Air France-KLM décolle en Bourse après la levée du préavis de grève

Un Airbus d'Air France Airbus A319-111 en passe d'atterrir à l'aéroport Charles de Gaulle à Paris, le 28 avril 2018. REUTERS/Christian Hartmann

Air France-KLM respire en Bourse, mardi 19 juin, après la levée d'un préavis de grève du 23 au 26 juin par l'intersyndicale de la compagnie Air France. Seul un syndicat de pilote, le SPAF, a choisi de maintenir son préavis.

Les autres — SNPL et Alter pour les pilotes, CGT, FO et SUD pour les personnels au sol et SNPNC, Unsa-PNC, CFTC et SNGAF pour les hôtesses et stewards — ont fait part de leur "conviction qu’il sera plus efficace d’attendre le bon interlocuteur". L'intersyndicale préfère négocier des augmentations de salaires avec un nouveau PDG, dont la nomination doit intervenir d'ici la mi-juillet. 

Résultat, le titre Air France-KLM décolle en Bourse. Seule la société foncière Nexity affiche une plus forte progression au sein de l'indice SBF 120, après la publication d'objectifs à moyen terme qui séduisent les investisseurs. 

Cours d'Air France-KLM à 16h01, mardi 19 juin 2018.Investing.com

Depuis le 15 mai, Anne-Marie Couderc a pris la présidence non exécutive du groupe Air France-KLM et de sa filiale Air France, aux côtés d'un triumvirat de dirigeants. Elle assure l'intérim jusqu'à la nomination d'un nouveau PDG pour remplacer Jean-Marc Janaillac, qui a démissionné début mai après l'échec d'une consultation des salariés sur un projet d'accord salarial. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Les 20 compagnies aériennes les plus sûres du monde

VIDEO: Ces gouttes dans les yeux pourraient rendre les lunettes et lentilles de contact obsolètes