Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Accor, Airbus... Les 10 grands groupes dont le chiffre d'affaires s'est le plus effondré au premier semestre

Accor, Airbus... Les 10 grands groupes dont le chiffre d'affaires s'est le plus effondré au premier semestre
Des compagnies aériennes, comme Air France, ont décidé d'arrêter l'exploitation du très gros porteur A380 d'Airbus en raison de la crise. © dlugo_svk/ Pixabay

La crise du Covid-19 fait des ravages sur le plan économique. Mais selon les secteurs d'activité, les entreprises sont plus ou moins lourdement touchées. L'aérien risque de mettre des années avant de réussir à se relever. Le tourisme et l'automobile restent encore en grande difficulté. Et les prémices d'une deuxième vague de contaminations massives en Europe ne permettent pas d'augurer des jours meilleurs. La France a déjà enregistré une récession historique au premier semestre, affichant le plus fort recul de son produit intérieur brut (PIB) depuis la Seconde guerre mondiale.

Certaines entreprises, liées notamment au secteur de la santé, ont toutefois réussi à accroître leurs revenus sur les six premiers mois de l'année. C'est le cas par exemple de la biotech Sartorius, fournisseur de produits utilisés dans le cadre de la fabrication de vaccins et de médicaments antiviraux, dont le cours de Bourse s'est envolé avec la crise. Le groupe pharmaceutique Sanofi a aussi vu son chiffre d'affaires légèrement progresser, d'environ 1%. Au total, seules 21 sociétés au sein des 120 groupes membres de l'indice boursier SBF 120 ont bénéficié d'une hausse de leurs revenus au premier semestre, selon ATH.

Le rapport publié le 29 septembre par cette association de 26 cabinets d'audit et d'expertise comptable repose sur les 106 sociétés qui avaient communiqué à date leur chiffre d'affaires. La perte globale de revenus pour l'ensemble de ces grands groupes s'élève à 161 milliards d’euros par rapport au premier semestre 2019. Deux entreprises ont subi un plongeon de leur chiffre d'affaires supérieur à 50%.

Voici les 10 sociétés membres du SBF 120 qui affichent les plus fortes chutes de leurs revenus au premier semestre 2020, selon le décompte d'ATH :

10. ArcelorMittal : -33%

Nikolay Olkhovoy/ Wikimedia Commons

9. Renault : -34,3%

Rutger van der Maar/Flickr

8. PSA : - 34,5%

La siège de PSA, à Rueil-Malmaison. Wikimedia Commons

7. Lagardère : -37%

Laurent Grassin/ Flickr

6. Europcar : -38%

Travelarz/ Wikimedia Commons

5. Airbus : -39%

dlugo_svk/ Pixabay

4. JCDecaux : -39%

JCDecaux Creative Solutions

3. ADP : -47%

Clem/ Flickr

2. Air France — KLM : -52,2%

Alan Wilson/ Wikimedia Commons

1. Accor : -52,4%

Maibp85/ Wikimedia Commons

À lire aussi — Les 7 pays du G20 qui connaîtront le plus fort rebond de leur économie en 2021

Découvrir plus d'articles sur :