Chute des performances depuis les attentats en France, mais surtout rude concurrence des compagnies du Golfe et des "low cost" européens. 

C'est dans ce contexte tendu qu'Air-France-KLM a annoncé jeudi 3 novembre 2016 le lancement d'une nouvelle compagnie aérienne moyen et long courrier, lors de la présentation de son plan stratégique "Trust Together".

Air France veut la faire fonctionner à moindre coût. 

Il n'y aura donc pas de recrutement externe côté pilotes — à l'inverse des stewards. Cette nouvelle compagnie aérienne "opérera avec des pilotes d'Air France sur la base du volontariat", annonce la société. 

"Comme pour Transavia, des pilotes volontaires du groupe seront détachés sur un laps de temps défini", nous explique-t-on à Air France-KLM.

Aucun chiffre concernant le nombre de pilotes volontaires nous a été communiqué. 

Cette nouvelle compagnie aérienne "comptera 10 avions long-courriers d’ici 2020", selon le communiqué. Et ses vols représenteront "30% de l'activité totale du groupe, en couvrant 10% des long-courriers et 20% des moyen-courriers du groupe", nous confie-t-on à Air France-KLM.

Elle effectuera ses vols moyen-courriers à l'hiver 2017 et ses vols long-courriers à l'été 2018. "Il s'agira principalement de lignes vers l'Asie et l'Amérique du Nord, là où il y a de la concurrence avec les compagnies du Golfe. Notre objectif n'est pas de s'attaquer au low cost long courrier, mais de partir à la reconquête du marché des compagnies du Golfe", nous détaille-t-on à Air France-KLM. 

D'autres pistes sont également envisagées comme "la réouverture des lignes fermées car déficitaires en Asie".

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : La Cour des comptes aimerait bien savoir ce que font réellement les 550 personnes les mieux payées de France Télévisions

VIDEO: Molly Bloom a inspiré le film 'Le Grand Jeu' — elle raconte comment elle organisait ses parties de poker à plusieurs millions de dollars