Airbnb propose désormais des villas de luxe sur la Côte d'Azur et en Polynésie

La Casa Koko, Punta Mita, au Mexique. Vous pouvez la louer sur Airbnb pour 3 000 euros la nuit. Airbnb

Airbnb vient d'annoncer que vous pouvez désormais réserver sur la plateforme des villas de luxe dans le monde entier, de la Côte d'Azur jusqu'en Polynésie. L'offre baptisée Airbnb Luxe compte au lancement 2 000 logements sur la plateforme. Mais si vous êtes intéressés, il vous faudra avoir les poches pleines : en moyenne, le prix par semaine serait d'environ 14 000 dollars (12 000 euros) la semaine, selon Bloomberg, et monte jusqu'à 1 million de dollars pour un atoll privé à Tahiti avec 50 personnes à disposition. Vous pouvez voir les offres de logement ici. Nous en avons dénombré sept en France à ce jour, avec une majorité de chalets en montagne.

Pour l'instant, il s'agit surtout de maisons de vacances de luxe en Nouvelle-Zélande, en Toscane, en Provence ou une villa composée de huit chambres sur les îles Turks-et-Caïcos. au nord de la République Dominicaine. En ville, Airbnb offre des appartements et maisons d'exception à Londres et Los Angeles mais avertit qu'elle devrait en proposer dans les prochains mois dans une douzaine de villes dont Paris. Les résidents ne paieront pas pour le seul logement. Airbnb propose également des services haut de gamme, comme la réservation d'une table dans un restaurant isolé à Bali, un chef privé ou des massages sur place.

6 millions d'offres au total sur la plateforme dont 4 000 châteaux

Airbnb précise dans son communiqué qu'en 2018, le nombre de réservations pour des logements d'une valeur d'au moins 1 000 dollars par nuit a augmenté de plus de 60%. Cette arrivée sur le marché du luxe était en fait attendue depuis près de deux ans et le rachat de l'entreprise canadienne Luxury Retreats pour moins de 300 millions de dollars. Aujourd'hui, il s'agit donc l'intégration des offres de Luxury Retreats dans ses propres résultats de recherche. Airbnb a six millions d'annonces sur sa plateforme de réservation et de location d'appartements entre particuliers, dont plus de 4 000 châteaux. Mais le rachat de Luxury Retreats va renforcer son attrait auprès de la clientèle aisée, qui cherche à louer des maisons de vacances pour une longue durée dans des lieux considérés comme des destinations de vacances plus traditionnelles.

Avec cette offre luxe, Airbnb s'éloigne de son concept d'origine de partage de logements entre particuliers. Ces clients riches resteront marginaux en termes de volume mais c'est une clientèle qui est prête à débourser énormément d'argent pour avoir un maximum de confort et avoir une expérience personnalisée. Et la startup de San Francisco, créée il y a 11 ans et qui devrait entrer en Bourse cette année, ne cesse de se diversifier. Elle lorgne désormais sur le marché de l'hôtellerie plus traditionnelle pour ses clients professionnels, réfléchit comment concurrencer les sites d'agence de voyage comme Expedia ou Last Minute avec des formules vol+hôtel.

En France, Airbnb livre une bataille juridique avec la Ville de Paris. Cette dernière a assigné en justice la plateforme de location touristique début 2019 qu'elle accuse de ne pas respecter la loi encadrant le secteur, Airbnb risque 12,5 millions d'euros d'amende.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbnb va proposer à ses clients de faire un test ADN pour leur proposer des 'voyages généalogiques'

VIDEO: Ces semelles à coller sous vos pieds pourraient bien remplacer vos tongs cet été — mais elles ne sont pas très discrètes