Olivia Pope aime conclure ses affaires avec une bonne bouteille, dans la série "Scandal". YouTube

L'alcool est au centre de beaucoup d'interactions humaines. Selon certaines études, il permettrait même, à petites doses, d'améliorer votre aptitude à parler une langue étrangère.

Il pourrait aussi avoir une influence dans vos négociations.

Dans un article publié sur le site de l'INSEAD, Horacio Falcão, professeur spécialisé dans les sciences de la décision, relate ainsi une expérience qui a conclu qu'une personne qui se serait abstenue d'en boire serait plus facilement intimidée par quelqu'un qui a bu.

Travaillant avec un panel de cinquante personnes divisé en deux —  avec d'un côté, des personnes ayant bu une quantité modérée d'alcool, et de l'autre, des personnes sobres, les chercheurs ont constaté que dans l'ensemble, l'alcool nuisait plutôt aux personnes qui faisaient face à un négociateur en état d'ébriété, plutôt que le négociateur lui-même.

Selon la retranscription des échanges, les négociants ayant bu de l'alcool avaient tendance à parler plus vulgairement, à bluffer, à faire des erreurs et à utiliser "des tactiques plus agressives". Ces derniers avaient tendance à poser autant de questions, sinon plus que leurs homologues sobres.

L'expérience a également démontré que les individus sobres avaient de bien meilleurs arguments que leurs confrères sous l'influence de l'alcool.

En dépit du fait que l'alcool a tendance à rendre belliqueux et à ralentir nos capacités cognitives, boire un verre ou deux libèrerait certaines inhibitions et permettrait même de paraître plus convaincant auprès de son auditoire.

Et s'il est dur pour vous de refuser l'invitation à boire de son supérieur hiérarchique, faites en sorte que votre verre ne soit jamais vide — quitte à ne pas le boire — car dans certaines cultures, comme au Japon, un verre vide se doit d'être rempli.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Business Insider France sur Facebook !

Lire aussi : L'alcool pourrait améliorer votre aptitude à parler une langue étrangère, selon une nouvelle étude

VIDEO: Ce verre de vin se visse directement sur la bouteille — plus la peine de se servir à la main