Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Adidas accélère dans l'e-commerce alors que 70 % de ses magasins dans le monde restent fermés

Adidas accélère dans l'e-commerce alors que 70 % de ses magasins dans le monde restent fermés
Un magasin Adidas fermé suite à l'épidémie de coronavirus à Francfort, en Allemagne, le 27 mars 2020. © REUTERS/Kai Pfaffenbach

Le géant allemand des vêtements de sport Adidas prévoit d'intensifier sa présence en ligne, alors que plus de 70 % de ses magasins dans le monde restent fermés pendant la pandémie de coronavirus. L'entreprise de sportswear a annoncé lundi 27 avril que son chiffre d'affaire était tombé à 4,7 milliards d'euros après avoir enregistré une baisse de 19 % de ses ventes pendant le premier trimestre 2020, conséquence de l'épidémie de coronavirus qui a quasiment paralysé les ventes dans certaines régions du monde.

"Pour l'instant, nous nous concentrons sur la gestion des défis actuels et nous mettons les bouchées doubles pour la reprise en Chine et les opportunités que nous voyons dans le e-commerce", a déclaré lundi le PDG Kasper Rorsted. Dans un appel aux investisseurs après la publication des résultats, Adidas a souligné l'importance de l'accélération numérique dans son modèle économique et ses plans pour développer rapidement ce segment d'activité.

Le groupe a souligné que la flexibilité financière — sa capacité à s'adapter à des conditions financières changeantes — était un facteur clé dans sa décision de réaffecter des ressources au commerce en ligne, à l'informatique et à des installations supplémentaires. Adidas estime que pendant que les consommateurs restent chez eux, le e-commerce devient plus important que jamais.

Le bénéfice net de la marque de fitness a chuté de 97 % au premier trimestre par rapport à la même période de l'année dernière, pour atteindre 20 millions d'euros, pénalisé par la baisse importante des revenus en Chine depuis fin janvier ainsi qu'au Japon et en Corée du Sud fin mars. Les ventes en Chine, qui représente 23% des bénéfices de la marque, ont baissé de 58% sur l'année, reflétant des reprises de produits pour une valeur de plusieurs centaines de millions d'euros afin de gérer les niveaux de stocks sur le marché.

Les magasins américains pourraient rouvrir d'ici la mi-mai

Alors que 70 % des magasins de la société sont fermés, Adidas s'attend à fonctionner dans un environnement commercial différent et est persuadé que le monde va évoluer par rapport à la situation actuelle. Compte tenu de l'incertitude entourant les réouvertures de magasins, la société a déclaré qu'elle ne serait pas en mesure de fournir des perspectives pour l'année entière, mais a ajouté qu'elle s'attendait à une baisse des ventes de plus de 40 % pour le deuxième trimestre.

Elle a pour objectif de rouvrir successivement ses magasins en mai et juin, et d'ici la mi-mai aux États-Unis, bien que cela dépende de la situation locale réelle, a déclaré la société lors d'un échange téléphonique avec les investisseurs. "Vingt magasins en Europe restent ouverts et vingt autres devraient rouvrir", a ajouté l'entreprise.

"Adidas est bien positionné dans le secteur des articles de sport, qui connaît une croissance structurelle et qui bénéficie de changements séculaires, notamment l'attention accrue portée à la santé et au bien-être et la tendance à la précarisation de la main-d'oeuvre", ont déclaré les analystes de la Banque royale du Canada (RBC) dans une note à ses clients lundi. Le coronavirus a créé "un bouleversement significatif, qui pourrait conduire à un plan de reprise prolongé, compte tenu de la distribution à grande échelle d'Adidas, si l'excès de stocks n'est pas traité de manière agressive".

Version originale : Shalini Nagarajan/Business Insider.

A lire aussi — Vous pouvez maintenant acheter des produits Decathlon dans certains magasins Franprix

Business Insider
Découvrir plus d'articles sur :