Airbus enregistre une nouvelle belle commande. Emirates, la plus grande compagnie aérienne du Moyen-Orient, a signé un contrat de 16 milliards de dollars, soit environ14,4 milliards d'euros, pour l'achat de 50 Airbus 350-900, a annoncé lundi son président, cheikh Ahmed ben Saïd Al-Maktoum. "Je suis heureux d'annoncer l'achat de 50 Airbus 350 pour 16 milliards de dollars", a déclaré le PDG à la presse lors du salon aéronautique international Dubai Airshow qui se tient depuis dimanche dans l'émirat.

"Je suis très fier que l'Airbus 350 ait été choisi par Emirates. C'est une très bonne nouvelle pour Airbus", a commenté de son côté le PDG d'Airbus, Guillaume Faury. Le contrat porte précisément sur des appareils A350-900 pouvant contenir 314 passagers. Il va permettre de répondre aux besoins et à la croissance de la compagnie de Dubaï, qui précise dans un communiqué avoir dégagé un bénéfice net de 235 millions de dollars au cours des six premiers mois de son exercice fiscal, contre 62 millions au cours de la même période de l'année dernière. 

Le réseau mondial d'Emirates comprend plus de 158 destinations dans 84 pays. Sa flotte est composée de 267 gros porteurs, dont plus de 100 Airbus 380. Le transporteur aérien avait annoncé début novembre avoir presque triplé ses bénéfices semestriels grâce à une réduction des coûts d'exploitation et la baisse du prix du fuel.

Cette commande d'Emirates intervient peu de temps après une méga-commande effectuée par IndiGo auprès d'Airbus. Fin octobre, la compagnie indienne a signé pour 300 appareils mono-couloirs de la famille des A320neo, représentant un montant de 33,2 milliards de dollars au prix catalogue, soit environ 29,9 milliards d'euros.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : Airbus enregistre une méga-commande de 300 avions de la famille des A320neo

VIDEO: Voici l'Alpine Soccer — cette variante du football se joue dans les pentes les plus raides d'Autriche