Download_on_the_App_Store_Badge_FR_RGB_blk_100517

Air France, easyJet, Ryanair... Pourra-t-on se faire rembourser ses billets d'avion cet été ?

  • Recevoir tous les articles sur ce sujet.

    Vous suivez désormais les articles en lien avec ce sujet.

    Ce thème a bien été retiré de votre compte

Air France, easyJet, Ryanair... Pourra-t-on se faire rembourser ses billets d'avion cet été ?
© JESHOOTS.COM/Unsplash

Si elles ne seront pas aussi catastrophiques qu'en 2020, les perspectives pour le secteur aérien et les compagnies aériennes ne retrouveront pas leur niveau d'avant la pandémie. Willie Walsh, directeur général de l'IATA, l'association internationale du transport aérien, a déclaré le 21 avril dans un communiqué que "cette crise est plus longue et plus profonde que ce que l'on aurait pu prévoir". Il estime que 2,4 milliards de personnes voyageront par avion en 2021, ce qui est légèrement supérieur au 1,8 milliard de passagers en 2020, mais loin derrière le "pic" de 4,5 milliards enregistré en 2019.

Nouvelles restrictions de déplacement, quarantaine à l'arrivée et autres tests PCR positifs constituent autant de motifs d'annulations ou de reports de voyages. Si le règlement européen n°261/2004 sur les droits des passagers aériens prévoit l'obligation pour les compagnies de rembourser les billets, l'UFC-Que choisir note que depuis plus d'un an, "les remboursements [sont] en salle d'attente", et les litiges s'accumulent, à tel point que la Commission européenne a annoncé en mars coordonner une enquête sur "les pratiques actuelles des compagnies aériennes en matière d'annulation".

À lire aussi — Voici les principales nouvelles lignes aériennes au départ de la France cet été

À savoir : en cas d'annulation de vol par la compagnie aérienne, les passagers doivent pouvoir bénéficier d'un remboursement sous forme de versement et peuvent s'opposer à un remboursement sous forme d'avoir. En cas de litige et en l'absence de réponse après deux mois ou de réponse négative de la part du professionnel contacté (compagnie aérienne, agence de voyage…), les usagers peuvent contacter le médiateur tourisme et voyage, mais aussi se tourner vers la Fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT) ou encore les associations de consommateurs, répertoriées par l'Institut national de la consommation. Your Europe met également à disposition une plateforme de questions-réponses sur les droits des passagers aériens.

La pandémie a incité les compagnies aériennes à revoir certaines modalités de remboursement et/ou d'annulation, voici une liste non-exhaustive des conditions de certaines compagnies aériennes françaises et européennes. Des assurances "covid" — payantes — sont parfois proposées pour couvrir des frais spécifiques. Dans le cas des modifications sans frais, le voyageur devra tout de même s'acquitter de la différence de tarif en cas de vol plus cher. Dans tous les cas, il faudra se référer au site de la compagnie aérienne, dont les conditions peuvent changer au gré de la situation sanitaire. Les présentes conditions sont valables à la date du 27 avril 2021.

Air France

Vincent Genevay/Unsplash

Air France l'annonce sur son compte Twitter : "Nos billets sont 100% modifiables et remboursables pour les voyages prévus jusqu'au 31 décembre 2021". La compagnie nationale précise sur son site que les modifications de dates/destinations sont possibles "jusqu'au jour du départ" et que si les conditions tarifaires "n'autorisent pas un remboursement", c'est un avoir valable un an qui sera proposé, dont le remboursement pourra être demandé par la suite.

Transavia

Bene Riobó/Wikimedia Commons

Dans le cadre des mesures particulières liées au coronavirus, Transavia précise qu'elle n'envoie plus d'avoirs depuis le 15 mai 2020, mais qu'elle propose le report ou le remboursement en cas d'annulation de vol. En cas d'annulation par le voyageur, la compagnie préconise plutôt de reporter le voyage (puisque sinon les frais engagés seront perdus), les changements étant possibles "jusqu'à deux heures avant [le] vol pour un nouveau voyage jusqu'au 30 octobre 2021 inclus sans payer de frais de modification" — sauf la différence de prix entre l'ancien et le nouveau billet.

Ryanair

Marty Sakin/Unsplash

Ryanair ne propose pas non plus de remboursement dans le cas où les passagers choisissent finalement de ne pas voyager, mais propose jusqu'à deux modifications sans frais pour les réservations effectuées avant le 30 juin 2021 pour des voyages jusqu'au 31 octobre 2021. Ces modifications doivent être effectuées au moins sept jours avant le départ initial. En cas d'annulation par la compagnie, remboursement ou avoir sont proposés.

easyJet

Lasse B./Wikimedia Commons

easyJet annonce renoncer, pour l'instant, aux frais de changement de vol s'ils sont effectués "jusqu'à 14 jours avant le départ". Les modifications de vol sont également possibles, toujours dans le même délai, en cas de destination soumise à des restrictions de quarantaine, mais "toute demande doit être faite dans les sept jours suivant l'annonce […] par le gouvernement concerné".

Vueling

Bene Riobó/Wikimedia Commons

Du côté de Vueling, remboursements et avoirs sont prévus en cas d'annulation par la compagnie. Une annulation par le passager est possible gratuitement jusqu'à 48 heures avant le décollage, mais le remboursement n'est possible que sous forme d'avoir. Date et heure sont modifiables jusqu'à deux heures avant le départ, gratuitement ou moyennant frais supplémentaires en fonction du tarif souscrit. En cas de test positif, le remboursement est également possible.

Volotea

Pedro Aragão/Jet Photos/Wikimedia Commons

Volotea propose pour sa part un remboursement "total du billet en cas de test PCR positif jusqu'à 14 jours avant le vol". Les dates de vol peuvent quant à elles être modifiées "sans frais supplémentaires" pour les vols réservés jusqu'au 31 mai 2021, pour tout départ compris jusqu'au 30 septembre 2021.

Lufthansa

Tim Dennert/Unsplash

Lufthansa annonce que les réservations effectuées jusqu'au 31 mai 2021 "sont échangeables dans le monde entier sans frais — sauf pour les vols en provenance du Japon et à destination de l'Europe". La compagnie prévoit également la possibilité de rembourser les passagers si ceux-ci décident d'annuler leur voyage, jusqu'à 24 heures avant le départ, mais avec des restrictions en fonction des conditions tarifaires. La modification de date est possible sans frais, un changement de destination ou de classe est également possible, mais un voyage domestique ne peux être échangé contre un voyage international et vice-versa. Dans les deux cas, le voyageur devra cependant s'acquitter de la différence de tarif.

British Airways

Ramapasha Laksono/Unsplash

British Airways indique avoir "renoncé aux frais de modification de réservation", les passagers devront cependant régler les différences de tarif. Les annulations de vol du fait du passager sont possibles chez British Airways, qui propose alors un avoir valable pour un futur vol, valable jusqu'au 30 avril 2023 pour tout voyage prévu jusqu'au 30 avril 2022. La compagnie précise que "le nouveau voyage réservé au moyen du bon devra être entièrement terminé le 30 avril 2023 au plus tard (départ et retour)".

À lire aussi — Ces destinations étrangères où pourront voyager les touristes français vaccinés cet été

Découvrir plus d'articles sur :