Airbnb espère réussir en Chine là où d'autres entreprises comme Uber ont échoué

Photos d'un appartement à Dali en Chine. Airbnb.

Airbnb, entreprise valorisée à 31 milliards de dollars, redouble d'efforts en Chine, un marché où d'autres géants de la Silicon Valley comme Uber ont échoué à percer.

Airbnb va annoncer ce mercredi qu'ils change l'image de leur filiale chinoise qu'ils renomment "Aibiying", ce qui veut dire "s'accueillir avec amour."

Airbnb affirme qu'en plus de cette refonte de son image, ils vont doubler leurs investissements en capitaux et tripler le nombre d'employés en Chine pour arriver à 180 salariés.

Airbnb n'a pas précisé le montant de son nouvel investissement dans Aibiying.

Airbnb, la plateforme qui facilité la location de chambres et appartements entre particuliers, n'est pas inconnue en Chine. Le service existe depuis quelques années, et il y d'ailleurs là-bas le seul centre d'ingénierie en-dehors de San Francisco. 

Mais le lancement d'Aibiying montre qu'Airbnb est prêt à prendre la Chine plus au sérieux et s'étendre au-delà de la Californie.

Cette expansion est une grosse opportunité ainsi qu'un très grand risque. De nombreuses entreprises de la tech ont tenté de s'implanter en Chine mais ont dû affronter la concurrence d'autres acteurs locaux plus favorisés. 

Une approche plus lente

De la même manière qu'Uber a vu ses ambitions freinées par Didi (et a dépensé un milliards de dollars dans la bataille), Airbnb devra faire face à Tujia.com, un concurrent direct qui a aussi levé beaucoup d'argent et est valorisé à plus d'un milliard de dollars. La firme américaine devra aussi combattre Xiaozhu, un service de location qu'Airbnb était censé vouloir racheter en décembre 2015. Airbnb a décliné de commenter les rumeurs.

Mais contrairement à la stratégie agressive d'Uber, Airbnb mise sur une approche plus lente et affirmée.

L'entreprise a commencé à faire la cour aux voyageurs chinois en 2014 lorsqu'elle a autorisé le paiement en ligne par Alipay. Depuis, Airbnb travaillent à nouer des relations avec les autorités locales tout en essayant de séduire de plus en plus d'internautes chinois qui aiment voyager à l'étranger. Le nombre de voyageurs chinois a augmenté de 142% en 2016.

A présent, l'objectif est de rendre la mise en location de son logement plus populaire en Chine. Airbnb a déjà 80.000 logements disponibles dans ce pays, avec très peu d'investissements en terme de marketing et de publicité.

"Il y a toute une nouvelle génération de voyageurs chinois qui veulent voir le monde d'une nouvelle manière", a dit le DG d'Airbnb Brian Chesky dans un communiqué.

"Nous espérons qu'Aibiying et notre programme Trips pourra les toucher et leur donner envie de voyager et de se connecter à d'autres personnes et communautés tout autour du monde." 

Version originale: Biz Carson/Business Insider

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbnb a levé 1Md$ sur une valorisation de 31Mds$

VIDEO: Cet oreiller de voyage devrait résoudre un problème fréquent des coussins classiques pour le cou