Le scénariste Aaron Sorkin dit qu'il faut sortir la suite de 'The Social Network' après l'année cauchemardesque traversée par Facebook

Jesse Eisenberg jouant le rôle du fondateur de Facebook Mark Zuckerberg dans "The Social Network".

  • Le scénariste Aaron Sorkin pense qu'il devrait y avoir une suite au film qu'il a écrit sur les origines de Facebook, "The Social Network".
  • Il a déclaré que "beaucoup de choses très intéressantes et dramatiques" se sont produites depuis la sortie du film en 2010.
  • Le producteur du film a également évoqué l'idée de revenir sur le sujet.

Il devrait y avoir une suite à "The Social Network", le film sorti en 2010 sur les origines de Facebook.

C'est en tout cas ce que pense l'homme qui l'a écrit, Aaron Sorkin, qui a déclaré qu'il y avait beaucoup de matière pour un autre film après l'année cauchemardesque qu'a vécu Facebook, durant laquelle il a fait la Une des journaux pour de nombreuses mauvaises raisons.

"J'en connais beaucoup plus sur Facebook en 2005 que Facebook en 2018, mais j'en sais suffisamment pour savoir qu'il devrait y avoir une suite", a déclaré Sorkin à AP Entertainment.

Le film de 2010, réalisé par David Fincher, met en scène les débuts de Facebook et les batailles juridiques menées par Zuckerberg avec son cofondateur Eduardo Saverin et les jumeaux Winklevoss.

"Beaucoup de choses très intéressantes et dramatiques se sont produites depuis la fin du film comme le règlement du litige des jumeaux Winklevoss et d'Eduardo Saverin", a ajouté Sorkin.

Le scénariste, qui a écrit des séries comme "The West Wing" et des films tels que "Molly's Game", a ajouté que le producteur de "The Social Network", Scott Rudin, était également enthousiaste à l'idée de revenir sur Facebook.

"J'ai reçu beaucoup d'emails de sa part avec un article en pièce jointe me disant: 'Est-ce que ça ne serait pas le moment pour une suite?'", a expliqué Sorkin.

Il n'a pas précisé si l'acteur Jesse Eisenberg pourrait reprendre le rôle du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, ou si David Fincher reviendrait à la réalisation.

L'année désastreuse de Facebook a commencé avec la fuite de données Cambridge Analytica en mars 2018. Depuis lors, on a découvert au sein de la société encore plus d'atteintes à la sécurité des données, trouvé d'autres preuves d'acteurs mal intentionnés utilisant Facebook pour s'immiscer dans les élections, et enfin l'entreprise a fait l'objet d'une révolte d'actionnaires, et a été accusée de dissimuler les critiques.

Version originale: Jake Kanter/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Une enquête explosive révèle que Facebook a laissé des entreprises comme Netflix et Spotify lire des messages privés

VIDEO: On a testé le sommeil polyphasique — il modifie considérablement le mode de vie