Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Accor, Air France... Les entreprises du SBF 120 qui ont subi la plus forte chute de leur chiffre d'affaires en 2020

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Accor, Air France... Les entreprises du SBF 120 qui ont subi la plus forte chute de leur chiffre d'affaires en 2020
Le tourisme a chuté en 2020, affectant notamment le secteur de l'hôtellerie. © Yves Forestier/ Wikimedia Commons

L'année 2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19, qui a engendré une récession historique depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. De nombreuses entreprises ont subi une chute de leur activité dans un contexte de restrictions sanitaires limitant les déplacements. Parmi les secteurs les plus touchés, figurent notamment les transports, à commencer par l'aérien, qui a dû composer avec les fermetures de frontières en plus des limitations de déplacement sur le territoire métropolitain. L'hôtellerie a aussi payé un lourd tribut, comme l'illustre l'effondrement du chiffre d'affaires du groupe d'Accor, propriétaire notamment des marques Pullman, Sofitel, Novotel, Mercure et Ibis.

La forte baisse des déplacements a également affecté la demande en pétrole et les entreprises évoluant dans ce secteur, comme Total, Rubis et Vallourec. Les difficultés de nombreux commerces et grandes marques, parfois en redressement judiciaire comme Camaïeu ou en procédure de sauvegarde comme Célio, ont par ricochet eu des répercussions négatives sur l'immobilier commercial et le géant du secteur Unibail-Rodamco-Westfield. Au total, les 102 sociétés du SBF 120, qui ont communiqué leurs résultats annuels au 18 mars 2021, ont perdu 231 milliards d'euros de chiffre d'affaires l'année dernière, soit 13% de leur activité, précise l'Observatoire ATH.

À lire aussi — Microsoft, Total... Les 15 entreprises dans le monde qui ont versé le plus de dividendes en 2020

Selon cette association regroupant 26 cabinets d'audit et d'expertise comptable, "cette perte est principalement due au deuxième trimestre", pendant lequel un confinement strict a été imposé à l'ensemble de la population. Au quatrième trimestre, le confinement du 30 octobre au 15 décembre a entraîné une nouvelle perte d'activité de 33 milliards d'euros, note l'observatoire. Sur l'ensemble de l'année 2020, trois groupes ont vu leur chiffre d'affaires chuter de plus de 50%, quand 14 entreprises ont subi une baisse de 20% à 40% de leurs revenus.

Seules 18 sociétés ont bénéficié d'une progression de leur chiffre d'affaires, pour un montant total de 6,8 milliards d'euros. Elles évoluent notamment dans le secteur de la santé, comme l'illustre les revenus en hausse des entreprises Biomérieux (+16,6%) Sartorius (32,6%) et Korian (+7,3%), ainsi que dans le domaine de la tech, Capgemini et Dassault Systèmes affichant par exemple un bond de respectivement 12,2% et 10,8% de leur activité.

Voici les 14 entreprises du SBF 120 qui ont subi une chute supérieure à 20% de leur chiffre d'affaires en 2020, selon l'Observatoire ATH :

17. Kauffman & Board — 1,16 Md€ (-21%)

Le promoteur immobilier a dû composer avec la crise sanitaire. Kaufman & Broad/Facebook

16. Eurazeo — 4,86 Mds€ (-21,1%)

Virginie Morgon, la présidente du directoire de la société d'investissement. Eurazeo

15. Renault — 43,47 Mds€ (-21,7%)

Le constructeur automobile a beaucoup plus souffert que son concurrent PSA, dont le chiffre d'affaires a chuté de 18,7% en 2020. Jengtingchen/Wikimedia Commons

14. Vallourec — 3,24 Mds€ (-22,3%)

La fabricant de tubes en acier a subi le fort ralentissement du marché du pétrole et du gaz.  Mouliric/Wikimedia Commons

13. Getlink (anciennement Eurotunnel) — 816 M€ (-24,4%)

Fresque sur l'entrée du tunnel sous la Manche, peinte pour les 25 ans de l'inauguration de l'infrastructure. Getlink/Wikimedia Commons

12. ArcelorMittal — 53,27 Mds€ (-24,6%)

Une usine du sidérurgiste ArcelorMittal. Martinelle/Pixabay

11. Rubis — 3,9 Mds€ (-25,4%)

Rubis est spécialisé dans le stockage et la distribution de produits liquides industriels comme le pétrole. Ikar.us/Wikimedia Commons

10. Unibail-Rodamco-Westfield — 1,79 Md€ (-28,1%)

Le Westfield World Trade Center Mall, à New York, géré par le groupe Unibail-Rodamco-Westfield. Pedro Szekely/Wikimedia Commons

9. Airbus — 49,91 Mds€ (-29,2%)

L'avionneur Airbus a souffert de la crise sanitaire.  Romain COUPY/ Wikimedia Commons

8. Total — 140,69 Mds€ (-29,8%)

Le siège de Total à La Défense.  dany13/Flickr

7. Safran — 16, 5 Mds€ (-33%)

Un moteur conçu par l'équipementier aéronautique et spatial Safran. Matti Blume/Wikimedia Commons

6. CGG — 750,5 M€ (-34,7%)

Le siège du groupe parapétrolier, spécialisé dans l'exploration du sous-sol, à Massy dans l'Essonne.  CGGWebEditor/Wikimedia Commons

5. Lagardère — 4,44 Mds€ (-38,4%)

Le siège de Lagardère Active à Levallois. Laurent Grassin/ Flickr

4. JCDecaux — 2,31 Mds€ (-40,6%)

Le numéro un mondial de la publicité urbaine et extérieure a été fortement pénalisé par les confinements. Florian Fèvre/Wikimedia Commons

3. ADP — 2,14 Mds€ (-54,5%)

ADP exploite notamment les aéroports de Roissy (ci-dessus) et d'Orly.  Citizen59 /Wikimedia Commons

2. Air France-KLM — 11,09 Mds€ (-59,2%)

Le groupe franco-néerlandais a transporté 67,3% de passagers en moins en 2020 par rapport à 2019.  Can Pac Swire/Flickr

1. Accor — 1,62 Md€ (-60%)

Le siège social d'Accor, à Issy-les-Moulineaux.  Maibp85/Wikimedia Commons

À lire aussi — Les 10 entreprises de la Bourse de Paris qui affichent des pertes supérieures à 1 Md€ en 2020

Découvrir plus d'articles sur :