Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

A cause du prix élevé de la Playstation 5, Sony pourrait perdre sa bataille face à Microsoft et sa Xbox

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

A cause du prix élevé de la Playstation 5, Sony pourrait perdre sa bataille face à Microsoft et sa Xbox
© Christian Petersen/Getty Images

La nouvelle génération de consoles de jeux — la PlayStation 5 de Sony et la Xbox Series X de Microsoft — devrait arriver à la fin de l'année, à temps pour les fêtes. Bien que l'on sache beaucoup de choses sur chaque appareil, il reste une question majeure : combien coûteront les deux nouvelles consoles ? Aucune des deux sociétés ne l'a dit officiellement, mais la PlayStation 5 a un prix potentiel : au moins 470 dollars, et peut-être plus, selon des sources au sein de Sony, citées par Bloomberg.

Ce prix, qui serait dû à la rareté de certains composants, pourrait être une grosse erreur. Historiquement, la plupart des consoles de jeux vidéo coûtent 400 dollars ou moins. Celles qui coûtent plus de 400 dollars ont tendance à avoir du mal à se vendre — ce qui signifie que si Sony devait s'engager dans cette voie, ce prix élevé pourrait lui coûter la prochaine grande bataille contre la Xbox dans la guerre des consoles.

Prenez la PlayStation 3 de Sony, par exemple : en 2006, Sony l'a lancée dans le prolongement de sa PlayStation 2, qui a connu un succès foudroyant. Le géant japonais de l'électronique grand public était fier du succès historique de sa précédente console et a fixé le prix de sa nouvelle PlayStation à un niveau plus élevé que jamais : le modèle de base coûtait 500 dollars, et un modèle haut de gamme avec plus d'espace de stockage coûtait 600 dollars.

Sony

Lorsque la PlayStation 3 a été lancée en novembre 2006, elle a subi une vague de critiques de la part des consommateurs et des fabricants de jeux. Les premiers n'aimaient pas le prix élevé de la console, et les seconds n'aimaient pas la complexité du développement des jeux pour la PS3, qui utilisait un processeur "Cell" non traditionnel au lieu de l'architecture plus familière utilisée par la Xbox 360 de Microsoft.

"Je commence à m'inquiéter pour Sony ; la PlayStation 3 perd un peu de son élan et ils ne me permettent pas de soutenir facilement la plateforme", avait déclaré Bobby Kotick, DG d'Activision, dans une interview en juin 2009, deux ans après le lancement de la PS3. "Le développement sur la console est coûteux, et la [Nintendo] Wii et la Xbox [360] se vendent tout simplement mieux".

L'accueil réservé à la PlayStation 3 a été particulièrement mauvais par rapport à la concurrence : la Wii de Nintendo était au sommet de sa popularité, et la Xbox 360 de Microsoft a connu un succès foudroyant malgré le fait que l'entreprise a dû rappeler pour un milliard de dollars de consoles à cause de la panne du "Red Ring of Death" ("Anneau rouge de la mort").

Il a fallu des années à Sony pour regagner une partie du terrain perdu face à la concurrence de Microsoft et de Nintendo, après avoir baissé le prix de la PlayStation 3 et renforcé le catalogue de jeux de la console. Au moment du lancement de la PlayStation 4 en 2013, Sony avait tiré les leçons des échecs de la PlayStation 3.

Le coût de la PlayStation 4 ? 400 dollars seulement.

Microsoft a aussi commis une erreur

Microsoft, cependant, était sur le point de commettre lui aussi une erreur de prix avec la Xbox One. En juin 2013, Phil Spencer, le patron d'Xbox, a déclaré que la prochaine Xbox One coûterait la somme astronomique de 500 dollars au moment de son lancement.

Microsoft

La raison de ce prix particulièrement élevé était claire : chaque console Xbox One était livrée avec le Kinect, son accessoire révolutionnaire de caméra/microphone qui détecte les mouvements.

Le périphérique, qui a fait son apparition sur les consoles Xbox 360 de la génération précédente et qui a connu un énorme succès en tant qu'accessoire en option, a été mis à niveau pour la Xbox One et inclus avec chaque console. Microsoft a imaginé un avenir où les propriétaires de Xbox One utiliseraient Kinect pour allumer leurs consoles avec leur voix, puis joueraient à des jeux en utilisant la caméra.

En réalité, cela signifiait simplement que la console de Microsoft était plus chère que la PlayStation 4 de Sony, qui valait 400 dollars — une console qui a été lancée presque au même moment, en novembre 2013.

Microsoft a hâtivement battu en retraite sur les prix, et a officiellement transformé Kinect en accessoire optionnel moins d'un an plus tard. "Il y a beaucoup de choses sur Kinect que j'aime vraiment", a alors déclaré Phil Spencer dans une vidéo. "Nous avons aussi entendu des gens dire qu'ils aiment juste jouer à des jeux avec une manette dans leur main."

Mais le mal était déjà fait : les chiffres de vente de la Xbox One ont été inférieurs à ceux de la PlayStation 4 pour l'ensemble de la génération actuelle de consoles. Sony affirme avoir vendu plus de 100 millions de consoles PlayStation 4 au dernier décompte. Pendant ce temps, Microsoft a carrément cessé de communiquer les chiffres de vente — bien qu'en janvier 2019, un analyste ait estimé les ventes de la Xbox One à 41 millions.

Microsoft

Une inconnue majeure

Avec la PlayStation 5 et la Xbox Series X, les prix restent une inconnue majeure. Une chose est claire d'après ce que nous savons jusqu'à présent : les deux nouvelles consoles ne coûteront probablement pas moins de 400 dollars, si l'on se base uniquement sur ce que nous savons des composants qu'elles contiennent.

"J'ai précédemment estimé que le coût de fabrication de la Xbox Series X serait plus élevé, à plus de 460 dollars minimum, et je m'attends toujours à ce que ce soit le cas", a déclaré Daniel Ahmad, analyste du secteur des jeux vidéo chez Niko Partners, la semaine dernière dans une série de tweets.

En bref, cela signifie que le prix des composants et de la fabrication de la prochaine Xbox pourrait atteindre 460 dollars. Et si c'est le coût de la création de chaque boîte, il est logique que Microsoft facture la console plus cher que le coût de production.

"Un coût de construction de 450 dollars se traduirait probablement par un prix de vente proche de 500 dollars", a affirmé Daniel Ahmad. "Je pense qu'à ce stade, il est irréaliste de penser que nous aurons une console haut de gamme à 399 dollars comme la dernière génération."

Il y a une autre possibilité : Microsoft et Sony pourraient tous deux être prêts à vendre chaque console à perte, du moins au début, afin de s'implanter auprès des premiers utilisateurs. En théorie, s'ils choisissaient cette voie, ces pertes seraient au moins atténuées par la part des ventes de jeux qu'ils récolteraient, les microtransactions et les services optionnels comme Xbox Live et PlayStation Plus.

"Les deux fabricants pourraient être prêts à accepter une perte dès le premier jour afin de proposer des prix plus compétitifs", a ajouté Daniel Ahmad.

Nous devons cependant attendre d'en savoir plus, car ni Sony ni Microsoft ne communiquent sur le prix de leurs nouvelles consoles.

Version originale : Ben Gilbert / Business Insider

Découvrir plus d'articles sur :