

Sources : Chicago Booth Magazine, CNBC

Elon Musk a gagné 500 dollars en codant un jeu vidéo quand il avait 12 ans. 

Elon Musk. Charles Sykes/Invision/AP, File

Comme Mark Zuckerberg, le fondateur de Tesla Elon Musk est fasciné par la technologie depuis longtemps. Son obsession pour le code lui a fait gagner 500 dollars à 12 ans, quand il a écrit quelques lignes de code pour un jeu vidéo sur le thème de l'espace en 1983.

Son implication dans le domaine de l'espace ne s'est pas arrêté là : il est aussi le fondateur de Space X, une entreprise aérospatiale. Sa fortune nette approche les 20 milliards de dollars, soit 40 millions de fois la valeur de son tout premier salaire.

Sources : Forbes, CNBC

Le fondateur de Twitter et de Square, Jack Dorsey, a débuté en tant qu'ingénieur informatique.

AP Images

Jack Dorsey, le co-fondateur et directeur général de Twitter, s'est frayé un chemin vers son premier emploi en piratant. Selon Venture Beat, Jack Dorsey "voulait vraiment travailler dans le secteur de l'envoi de marchandises", alors il a trouvé une faille dans le site internet de la plus grosse entreprise d'expédition, l'a notifié au directeur, et a décroché son premier emploi à New York comme ingénieur informatique en 1991.

Par la suite, Jack Dorsey a fondé Twitter et Square, ce qui a fait monter sa fortune nette à 5,5 milliards de dollars, même s'il ne se verse pas un salaire traditionnel mensuel. 

Sources : Venture Beat, CNBC, Forbes

Evan Spiegel a été stagiaire en marketing chez Red Bull avant de co-fonder Snapchat.

Greg Sandoval/Business Insider

Evan Spiegel, le DG et co-fondateur de Snapchat, a effectué un stage en marketing chez Red Bull à l'époque où il vivait à Santa Monica et était scolarisé dans un lycée privé très sélect. Son travail pour Red Bull consistait à faire la promotion de la boisson énergétique dans les soirées et les boîtes de nuit. Selon Biography, ce stage non rémunéré a permis à Evan Spiegel d'acquérir les compétences nécessaires en affaires qui lui ont ensuite servi à Stanford, puis pour Snapchat.

Evan Spiegel est connu pour avoir refusé l'offre de 3 millions de dollars de Mark Zuckerberg pour l'achat de Snapchat. Aujourd'hui, sa fortune nette s'élève à 3,5 milliards de dollars, ce qui fait de lui l'un des plus jeunes milliardaires au monde à 29 ans. Evan Spiegel est également marié à la mannequin et entrepreneuse Miranda Kerr, et le couple a accueilli son premier enfant — un petit garçon nommé Hart — en 2018.

Sources: Business InsiderBiographyForbes

Pendant son adolescence, le fondateur et ancien DG de Uber, Travis Kalanick, faisait du porte à porte pour vendre des couteaux. 

Mike Coppola/VF17/Getty Images for VF

Travis Kalanick, le fondateur et ancien DG d'Uber, a un jour était vendeur en porte à porte, pour la marque de couteaux Cutco dans les années 1990. A 18 ans, il avait déjà lancé sa première entreprise : un cours de préparation au SAT (examen nécessaire pour intégrer une université américaine) appelé New Way Academy. L'esprit d'entrepreneur de Travis Kalanick était déjà évident lorsqu'il était étudiant à l'Université de Californie, à Los Angeles, où il a abandonné ses études pour lancer un moteur de recherche. Dix ans après avoir quitté la fac, il a lancé Uber.

Travis Kalanick a beau avoir quitté Uber en 2017 après une série de scandales, sa fortune nette se situe toujours autour de 5,3 milliards de dollars grâce à divers investissements.

Sources: Business Insider, Forbes

Pour son premier petit boulot, Steve Jobs a développé un jeu vidéo pour Atari.

AP Photo/Richard Drew

Steve Jobs s'est passionné pour la technologie dès son plus jeune âge. Son père lui montrait comment démonter des appareils électroniques dans le garage de leur maison de Mountain View. C'est donc logique qu'après avoir quitté l'université, son premier emploi a été celui de développeur de jeux vidéo chez Atari. En 1976, à l'âge de 21 ans, Steve Wozniak et lui ont fondé Apple Computers — la société qui allait ensuite changer le cours de sa vie.

On attribue en grande partie à Steve Jobs le fait d'avoir lancé une nouvelle ère chez Apple, avec l'introduction du Macintosh, de l'iPod et de l'iPhone. Il est décédé d'une forme unique de cancer du pancréas en octobre 2011. Aujourd'hui, la capitalisation boursière d'Apple s'élève à près de 675 milliards de dollars et est l'une des entreprises les plus rentables au monde.

Source: Business InsiderBiography

Le DG d'Apple Tim Cook livrait des journaux dans sa ville natale d'Alabama. 

Richard Drew/AP

Le DG actuel d'Apple, Tim Cook, a livré des journaux dans sa ville natale d'Alabama pour son premier petit boulot. Il a également travaillé dans une usine à papier dans cet état et dans une usine d'aluminium en Virginie avant de se lancer dans le secteur de la technologie, où il a travaillé pour IBM pendant 12 ans avant de rejoindre Apple en 1998.

Tim Cook vit dans une modeste maison à Palo Alto et gagne plus de 3 millions de dollars par an, soit beaucoup plus que ce qu'il gagnait en fabriquant des journaux à partir d'un vélo quand il était enfant.

Source: Business Insider

Après l'université, la directrice des opérations de Facebook, Sheryl Sandberg, travaillait sur des projets en Inde pour la Banque mondiale.

Getty

Après avoir été diplômée d'Harvard, la directrice des opérations de Facebook, Sheryl Sandberg, a été recrutée par un de ses conseillers universitaires pour travailler à la Banque mondiale en 1991. Avant d'intégrer les rangs de Facebook, Sheryl Sandberg a passé quelques temps chez Google, et même à la Maison Blanche en tant que cheffe de cabinet du département du Trésor sous l'administration Bill Clinton.

Sheryl Sandberg a déclaré que c'est Harvard qui a inspiré sa "passion pour l'égalité des genres qu'elle gardera toute sa vie." Aujourd'hui, Sheryl Sandberg, derrière Mark Zuckerberg, est l'une des figures les plus en vue de Facebook — une entreprise qui a récemment eu son lot de scandales en matière de sécurité et de données — et qui a une fortune nette de 1,7 milliard de dollars.

Le premier petit boulot de Bill Gates a été d'être programmateur informatique pour une entreprise automobile dans le Michigan.

CBS Photo Archive/Getty Images

Il semble y avoir une mode chez les patrons de la tech : si vous aimez la technologie, même dès le plus jeune âge, vous avez tendance à continuer là dedans. C'est ce qui s'est passé pour Bill Gates, le cofondateur de Microsoft. Son premier petit boulot à l'âge de 16 ans était d'être programmeur informatique pour TRW, une entreprise automobile basée dans le Michigan, quand il était lycéen. Bill Gates a raconté à The Atlantic qu'il a des souvenirs remplis d'émotions autour de son premier emploi : "J'étais connu pour être le jeune qui était émerveillé par un certain type de programmation[...] J'étais prêt à travailler 18 heures par jour et à faire des tâches difficiles."

Aujourd'hui, Bill Gates s'est depuis retiré du côté programmation de la tech, mais il a consacré le reste de sa vie à la philanthropie avec la Fondation Bill & Melinda Gates — une fondation de famille créée pour aider les gens à vivre "une vie saine et productive". La fondation est la plus grande fondation privée au monde, et Bill Gates a une fortune nette de 100 milliards de dollars.

Source: Business InsiderThe Atlantic

Le cofondateur de Google Sergey Brin était stagiaire dans une entreprise d'informatique. 

Kimberly White/Getty Images

Sergey Brin, cofondateur de Google, a fait un stage chez Wolfram Research à l'été 1993, et d'après une vieille version de son CV, il a "développé un outil d'analyse et d'extraction de code" pour l'entreprise. Sergey Brin a rencontré Larry Page quand ils étaient tous les deux à Stanford. Peu de temps après s'être rencontrés, ils ont tous les deux abandonné l'université pour développer ce qu'on appelle aujourd'hui Google, dans le garage d'Anne Wojcicki, la PDG de 23andMe.

Aujourd'hui, Sergey Brin est le président de la société mère de Google Alphabet Inc. Sa fortune nette est estimée à 51,6 milliards de dollars, mais il ne se verse qu'un seul dollar par an comme salaire. 

Sources: Business InsiderForbes

Larry Page a fait ses débuts au sein de l'entreprise Advanced Management System.

Justin Sullivan / Getty Images

Larry Page est issu d'une famille de mordus de la tech. Son père était professeur d'informatique à la Michigan State University. Mais Larry Page n'a obtenu son premier emploi qu'après avoir validé sa licence à l'université. Selon le Huff Post, Larry Page a travaillé chez Advanced Management Systems à Washington, DC, peu après avoir terminé ses études.

Larry Page a rencontré Sergey Brin quand il était à Stanford pour son Master. Ils voulaient tous les deux cataloguer "tous les liens sur Internet", ce qui est maintenant devenu le moteur de recherche le plus utilisé au monde, Google. Larry Page a été le premier DG de Google. Il supervise maintenant la société de biotechnologie Calico et la société de domotique Nest, deux filiales d'Alphabet. Sa fortune nette est estimée à 52,7 milliards de dollars.

Sources: Huff PostForbes

Et le DG de Google Sundar Pichai a commencé comme ingénieur pour Applied Materials.

Getty

Sundar Pichai, le DG de Google, est l'un rares patrons de la tech qui continue de mettre à profit sa passion et les compétences qu'il a acquises à l'université. Peu de temps après avoir obtenu un Master spécialisé à Stanford et un MBA à la Wharton School de l'Université de Pennsylvanie, il a travaillé comme ingénieur chez Applied Materials. Ce ne sera qu'en 2004 qu'il rejoindra Google en tant que vice-président des produits.

L'éthique de travail de Sundar Pichai a été remarquée par les patrons de Twitter et de Microsoft, qui ont tous deux tenté de le recruter. Il a ensuite été nommé DG de Google en 2015, après le départ de Larry Page. En 2016, il a été le DG le mieux payé au monde. IL a reçu près de 275 000 actions de Google, pour un total de 650 millions de dollars.

Sources: Business InsiderThe Guardian

Version originale : Meira Gebel/Business Insider

Lire aussi : Voici les 29 meilleurs patrons de la tech en 2018, selon leurs employés

VIDEO: Le concours du meilleur développeur de France 2017 s'est tenu à Station F — plus de 700 développeurs s'y sont affrontés